Dans les industries pharmaceutiques et biotechnologiques, il est essentiel d’avoir un Ingénieur Validation dans le personnel. Cette personne est responsable de vérifier et de valider que les procédés de fabrication et les équipements sont conformes aux normes réglementaires.

Si vous recherchez un emploi d’ingénieur de validation, vous devrez probablement passer un entretien d’embauche. Pour vous aider à vous préparer à cette réunion importante, nous avons dressé une liste de questions et réponses courantes pour les entretiens avec les ingénieurs de validation.

Contenus afficher

Êtes-vous à l’aise de travailler avec une équipe d’ingénieurs pour tester et améliorer les produits et services ?

L’intervieweur peut poser cette question pour évaluer votre capacité à collaborer avec les autres et à partager des idées. Votre réponse doit montrer que vous êtes un joueur d’équipe qui est prêt à travailler avec d’autres ingénieurs pour améliorer les produits et services.

Exemple: « Je suis très à l’aise de travailler avec une équipe d’ingénieurs car je l’ai déjà fait par le passé. Dans mon dernier rôle, j’ai travaillé aux côtés de deux autres ingénieurs de validation pour tester et améliorer les logiciels de notre entreprise. Nous avions chacun des forces différentes lorsqu’il s’agissait de tester et d’améliorer le produit, ce qui nous permettait d’accomplir les tâches plus efficacement que si nous n’avions qu’un seul ingénieur dans l’équipe. J’aime collaborer avec les autres pour résoudre des problèmes et créer de nouvelles solutions.

Quelles sont certaines des qualités les plus importantes pour un ingénieur de validation ?

Cette question peut aider l’intervieweur à déterminer si vous possédez les compétences et les capacités nécessaires pour réussir dans ce rôle. Utilisez votre réponse pour mettre en évidence vos compétences en communication, en résolution de problèmes, en travail d’équipe et en leadership.

Exemple: « Les qualités les plus importantes pour un ingénieur de validation sont le souci du détail, de solides compétences en communication et une capacité à bien travailler en équipe. Ces compétences me permettent de communiquer avec mes collègues sur tous les problèmes que je rencontre pendant les tests et de m’assurer que nous comprenons tous les rôles de chacun. Ils me permettent également d’expliquer des processus complexes aux clients afin qu’ils puissent mieux comprendre ce que nous faisons.

Comment procéderiez-vous pour tester les limites d’un produit ou d’un service ?

Cette question peut aider l’intervieweur à comprendre comment vous abordez votre travail et quelles méthodes vous utilisez pour le mener à bien. Utilisez des exemples de projets ou d’expériences antérieurs pour expliquer comment tester les limites d’un produit et vous assurer qu’il répond à ses spécifications.

Exemple: « Je déterminerais d’abord quelles sont les limites du produit, telles que la quantité maximale de données qu’il peut gérer ou le nombre d’utilisateurs qu’il prend en charge. Ensuite, je créerais des tests pour chaque limite pour voir si le produit est capable de prendre en charge ces paramètres. Si le produit échoue à l’un de ces tests, je reviendrai vers mon équipe pour discuter des solutions possibles. Nous devrons peut-être apporter des modifications au logiciel ou au matériel afin de répondre aux exigences. »

Quelle est votre expérience avec l’utilisation d’équipements ou de machines industrielles?

Cette question peut aider l’intervieweur à déterminer votre expérience de l’utilisation de machines et d’équipements dans un environnement de fabrication. Utilisez des exemples d’expériences de travail précédentes pour mettre en évidence votre capacité à utiliser des équipements industriels, y compris la façon dont vous les avez utilisés et le type de résultats que vous avez obtenus.

Exemple: « Dans mon dernier poste d’ingénieur validation, j’ai travaillé sur l’amélioration des lignes de production de différents produits. Un projet impliquait de travailler avec une chaîne de montage qui assemblait des composants électroniques. L’entreprise souhaitait augmenter son efficacité de 10 %, j’ai donc analysé le processus actuel et fait des recommandations d’amélioration. Après la mise en œuvre de ces changements, nous avons pu atteindre notre objectif d’augmenter la production de 10 %. »

Fournissez un exemple d’un moment où vous avez identifié et résolu un problème avec un produit ou un service.

Un intervieweur peut poser cette question pour en savoir plus sur vos compétences en résolution de problèmes et sur la façon dont vous les appliquez sur le lieu de travail. Lorsque vous répondez, il peut être utile de décrire une situation spécifique dans laquelle vous avez utilisé vos connaissances techniques pour identifier un problème, puis le résoudre.

Exemple: « Dans mon dernier poste d’ingénieur validation, j’étais chargé de tester les produits avant leur mise en production. Un jour, j’ai remarqué qu’un de nos produits avait une erreur lors de son test final. Après avoir regardé le code du produit, je me suis rendu compte qu’il y avait un bug dans le logiciel qui entraînait un dysfonctionnement du produit après plusieurs utilisations. Pour résoudre le problème, j’ai travaillé avec d’autres ingénieurs pour créer une nouvelle version du logiciel.

Si vous êtes embauché, quelles seraient vos priorités au cours des premières étapes du développement de produits ou de services ?

Cette question permet à l’intervieweur d’évaluer votre capacité à prioriser les tâches et à gérer efficacement le temps. Utilisez des exemples d’expériences précédentes où vous avez dû équilibrer plusieurs projets ou travailler dans des délais serrés.

Exemple: « Je m’assurerais d’abord de comprendre les besoins et les attentes du client, ainsi que toutes les spécifications du produit ou du service. Ensuite, je créerais un plan d’action avec les membres de mon équipe sur la façon dont nous atteindrons ces objectifs. Dans mon dernier rôle, j’ai été chargé de développer un système automatisé de surveillance de la consommation d’énergie dans les bâtiments commerciaux. Mon objectif principal était de développer une solution qui pourrait réduire la consommation d’énergie d’au moins 20 %. Pour ce faire, j’ai travaillé en étroite collaboration avec mon équipe afin de déterminer la meilleure méthode pour collecter les données et les analyser.

Que feriez-vous si vous remarquiez un problème récurrent avec un produit ou service que vous avez testé ?

Les enquêteurs peuvent poser cette question pour évaluer vos compétences en résolution de problèmes et votre capacité à identifier les problèmes. Dans votre réponse, expliquez comment vous aborderiez la situation et quelles mesures vous prendriez pour la résoudre. Pensez à mentionner un exemple précis de cas où vous avez rencontré un problème similaire dans le passé et comment vous l’avez résolu.

Exemple: « Si je remarquais un problème récurrent avec un produit ou un service que j’ai testé, j’essaierais d’abord de comprendre pourquoi le problème s’est produit. Si je pouvais trouver une solution simple, telle qu’une mise à jour logicielle, j’implémenterais ce changement immédiatement. Cependant, si je ne pouvais pas trouver de solution immédiate, je ferais part de mes découvertes à mon responsable afin qu’il puisse résoudre le problème. Ensuite, je travaillerais avec eux pour élaborer un plan de résolution du problème.

Dans quelle mesure comprenez-vous les exigences des différents secteurs et organismes de réglementation ?

L’intervieweur peut poser cette question pour évaluer votre connaissance des différentes industries dans lesquelles vous avez travaillé et votre compréhension de leurs exigences. Utilisez des exemples tirés de votre expérience pour montrer que vous pouvez appliquer vos connaissances pour résoudre les problèmes des clients.

Exemple: « J’ai une expérience de travail avec des institutions financières, donc je connais les réglementations qu’elles doivent suivre. Par exemple, lorsque je travaillais sur un projet pour une banque, je devais m’assurer que tout mon code respectait les normes fixées par la Réserve fédérale. En plus de ces réglementations spécifiques à l’industrie, je sais également comment appliquer les meilleures pratiques de codage pour garantir la sécurité et l’efficacité de mon travail. »

Avez-vous une expérience de travail avec des logiciels ou d’autres outils numériques pour tester des produits ou des services ?

Cette question peut aider l’intervieweur à déterminer si vous avez une expérience de travail avec un logiciel de validation ou d’autres outils numériques pour tester des produits et services. Utilisez votre réponse pour mettre en évidence vos compétences, vos connaissances et vos capacités lorsqu’il s’agit d’utiliser ces types d’outils.

Exemple: « J’ai travaillé avec différents types de logiciels de test dans mon rôle précédent d’ingénieur de validation. J’ai utilisé ce logiciel pour tester des produits matériels et logiciels pour diverses entreprises. L’une de mes parties préférées dans le travail avec un logiciel est que je pourrais l’utiliser pour créer des tests automatisés qui s’exécuteraient par eux-mêmes sans avoir besoin d’intervention humaine. Cela m’a permis de gagner du temps tout en m’assurant que nos produits étaient prêts à être expédiés.

Lorsque vous testez un nouveau produit ou service, comment déterminez-vous la taille d’échantillon appropriée ?

Cette question peut aider l’intervieweur à comprendre vos compétences analytiques et votre capacité à prendre des décisions. Utilisez des exemples de projets antérieurs pour montrer comment vous utilisez les données pour étayer vos conclusions.

Exemple: « Je commence généralement avec un petit échantillon, comme 100 utilisateurs, afin d’avoir une idée des problèmes les plus courants. Ensuite, j’augmente la taille de l’échantillon de 50 % pour chaque itération jusqu’à ce que je trouve le bon équilibre entre obtenir suffisamment d’informations pour identifier les problèmes sans surtester le produit ou le service. Par exemple, dans mon dernier projet, nous avons commencé avec un échantillon de 200 utilisateurs, mais nous l’avons augmenté à 300 utilisateurs après avoir trouvé des bogues qui nécessitaient une enquête plus approfondie. »

Nous voulons être en mesure de nous adapter rapidement à l’évolution des normes de l’industrie. Comment aborderiez-vous cela en tant qu’ingénieur de validation ?

Cette question peut aider l’intervieweur à comprendre comment vous abordez votre travail et si vous êtes susceptible de réussir dans son organisation. Utilisez des exemples tirés de votre expérience passée pour montrer que vous avez ce qu’il faut pour vous adapter rapidement à l’évolution des normes de l’industrie.

Exemple: « Je crois que pouvoir s’adapter à de nouvelles normes est une partie importante de mon travail d’ingénieur de validation. Dans mon dernier rôle, j’ai été chargé de créer une nouvelle norme pour tester les logiciels en fonction des modifications apportées aux normes de l’industrie. J’ai travaillé en étroite collaboration avec d’autres ingénieurs pour créer un nouvel ensemble de normes que nous pourrions utiliser pour tester nos produits plus efficacement.

Décrivez votre processus pour documenter vos résultats après un test.

L’intervieweur peut vous poser cette question pour comprendre comment vous organisez votre travail et les étapes que vous suivez pour le mener à bien. Votre réponse doit montrer que vous pouvez gérer votre temps efficacement, hiérarchiser les tâches et respecter les délais.

Exemple: « Je commence par rédiger un résumé de mes conclusions dans un rapport. Je décompose ensuite chaque résultat dans sa propre section avec une explication de la cause du problème et de la manière dont je l’ai résolu. S’il y a plusieurs problèmes, je crée des sections distinctes pour chacun. Une fois que j’ai terminé toutes mes constatations, j’envoie le rapport à mon responsable afin qu’il puisse l’examiner. »

Qu’est-ce qui fait de vous un candidat idéal pour un poste d’ingénieur validation au sein de notre entreprise ?

Cette question est l’occasion pour vous de montrer à l’intervieweur que vous avez fait vos recherches sur son entreprise et que vous êtes qualifié pour le poste. Utilisez ce temps pour mettre en évidence les compétences ou les expériences qui correspondent à ce qu’ils recherchent chez un candidat.

Exemple: « Je suis passionné par le travail avec des systèmes complexes, ce qui m’a amené à poursuivre une carrière d’ingénieur validation. J’ai aussi de l’expérience sur des projets d’envergure, je sais donc à quel point il est important de bien travailler en équipe. La réputation de votre entreprise d’être l’un des meilleurs endroits où travailler me donne envie de rejoindre l’équipe. »

Dans quelles industries avez-vous le plus d’expérience de travail ?

Cette question est un excellent moyen pour l’intervieweur d’en savoir plus sur votre parcours et votre expérience. Il est important de montrer que vous avez une expérience pertinente dans le travail avec différentes industries, surtout si vous postulez pour un poste dans une entreprise qui travaille avec plusieurs industries.

Exemple: « J’ai travaillé principalement dans le secteur financier, mais j’ai aussi une certaine expérience de travail avec des entreprises du secteur de la santé. Dans mon dernier poste d’ingénieur validation, j’ai travaillé sur des projets pour les deux types d’industries. Mon équipe était chargée de créer un logiciel qui pourrait aider les banques à mieux gérer leurs finances tout en aidant les hôpitaux à améliorer les soins aux patients. »

Selon vous, quelle est la partie la plus difficile d’être un ingénieur de validation ?

Cette question peut aider l’intervieweur à vous connaître en tant que personne et à comprendre ce que vous pensez de cette carrière. Cela peut également leur montrer comment vous pourriez gérer les défis à l’avenir s’ils recherchent quelqu’un qui est prêt à assumer des tâches difficiles. Lorsque vous répondez, essayez d’être honnête sur ce que vous pensez être un défi, mais mettez également en évidence les compétences ou les traits qui peuvent vous aider à surmonter ces défis.

Exemple: « La partie la plus difficile d’être un ingénieur de validation est de devoir travailler avec autant de types de logiciels différents. J’ai trouvé qu’il est important d’apprendre de nouveaux programmes en cas de besoin, mais parfois il n’y a pas assez de temps pour le faire avant de commencer un projet. Dans ces cas, je trouve utile d’utiliser des ressources et des didacticiels en ligne pour me familiariser rapidement avec le programme.

À quelle fréquence testez-vous vos limites ?

Cette question peut aider les enquêteurs à comprendre votre volonté d’apprendre de nouvelles choses et d’essayer différentes approches. Votre réponse doit montrer que vous êtes prêt à essayer de nouvelles méthodes, même si elles sont difficiles ou peu familières.

Exemple: « Je suis toujours à la recherche de moyens d’améliorer mon processus de test. J’ai beaucoup appris d’autres ingénieurs sur la façon de tester plus efficacement. Par exemple, j’avais l’habitude d’utiliser un logiciel de test manuel, mais je trouvais que cela prenait du temps et était difficile à gérer. J’ai donc commencé à utiliser un logiciel de test automatisé à la place. Cela m’a permis de gagner du temps et de terminer les projets plus rapidement.

Il y a un problème avec un produit ou service que vous avez testé. Comment gérez-vous cela?

Cette question peut aider l’intervieweur à comprendre comment vous gérez les défis et résolvez les problèmes. Utilisez votre réponse pour mettre en évidence vos compétences en résolution de problèmes, votre capacité à travailler sous pression et votre engagement envers des tests de qualité.

Exemple: « S’il y a un problème avec un produit ou un service que je teste, ma première étape consiste à déterminer s’il s’agit d’un problème qui peut être résolu facilement ou s’il est plus grave. Si c’est mineur, je m’assurerai que l’entreprise le sache afin qu’elle puisse le réparer avant de proposer le produit ou le service aux consommateurs. Si c’est plus grave, j’informerai immédiatement le client et lui ferai savoir quelles mesures nous devons prendre pour résoudre le problème.