Si vous recherchez une carrière qui aide les gens à mieux communiquer, l’orthophonie est peut-être le travail idéal pour vous. Les orthophonistes travaillent avec des personnes qui ont des difficultés à parler, à avaler ou à entendre. Ils aident ces patients en diagnostiquant et en traitant les troubles qui affectent leur parole.

Si vous envisagez de devenir orthophoniste, vous devrez être prêt à répondre à certaines questions d’entretien d’embauche courantes. Dans cet article, nous vous fournirons quelques exemples de questions et réponses qui vous aideront à réussir votre entretien.

Contenus afficher

Êtes-vous certifié en tant qu’orthophoniste?

Les employeurs posent cette question pour s’assurer que vous avez les qualifications nécessaires pour le poste. Si vous n’êtes pas certifié, ils voudront peut-être savoir si vous envisagez d’obtenir votre certification et quand vous comptez le faire. Si vous êtes déjà certifié, ils voudront peut-être savoir quel type de certification vous avez.

Exemple: « Je travaille actuellement à l’obtention de ma certification d’orthophoniste. Je devrais être en mesure de remplir toutes les exigences d’ici l’année prochaine. J’ai choisi de poursuivre cette certification car il est important pour moi de fournir des soins de qualité aux enfants souffrant de troubles de la parole.

Quelles sont les conditions les plus courantes que vous traitez en tant qu’orthophoniste ?

Cette question peut aider un intervieweur à en savoir plus sur votre expérience et vos compétences. Cela les aide également à comprendre ce que vous pourriez apporter à leur équipe. Lorsque vous répondez à cette question, il peut être utile de mentionner quelques conditions qui sont courantes dans la région où vous interviewez.

Exemple: « Les affections les plus courantes que je traite en tant qu’orthophoniste comprennent l’apraxie de la parole, les troubles de l’articulation, le bégaiement et les troubles de la voix. Dans mon dernier rôle, j’ai travaillé avec des enfants qui avaient toutes ces conditions. Je les ai aidés à surmonter leurs défis en utilisant différentes techniques et exercices.

Comment créer un plan de traitement pour un patient ?

Les orthophonistes créent des plans de traitement pour les patients afin de les aider à surmonter les troubles de la parole et du langage. Les enquêteurs posent cette question pour voir comment vous abordez une tâche qui nécessite une réflexion critique, des compétences en résolution de problèmes et une attention aux détails. Dans votre réponse, décrivez les étapes que vous suivez lors de la création d’un plan pour un patient.

Exemple: « Je commence par me renseigner sur les antécédents et la situation actuelle du patient. Je procède également à une première évaluation de leurs capacités d’expression et de langage. Après avoir examiné toutes ces informations, je développe un plan de traitement avec des buts et des objectifs spécifiques. Je travaille ensuite avec le patient sur ces objectifs jusqu’à ce qu’il atteigne ses buts.

Quel est l’aspect le plus difficile de votre travail d’orthophoniste ?

Cette question peut aider les enquêteurs à comprendre ce que vous trouvez difficile et comment vous abordez les défis. Votre réponse peut également montrer à l’intervieweur vos compétences en résolution de problèmes, vos compétences en communication et votre capacité à travailler sous pression.

Exemple: « L’aspect le plus difficile de mon travail, c’est quand j’ai un élève qui a du mal à parler depuis longtemps. C’est difficile parce que je veux les voir s’améliorer le plus rapidement possible, mais parfois cela prend plus de temps que prévu. Dans ces situations, j’essaie d’être patient et de rassurer l’enfant qu’il progresse. Je m’assure également de communiquer cette information à leurs parents afin qu’ils sachent que nous travaillons à l’amélioration de la parole de leur enfant.

Donnez un exemple de la façon dont vous avez aidé un patient à progresser dans son traitement.

Cette question peut aider l’intervieweur à comprendre comment vous utilisez vos compétences au profit des patients. Utilisez des exemples tirés de votre expérience qui mettent en évidence vos capacités et montrent comment ils ont aidé un patient à surmonter des défis.

Exemple: « Dans mon dernier poste, j’ai travaillé avec un enfant qui avait de la difficulté à prononcer certains sons. Il a pu progresser en s’entraînant à la maison à l’aide d’applications d’orthophonie sur sa tablette. Lors de notre prochain rendez-vous, il m’a fièrement dit qu’il pouvait dire tous les mots de son livre préféré. Cela a rendu lui et ses parents très heureux.

Si la famille ou les amis d’un patient s’inquiétaient de son évolution, comment les rassureriez-vous ?

Cette question peut aider les enquêteurs à comprendre comment vous interagissez avec les proches des patients. Cela les aide également à évaluer vos compétences en communication et votre capacité à gérer les attentes. Dans votre réponse, essayez de montrer que vous accordez de l’importance aux opinions des autres tout en conservant une attitude professionnelle.

Exemple: « J’expliquerais d’abord à la famille ou aux amis ce que je vois dans l’évolution de leur proche. Ensuite, je voudrais les rassurer que j’ai déjà vu des cas similaires et que je sais comment les gérer. S’ils sont toujours inquiets, je leur proposerais de les rencontrer séparément afin qu’ils puissent me poser des questions sans se soucier d’interrompre mon travail avec le patient.

Que feriez-vous si vous remarquiez qu’un collègue ne suivait pas les meilleures pratiques en matière de soins aux patients ?

Les enquêteurs peuvent poser cette question pour évaluer votre capacité à travailler en équipe. Ils veulent savoir que vous pouvez communiquer avec les autres et les aider à améliorer leurs performances si nécessaire. Dans votre réponse, expliquez comment vous aborderiez le collègue en privé et expliquez pourquoi il est important de suivre les meilleures pratiques pour les soins aux patients.

Exemple: « J’ai eu un collègue qui ne suivait pas les meilleures pratiques dans le passé, mais j’ai abordé la situation en lui parlant de mes préoccupations. Mon collègue a compris où je voulais en venir et a accepté d’apporter des changements. Depuis lors, ils sont beaucoup plus conscients de ce qui est considéré comme la meilleure pratique dans notre service.

Dans quelle mesure suivez-vous les instructions ? Pouvez-vous suivre un script lorsque vous passez des appels téléphoniques ou que vous prenez des notes ?

Les orthophonistes travaillent souvent avec un script ou des notes lorsqu’ils passent des appels téléphoniques aux parents et aux enseignants. L’intervieweur veut savoir si vous pouvez suivre les instructions suffisamment bien pour accomplir ces tâches sans erreur. Utilisez des exemples tirés de votre expérience passée pour montrer que vous êtes capable de suivre attentivement les instructions.

Exemple: « J’ai travaillé dans le domaine pendant cinq ans, donc je connais très bien le processus de travail avec des enfants qui ont des troubles de la parole. Dans mon poste précédent, je devais passer des appels téléphoniques hebdomadaires aux parents concernant les progrès de leur enfant. J’ai toujours suivi de près le script fourni par mon superviseur. S’il y avait un problème avec le script, je contacterais immédiatement mon superviseur pour le faire corriger.

Aimez-vous travailler avec des enfants?

Les orthophonistes travaillent avec des enfants de tous âges, il est donc important que vous aimiez travailler avec eux. Les employeurs posent cette question pour s’assurer que vous êtes passionné par votre carrière et le type de travail que vous faites. Avant votre entretien, pensez à un moment où vous avez travaillé avec un enfant qui avait du mal à parler. Expliquez ce qui vous a fait apprécier l’expérience et comment cela a aidé l’enfant.

Exemple: « J’aime travailler avec les enfants parce qu’ils sont si désireux d’apprendre. Je me souviens d’un élève en particulier qui avait du mal à prononcer certains sons. Il se frustrait facilement, mais je savais qu’il pouvait surmonter ses défis si nous nous entraînions suffisamment. Nous avons passé plus de temps à pratiquer chaque jour, et finalement, il a maîtrisé ces sons. Le voir réussir m’a donné l’impression de faire une différence.

Lorsque vous travaillez avec un enfant, comment déterminez-vous quand il est prêt à passer d’un niveau de soins au suivant ?

Cette question peut aider l’intervieweur à comprendre votre processus de prise de décision et comment vous l’appliquez à votre travail. Utilisez des exemples tirés de votre expérience qui mettent en évidence vos capacités de réflexion critique, votre capacité à collaborer avec les autres et votre engagement à aider les enfants à réussir.

Exemple: « Lorsque je rencontre un enfant pour la première fois, j’évalue son niveau actuel de développement de la parole et je détermine les objectifs vers lesquels il devrait tendre. Par exemple, si un enfant apprend juste à dire des mots simples, je le préparerais au succès en fixant des objectifs petits mais réalisables comme dire un nouveau mot par semaine ou pratiquer le même mot plusieurs fois par jour. Au fur et à mesure que l’enfant progresse, je peux augmenter le nombre de mots qu’il est censé apprendre ou ajouter un vocabulaire plus avancé.

Nous voulons nous assurer que nos patients ont accès à nos orthophonistes en tout temps. Que feriez-vous si vous étiez le seul clinicien de garde pour un quart de travail ?

Cette question peut aider les enquêteurs à comprendre comment vous géreriez le fait de travailler seul et quelles sont vos stratégies pour vous assurer que les patients ont accès aux soins. Dans votre réponse, essayez d’expliquer que vous êtes à l’aise d’être le seul clinicien de garde et fournissez un exemple précis de cas où vous avez travaillé seul dans le passé.

Exemple: « Je suis très à l’aise de travailler seul car je sais que cela fait partie du travail d’orthophoniste. Si j’étais le seul clinicien de garde pour un quart de travail, je m’assurerais de communiquer avec mes collègues au sujet de toute préoccupation ou question que j’aurais pendant le quart de travail. Je veillerais également à être disponible par téléphone en cas de besoin.

Décrivez votre expérience de travail avec des patients autistes.

L’autisme est un trouble qui affecte la façon dont les gens communiquent et interagissent avec les autres. Il est courant que les orthophonistes travaillent avec des patients autistes. Les employeurs posent donc cette question pour s’assurer que vous êtes à l’aise de le faire. Dans votre réponse, expliquez comment vous aborderiez le travail avec ces patients. Partagez toutes les techniques ou stratégies spécifiques que vous utilisez lors du traitement des enfants autistes.

Exemple: « J’ai travaillé avec de nombreux enfants autistes dans mon rôle précédent d’orthophoniste. Je trouve utile d’établir d’abord un contact visuel avec l’enfant avant de lui parler. Cela m’aide à attirer leur attention et à leur montrer que je suis là pour les aider. J’essaie aussi de parler lentement et clairement pour m’assurer qu’ils comprennent ce que je dis. Si le patient a du mal à comprendre le langage, je vais me répéter en utilisant des mots différents.

Qu’est-ce qui vous rend qualifié pour travailler avec des patients qui ont une fente palatine ?

Cette question peut aider les enquêteurs à comprendre votre expérience de travail avec un type spécifique de patient. Vous pouvez répondre à cette question en décrivant les types de patients avec lesquels vous avez travaillé dans le passé et comment vous les avez aidés.

Exemple: « J’ai travaillé avec de nombreux patients atteints de fente palatine tout au long de ma carrière, je connais donc les défis auxquels ils sont confrontés. Dans mon dernier rôle, j’avais un patient qui avait du mal à prononcer certains sons à cause de sa fente palatine. J’ai utilisé des techniques d’orthophonie pour lui apprendre de nouvelles façons de prononcer les mots qu’il trouvait difficiles. Il a fini par apprendre tous les sons dont il avait besoin pour parler clairement.

Quels logiciels avez-vous utilisés dans le passé pour suivre les informations et les progrès des patients ?

Les orthophonistes utilisent une variété de logiciels pour suivre les informations et les progrès des patients. L’intervieweur peut poser cette question pour en savoir plus sur votre expérience avec divers logiciels d’orthophonie. Dans votre réponse, énumérez les logiciels spécifiques que vous avez utilisés dans le passé et expliquez pourquoi ils sont efficaces pour l’orthophonie.

Exemple: « J’ai travaillé avec différents logiciels d’orthophonie tout au long de ma carrière. Je trouve que Speech Pathology Software Suite est l’un des plus utiles car il me permet de conserver des enregistrements détaillés sur les progrès de chaque patient. Il dispose également d’une interface facile à utiliser qui simplifie la saisie des données. Un autre programme que j’aime est Speech Therapy Tracker car il offre des fonctionnalités similaires à Speech Pathology Software Suite mais à un coût moindre.

Selon vous, quel est l’aspect le plus important de votre travail d’orthophoniste ?

Cette question peut aider les enquêteurs à comprendre ce que vous appréciez dans votre travail et son impact sur la vie des autres. Votre réponse doit refléter un engagement à aider les gens à surmonter les troubles de la parole, ainsi qu’une compréhension de l’importance de la communication dans la vie quotidienne.

Exemple: « Je pense que l’aspect le plus important de mon travail consiste à aider les enfants à développer leurs compétences linguistiques afin qu’ils puissent communiquer efficacement avec les autres. J’aime voir les enfants apprendre de nouveaux mots et expressions et les utiliser dans la conversation. C’est gratifiant de savoir que j’ai contribué à ce que cela se produise.

À quelle fréquence voyez-vous des patients en moyenne ?

Cette question peut aider l’intervieweur à comprendre combien de temps vous passez avec les patients et à quoi ressemble votre journée de travail typique. Votre réponse doit inclure des informations sur le nombre d’heures que vous travaillez chaque jour, ainsi que sur le nombre de patients que vous voyez au cours d’une journée type.

Exemple: « J’ai généralement entre cinq et sept patients par jour. Je commence généralement ma journée en rencontrant mon superviseur pour discuter de tout changement ou mise à jour par rapport à la veille. Ensuite, je rencontre chaque patient pendant une heure à la fois, selon ses besoins. Ensuite, je recontacte mon superviseur avant de terminer le reste de ma journée. »

Il y a un grand nombre de patients et vous vous sentez dépassé. Comment rester concentré et motivé ?

Cette question peut aider l’intervieweur à comprendre comment vous gérez le stress et les défis dans votre travail. Votre réponse doit montrer que vous êtes capable de rester motivé malgré une charge de travail élevée, et cela peut également démontrer votre capacité à motiver les autres.

Exemple: « Je trouve que je suis plus productif lorsque j’ai un horaire fixe pour ma journée. Quand il se passe trop de choses à la fois, je me sens dépassé et incapable de me concentrer sur une seule tâche. Pour lutter contre ce sentiment, je crée un plan quotidien de ce que je dois accomplir, puis je décompose chaque tâche en étapes plus petites. Cela m’aide à rester concentré et organisé afin que je puisse terminer toutes mes tâches d’ici la fin de la journée. »