Si vous souhaitez travailler en tant qu’analyste logiciel, vous devrez être en mesure de répondre à une série de questions lors d’un entretien. Ce guide vous aidera à comprendre les types de questions qui peuvent vous être posées et comment y répondre.

Contenus afficher

Êtes-vous à l’aise avec une large gamme de logiciels différents ?

Cette question peut aider l’intervieweur à déterminer si vous avez de l’expérience avec différents logiciels et dans quelle mesure vous les utilisez. Utilisez votre réponse pour mettre en évidence les compétences ou expériences spécifiques qui montrent que vous êtes prêt pour ce rôle.

Exemple: « J’ai travaillé dans une variété d’industries, y compris la santé, la vente au détail et la finance, ce qui m’a donné beaucoup d’expérience de travail avec de nombreux types de logiciels différents. Je suis très à l’aise d’apprendre de nouveaux systèmes et de m’adapter à de nouveaux processus au besoin. Dans mon dernier poste, j’ai été chargé de créer un système d’inventaire pour un grand détaillant. Je n’avais jamais utilisé le programme auparavant, mais je l’ai rapidement appris pour pouvoir créer des rapports et analyser des données. »

Quelles sont certaines des compétences les plus importantes pour un analyste logiciel ?

Cette question est l’occasion pour vous de montrer à l’intervieweur que vous avez les compétences nécessaires pour ce poste. Vous pouvez répondre à cette question en énumérant certaines des compétences les plus importantes et en expliquant pourquoi elles sont importantes.

Exemple: « Les deux compétences les plus importantes pour un analyste logiciel sont la communication et la résolution de problèmes. Ces compétences sont essentielles car je dois être capable de communiquer clairement mes conclusions aux clients et aux autres membres de l’équipe, ainsi que d’expliquer des processus complexes d’une manière facile à comprendre. De plus, ces compétences m’aident à résoudre les problèmes plus efficacement puisque je suis capable de comprendre ce qui cause les problèmes et de trouver des solutions.

Comment feriez-vous pour identifier les problèmes potentiels avec un système logiciel avant qu’il ne soit rendu public ?

Cette question est l’occasion de montrer vos capacités d’analyse et votre capacité à penser de manière critique. Votre réponse doit inclure un processus étape par étape pour identifier les problèmes potentiels avec les systèmes logiciels avant qu’ils ne soient rendus publics.

Exemple: « Je commencerais par analyser les exigences du projet, y compris ce que le client attend du système et comment il fonctionnera. J’analysais ensuite les documents de conception décrivant les spécifications du système. Après cela, j’examinerais tout code ou documentation existant lié au projet. Enfin, je testerais le système pour m’assurer qu’il fonctionne comme prévu.

Quel est votre processus pour tester la fonctionnalité d’un nouveau système logiciel avant qu’il ne soit rendu public ?

Cette question vous permet de démontrer vos compétences analytiques et comment vous les utilisez pour accomplir une tâche. Votre réponse doit inclure les étapes que vous suivez lors du test des fonctionnalités du logiciel, ainsi que tous les outils ou ressources que vous utilisez au cours de ce processus.

Exemple: « Je commence par créer des cas de test qui couvrent toutes les fonctionnalités du système. Je crée ensuite des données de test pour chaque cas et exécute les tests sur le système. S’il n’y a pas d’erreurs, je répéterai le processus jusqu’à ce que j’aie testé tous les aspects du système. Une fois que je serai satisfait des résultats, je documenterai mes conclusions dans un rapport afin que les autres puissent comprendre ce que j’ai fait et pourquoi. »

Fournissez un exemple d’un moment où vous avez identifié un problème avec un système logiciel et trouvé une solution pour le résoudre.

Cette question est l’occasion de montrer vos compétences en résolution de problèmes et votre capacité à travailler en équipe. Lorsque vous répondez à cette question, il peut être utile de mentionner les étapes que vous avez suivies pour résoudre le problème et comment votre solution a contribué à améliorer le système logiciel.

Exemple: « Dans mon emploi précédent, je travaillais sur un projet qui consistait à créer un nouveau site Web pour une entreprise locale. Le client voulait que le site Web ait de nombreuses fonctionnalités, y compris des capacités de commande en ligne et l’intégration des médias sociaux. Après avoir lancé le site Web, l’entreprise s’est rendu compte qu’elle ne voulait finalement pas offrir de services de livraison. Nous avions déjà intégré le service de livraison au site Web, nous ne pouvions donc pas le supprimer sans causer d’autres problèmes.

J’ai travaillé avec mon équipe pour trouver une solution. Nous avons décidé de créer une page séparée où les clients pourraient passer des commandes. Ensuite, nous avons lié cette page à la barre de navigation principale. Cela nous a permis de conserver la cohérence du reste de la conception du site Web tout en offrant les fonctionnalités souhaitées par le client. »

Si un système logiciel sur lequel vous travailliez devenait soudainement très populaire, comment ajusteriez-vous vos plans pour répondre à la demande accrue ?

Cette question est un bon moyen de tester votre capacité à travailler sous pression et à vous adapter rapidement. Il montre également à l’intervieweur comment vous hiérarchisez les tâches et gérez les délais. Votre réponse doit montrer que vous pouvez gérer des changements inattendus dans les projets tout en respectant des délais importants.

Exemple: « Si cela se produisait, j’évaluerais d’abord ce qui a causé la popularité soudaine du système logiciel. Si cela était dû à une augmentation du marketing ou du bouche-à-oreille, je m’assurerais que nous disposions de suffisamment de personnel pour faire face à la charge de travail supplémentaire. Cependant, si la popularité était due à un bogue ou à un autre problème technique, je commencerais immédiatement à travailler sur une solution afin que nous puissions publier une nouvelle version dès que possible.

Que feriez-vous si vous remarquiez un bogue dans un système logiciel que vous étiez chargé d’analyser ?

Cette question peut aider les enquêteurs à comprendre comment vous gérez les défis dans votre travail. Votre réponse doit montrer que vous êtes prêt à assumer la responsabilité de vos actions et à apprendre de vos erreurs.

Exemple: « Si je remarquais un bogue, ma première étape serait de déterminer ce qui l’a causé. Si le bogue était dû à ma propre erreur, je le corrigerais immédiatement. Si je ne pouvais pas trouver la cause du bogue par moi-même, je demanderais aux membres de mon équipe leur avis. J’examinerais également toute documentation ou note que j’ai rédigée lors de l’analyse du système logiciel pour voir si elles pouvaient fournir un aperçu du problème. Après avoir corrigé le bogue, je documenterais les étapes que j’ai suivies pour m’assurer de ne plus refaire la même erreur.

Dans quelle mesure comprenez-vous le jargon technique utilisé par les ingénieurs en logiciel et les programmeurs ?

L’intervieweur peut poser cette question pour évaluer votre capacité à communiquer avec d’autres membres de l’équipe informatique. Votre réponse doit montrer que vous avez une compréhension de base des termes et acronymes courants utilisés dans l’industrie. Vous pouvez également profiter de cette occasion pour démontrer votre volonté d’apprendre une nouvelle terminologie si vous ne la connaissez pas déjà.

Exemple: « Je travaille comme analyste logiciel depuis cinq ans maintenant, donc je connais assez bien la plupart du jargon utilisé par les programmeurs et les ingénieurs. Cependant, il y a encore des termes que je ne comprends pas, mais je m’assure de rechercher leur signification quand je les entends. Je trouve que cela m’aide à me souvenir plus clairement du terme.

Avez-vous une expérience de travail avec de grands ensembles de données ?

Cette question peut aider l’intervieweur à déterminer votre expérience avec un type de projet spécifique. Si vous avez travaillé sur de grands ensembles de données dans le passé, partagez des détails sur les types de projets dont il s’agissait et sur la façon dont vous les avez gérés. Si vous n’avez jamais travaillé sur de grands ensembles de données auparavant, vous pouvez parler d’ensembles de données plus petits ou d’autres types de projets nécessitant des compétences similaires.

Exemple: « Dans mon dernier rôle en tant qu’analyste logiciel, j’ai été chargé de créer un algorithme pour analyser une quantité massive de données provenant de plusieurs sources. L’entreprise souhaitait utiliser ces informations pour créer des stratégies de marketing plus efficaces pour ses clients. J’ai créé un système où nous pouvions collecter toutes les données pertinentes de chaque source, puis les trier en catégories en fonction des données démographiques des clients. Cela nous a permis de trouver des modèles dans les données qui ont aidé notre équipe à développer de nouvelles façons d’atteindre les clients. »

Lors de l’analyse d’un système logiciel, quel est votre processus pour déterminer la priorité des différentes tâches ?

Cette question peut aider l’intervieweur à comprendre comment vous priorisez votre travail et à déterminer quelles tâches sont les plus importantes à accomplir en premier. Utilisez des exemples de projets ou d’expériences antérieurs pour expliquer votre processus de hiérarchisation des tâches et mettez en évidence toutes les compétences qui vous ont aidé à prendre ces décisions efficacement.

Exemple: « Je commence généralement par identifier tous les problèmes d’un système logiciel, puis je les classe en fonction de leur gravité. Par exemple, je peux séparer les bugs en catégories critiques, majeures, mineures et cosmétiques en fonction de l’impact qu’ils ont sur le système. Ensuite, j’attribuerais à chaque problème un niveau de priorité en fonction de sa gravité et de ma compréhension des attentes du client. Cela m’aide à m’assurer que je traite d’abord les problèmes les plus urgents afin de pouvoir respecter les délais et fournir des résultats de qualité.

Nous voulons nous assurer que nos systèmes logiciels sont compatibles avec d’autres systèmes logiciels populaires dans l’industrie. Quel est votre processus pour effectuer des tests de compatibilité ?

Cette question est l’occasion de montrer à votre interlocuteur que vous avez de l’expérience avec les tests de compatibilité et que vous pouvez l’appliquer d’une manière qui profite à son organisation.

Exemple: « Je commence par rechercher les systèmes logiciels dont je souhaite tester la compatibilité, puis je crée une liste de toutes les fonctionnalités de chaque système. Ensuite, je compare les listes pour voir s’il y a des similitudes entre les deux systèmes. S’il y en a, je ferai plus de recherches sur ces fonctionnalités spécifiques pour déterminer leur compatibilité. S’il n’y a pas de similitudes, je poursuivrai mes recherches jusqu’à ce que j’en trouve une.

Décrivez votre processus de réalisation de tests utilisateurs.

Les tests utilisateurs sont une partie importante du travail de l’analyste logiciel. L’intervieweur peut poser cette question pour voir comment vous appliquez vos compétences analytiques à une application pratique. Utilisez votre réponse pour mettre en évidence votre capacité à planifier et à organiser des projets, à hiérarchiser les tâches et à communiquer avec les clients ou les parties prenantes.

Exemple: « Je commence chaque test utilisateur en créant un script qui décrit ce que je veux apprendre de la session. Ensuite, je sélectionne des participants qui représentent le public cible du produit. Pendant le test proprement dit, j’observe les utilisateurs lorsqu’ils interagissent avec le système et je prends des notes sur leurs comportements et leurs préférences. Ensuite, j’analyse mes notes et je crée un rapport qui résume les principaux résultats du test. »

Qu’est-ce qui fait de vous le meilleur candidat pour ce poste d’analyste logiciel ?

Cette question est l’occasion pour vous de montrer à l’intervieweur que vous êtes qualifié pour ce poste. Utilisez des exemples tirés de votre expérience et de votre formation pour mettre en évidence vos compétences, vos connaissances et vos capacités.

Exemple: « J’ai un baccalauréat en informatique avec une mineure en mathématiques. J’ai également trois ans d’expérience en tant qu’analyste logiciel professionnel dans mon entreprise actuelle. Dans ces rôles, j’ai appris à utiliser des outils d’analyse de données comme SQL et Tableau pour trouver des solutions aux problèmes de l’entreprise. Mes compétences en communication m’aident à collaborer avec les membres de l’équipe pour créer des rapports et des présentations que les parties prenantes peuvent comprendre. »

Avec quels langages de programmation êtes-vous le plus à l’aise ?

Cette question peut aider l’intervieweur à déterminer votre niveau de confort avec divers langages de programmation. Cela les aide également à comprendre ceux avec lesquels vous êtes le plus familier et votre expérience de leur utilisation. Lorsque vous répondez à cette question, il est important d’être honnête quant à votre niveau de compétence, mais également de mettre en évidence les domaines dans lesquels vous vous sentez en confiance.

Exemple: « Je suis plus à l’aise avec Java et C++ car j’utilise ces langages depuis plusieurs années maintenant. Cependant, je maîtrise également JavaScript, PHP et Ruby car j’ai travaillé avec tous ces langages sur des projets précédents. Je cherche toujours à apprendre de nouvelles langues, donc j’apprécierais l’opportunité d’utiliser d’autres langues si nécessaire.”

Selon vous, quel est l’aspect le plus important de l’analyse de logiciels ?

Cette question est l’occasion pour vous de montrer à l’intervieweur que vous comprenez ce que signifie être un analyste logiciel. Cela vous donne également l’occasion de partager certaines de vos propres expériences et opinions sur ce rôle.

Exemple: « Je pense que l’aspect le plus important d’être un analyste logiciel est de comprendre comment les utilisateurs interagissent avec le logiciel. J’ai travaillé sur des projets où nous n’avions pas assez de temps ou de ressources pour faire des tests utilisateurs, j’ai donc dû me fier à mon intuition et à mon expérience pour prendre des décisions sur le fonctionnement du logiciel. Alors que j’étais capable de me débrouiller dans ces situations, j’ai appris que le fait d’avoir une contribution directe des utilisateurs peut m’aider à créer un logiciel plus intuitif.

À quelle fréquence faites-vous des erreurs lors de l’analyse de logiciels ?

Cette question peut aider l’intervieweur à déterminer votre expérience en tant qu’analyste logiciel. Cela peut également leur montrer à quel point vous êtes honnête et conscient de vous-même, ce qui peut être une qualité importante dans ce rôle. Lorsque vous répondez à cette question, il peut être utile de mentionner une erreur que vous avez commise et ce que vous en avez appris.

Exemple: « Je fais tout le temps des erreurs lors de l’analyse de logiciels parce que j’apprends constamment de nouvelles choses sur le codage et d’autres aspects du travail. Cependant, j’essaie d’apprendre de mes erreurs en posant des questions et en recherchant plus d’informations sur des sujets qui me déroutent. Cela m’aide à mieux comprendre les concepts pour ne pas refaire la même erreur deux fois.

Il existe un écart entre les performances du logiciel en laboratoire et ses performances sur le terrain. Quelle est votre première étape dans le dépannage ?

Cette question est l’occasion de montrer vos capacités d’analyse et de résolution de problèmes. Votre réponse doit inclure un processus étape par étape sur la façon de résoudre le problème.

Exemple: « Je déterminerais d’abord s’il existe des différences dans le matériel ou les logiciels entre les environnements de laboratoire et de terrain. Sinon, je regarderais alors les données collectées par le logiciel pour voir si elles sont exactes. Par exemple, si le logiciel est censé suivre les ventes mais suit plutôt l’inventaire, cela pourrait être un signe que quelque chose ne va pas avec le code. Dans ce cas, je passerais en revue le code ligne par ligne pour trouver où l’erreur s’est produite.