Les publicistes sont chargés de développer et d’exécuter des campagnes publicitaires pour leurs clients. Ils travaillent avec les médias pour générer une couverture médiatique positive pour leurs clients, qui peut inclure n’importe quoi, des films et émissions de télévision aux livres, produits et services.

Les publicistes doivent être capables de réfléchir et de réagir rapidement aux changements du marché ou du paysage médiatique. Ils doivent également avoir d’excellentes compétences en communication, tant à l’écrit qu’à l’oral, et être capables d’établir des relations avec des journalistes et d’autres membres des médias. Si vous souhaitez devenir publiciste, il est important d’être prêt à répondre aux questions qui pourraient être posées lors d’une entretien d’embauche.

Dans ce guide, vous trouverez plusieurs questions fréquemment posées aux publicistes lors des entretiens d’embauche, ainsi que des exemples de réponses.

Contenus afficher

Êtes-vous à l’aise de travailler avec un large éventail de personnes, des célébrités aux journalistes ?

Les publicistes travaillent souvent avec une variété de personnes, y compris des journalistes et d’autres publicistes. Les employeurs posent cette question pour s’assurer que vous êtes à l’aise de travailler dans un tel environnement. Utilisez votre réponse pour montrer que vous avez de l’expérience avec différents types de personnes. Expliquez comment vous envisagez de collaborer avec ces professionnels.

Exemple: «Je suis vraiment à l’aise de travailler avec un éventail de personnes. Dans mon dernier rôle, j’ai travaillé avec des célébrités et des journalistes. Bien que les deux groupes puissent sembler très différents, ils présentent en réalité de nombreuses similitudes. Les deux ont besoin d’informations rapidement et veulent qu’elles soient présentées d’une manière facile à comprendre pour eux. J’ai appris à communiquer efficacement avec les deux parties afin que nous puissions faire passer notre message.

Quelles sont certaines des compétences les plus importantes pour un publiciste ?

Les employeurs posent cette question pour s’assurer que vous avez les compétences nécessaires pour le poste. Ils veulent quelqu’un qui est organisé, créatif et qui possède d’excellentes compétences en communication. Lorsque vous répondez à cette question, énumérez certaines des compétences les plus importantes dont les publicistes ont besoin. Expliquez pourquoi ceux-ci sont importants afin que l’employeur sache que vous comprenez ce qui est nécessaire dans le rôle.

Exemple: « Les deux compétences les plus importantes dont un publiciste a besoin sont l’organisation et la communication. Vous devez être en mesure de suivre toutes les informations et les délais de vos clients. Cela inclut leurs coordonnées, leurs comptes de médias sociaux et tout autre détail pertinent. C’est aussi être capable de communiquer efficacement avec eux. Je suis toujours disponible pour répondre aux questions ou aux préoccupations qu’ils pourraient avoir.

Comment suivez-vous tous vos clients et leurs besoins ?

Cette question peut aider l’intervieweur à comprendre comment vous organisez votre travail et à respecter les délais. Votre réponse doit inclure une description de la façon dont vous utilisez la technologie pour gérer votre charge de travail, ainsi que toutes les compétences organisationnelles qui vous aident à rester au top de vos projets.

Exemple: « J’ai plusieurs méthodes différentes pour suivre les besoins et les délais de mes clients. J’utilise un système de calendrier en ligne pour planifier toutes les réunions et rendez-vous avec les clients, ce qui me permet de partager ces événements avec d’autres membres de l’équipe afin qu’ils sachent quand nous devons être disponibles pour soutenir nos clients. J’utilise également un logiciel de gestion de projet pour créer des listes de tâches pour chaque client, ce qui m’aide à voir quelles étapes sont nécessaires pour mener à bien leurs campagnes. »

Quel est votre processus pour développer une campagne de relations publiques ?

Les employeurs posent cette question pour en savoir plus sur votre processus d’élaboration d’une campagne et sur la façon dont vous planifiez les étapes. Lorsque vous répondez, il peut être utile de décrire chaque étape du processus et ce que vous faites à chaque étape.

Exemple: « Je commence par rechercher le public cible de mon client et ses concurrents. Je crée ensuite une liste d’idées qui, selon moi, résonneront auprès du public cible et les enthousiasmeront pour le produit ou le service. Ensuite, je présente ces idées à mon client et nous décidons lesquelles poursuivre. Ensuite, je développe un calendrier pour le moment où chaque partie de la campagne doit avoir lieu. Enfin, je mets en œuvre la campagne.

Fournissez un exemple d’un moment où vous avez réussi à générer une presse positive pour un client.

Cette question est l’occasion de mettre en valeur vos compétences en relations publiques et comment vous pouvez bénéficier de l’entreprise. Lorsque vous répondez à cette question, il peut être utile de fournir un exemple précis d’un moment où vous avez généré une presse positive pour un client ou une organisation.

Exemple: « Dans mon rôle précédent de publiciste, j’ai travaillé avec une organisation à but non lucratif qui essayait de sensibiliser à sa cause. Nous avons décidé de nous concentrer sur les médias locaux car nous savions qu’ils auraient plus intérêt à couvrir notre histoire que les médias nationaux. Après avoir présenté plusieurs histoires différentes aux journaux locaux et aux stations de télévision, nous avons pu obtenir une couverture des cinq principaux organes d’information de notre région. Cela a entraîné une augmentation du trafic sur notre site Web et des dons.

Si un client n’était pas satisfait de la façon dont il était présenté dans les médias, comment géreriez-vous cette situation ?

Cette question peut aider les enquêteurs à comprendre comment vous gérez les conflits et si vous avez la capacité de les résoudre. Dans votre réponse, essayez de montrer que vous êtes prêt à assumer la responsabilité de vos actions et à apprendre de vos erreurs.

Exemple: « Si un client n’était pas satisfait de la façon dont il était présenté dans les médias, je m’excuserais d’abord pour tout malentendu ou mauvaise communication. Ensuite, je leur demandais quelles étaient leurs attentes lorsque nous avons commencé à travailler ensemble. S’il y avait quelque chose que je pouvais faire différemment la prochaine fois, je m’assurerais de mettre en œuvre ces changements. S’il n’y avait rien que je puisse faire différemment, j’expliquerais pourquoi cette situation s’est produite et je promettrais d’être plus prudent à l’avenir.

Que feriez-vous si vous vouliez programmer une interview avec un journaliste mais qu’il n’était pas disponible ?

Les journalistes sont souvent des gens occupés, il est donc important de savoir comment vous géreriez cette situation. Votre réponse doit montrer que vous comprenez l’importance de travailler avec des journalistes et que vous pouvez trouver d’autres moyens de faire connaître l’histoire de votre client.

Exemple: « J’essayais d’abord de les appeler directement, mais s’ils ne répondaient pas, je laissais un message demandant quel serait le bon moment pour moi de rappeler. S’ils ne répondent toujours pas, j’enverrai un e-mail expliquant qui je suis et pourquoi je tends la main. J’inclurais également des liens vers le travail de mon client et expliquerais pourquoi il est digne d’intérêt.

Dans quelle mesure comprenez-vous les lois et réglementations en matière de relations publiques ?

Les lois et réglementations peuvent varier d’un État à l’autre. Les employeurs veulent donc s’assurer que vous comprenez les lois de leur région. S’ils recherchent quelqu’un qui travaillera dans le cadre d’un ensemble spécifique de directives, il est important que vous sachiez lesquelles. Vous devriez rechercher toutes les lois ou réglementations en matière de relations publiques avant votre entretien.

Exemple: « Je connais les lois et réglementations de mon État d’origine, mais j’ai également travaillé dans d’autres États où les règles étaient différentes. Dans mon dernier poste, nous avons travaillé avec des clients à travers le pays, j’ai donc dû en apprendre davantage sur les lois uniques de chaque État. C’était difficile au début, mais je m’y suis habitué au bout d’un moment. Maintenant, je suis à l’aise de faire des recherches sur les lois partout où je vais.

Avez-vous de l’expérience dans la gestion de comptes de médias sociaux pour des clients ?

Les employeurs peuvent poser cette question pour en savoir plus sur votre expérience avec les médias sociaux. Ils veulent savoir si vous avez les compétences et les connaissances nécessaires pour gérer les comptes de leur entreprise. Dans votre réponse, indiquez les plateformes sur lesquelles vous avez déjà travaillé et les stratégies que vous avez utilisées pour créer du contenu pour elles.

Exemple: « J’ai de l’expérience dans la gestion des comptes de médias sociaux pour mes anciens clients. Je commence toujours par en savoir plus sur la marque du client et son public cible. Ensuite, je développe une stratégie qui m’aide à publier du contenu pertinent sur le compte. Par exemple, je peux utiliser des hashtags ou rédiger des articles de blog contenant des liens vers le site Web de l’entreprise. »

Quel est le moment opportun pour utiliser l’histoire personnelle d’un client dans une campagne de relations publiques ?

Les employeurs veulent savoir que vous pouvez faire preuve de discrétion lors de l’élaboration de l’histoire d’un client. Ils veulent également voir que vous comprenez l’importance d’utiliser vos propres expériences personnelles dans votre travail. Votre réponse doit montrer que vous savez comment équilibrer ces deux éléments et que vous l’avez déjà fait.

Exemple: « Je pense qu’il est important d’inclure l’histoire personnelle d’un client dans sa campagne de relations publiques, car cela aide à l’humaniser pour le public. Cependant, je ne le ferais que si le client était à l’aise de partager publiquement son histoire. S’ils ne l’étaient pas, je trouverais un autre moyen d’intégrer leur histoire dans la campagne sans en parler eux-mêmes. Par exemple, je pourrais écrire un article ou créer une vidéo qui raconte leur histoire mais ne les mentionne pas par leur nom. Cela me permet de raconter leur histoire tout en protégeant leur vie privée.

Nous voulons augmenter la notoriété de la marque. Quelle est la première étape pour le faire ?

Cette question est un excellent moyen de tester vos connaissances en relations publiques et comment cela peut bénéficier à une entreprise. Lorsque vous répondez à cette question, vous devez vous concentrer sur les étapes impliquées dans l’augmentation de la notoriété de la marque et sur la manière dont chaque étape contribue à l’objectif global.

Exemple: « La première étape pour accroître la notoriété de la marque consiste à développer une stratégie qui décrit exactement ce que vous voulez atteindre. Cela comprend l’identification de votre public cible, où il est le plus susceptible de se trouver et quel type de contenu résonnera avec lui. Ensuite, je créerais un plan pour mettre en œuvre la stratégie en créant un calendrier d’événements et d’activités qui correspondent aux objectifs. Enfin, je mettrais en œuvre le plan en communiquant le message de la marque à travers différents canaux. »

Décrivez votre processus de recherche de journalistes et de médias.

Les journalistes et les médias sont le principal moyen par lequel un publiciste peut faire connaître l’histoire de son client au grand public. Savoir comment faire des recherches sur ces personnes et ces organisations est une compétence importante pour tout publiciste. Les enquêteurs peuvent donc vous poser cette question pour voir si vous avez les compétences nécessaires pour le faire efficacement. Dans votre réponse, expliquez quelles mesures vous prendriez lors de vos recherches sur les journalistes et les médias.

Exemple: «Je commence par regarder les publications pour lesquelles ils écrivent ou diffusent. Je regarde ensuite qui écrit ces histoires et je les recherche en ligne. À partir de là, je découvre où ils aiment passer du temps en ligne et rejoindre ces communautés. Cela me permet d’établir des relations avec bon nombre de ces journalistes et médias avant même que mon client ne publie des informations. »

Qu’est-ce qui vous distingue des autres publicistes ?

Les employeurs posent cette question pour en savoir plus sur vos compétences et talents uniques. Ils veulent savoir ce qui fait de vous un atout précieux pour leur entreprise. Avant votre entretien, pensez à deux ou trois choses qui vous distinguent des autres publicistes. Il peut s’agir de compétences ou d’expériences spécifiques pertinentes pour le poste.

Exemple: « Je suis passionné par mon travail et je vise toujours l’excellence. Je travaille dans les relations publiques depuis cinq ans maintenant, et je suis toujours enthousiaste lorsque je décroche de nouveaux clients. Une autre chose qui me distingue est ma capacité à effectuer plusieurs tâches à la fois. Je suis capable de gérer plusieurs projets à la fois tout en maintenant des résultats de haute qualité.

Quelles stratégies de relations publiques préférez-vous utiliser et pourquoi ?

Cette question peut aider l’intervieweur à comprendre votre style de relations publiques et comment vous comptez l’utiliser dans son organisation. Votre réponse devrait inclure quelques-unes de vos stratégies préférées, pourquoi elles sont importantes pour vous et comment elles vous ont aidé à réussir dans vos rôles précédents.

Exemple: « Je préfère utiliser les médias sociaux comme l’une de mes principales stratégies, car je trouve que c’est un moyen efficace d’atteindre le public rapidement et facilement. Dans mon dernier rôle, j’ai utilisé cette stratégie pour promouvoir le lancement d’un nouveau produit en créant du contenu partageable sur différentes plateformes. Cela a entraîné des milliers de partages sur plusieurs canaux de médias sociaux, ce qui a accru la notoriété de la marque et les ventes.

Selon vous, quel est l’aspect le plus important des relations publiques ?

Cette question est un excellent moyen d’évaluer la compréhension du candidat en matière de relations publiques et comment cela peut profiter à son futur employeur. Une bonne réponse comprendra une explication de ce que sont les relations publiques, pourquoi elles sont importantes et comment vous les utilisez dans votre propre travail.

Exemple: « Je pense que l’aspect le plus important des relations publiques est la communication. C’est mon travail en tant que publiciste de m’assurer que toutes les personnes impliquées dans un projet comprennent ses buts et ses objectifs afin de pouvoir les communiquer efficacement au public. Je pense également que la transparence est la clé d’une communication efficace. Si les gens savent exactement à quoi s’attendre d’un produit ou d’un service, il y a moins de risques de rumeurs ou de malentendus.

À quelle fréquence devez-vous mettre à jour une stratégie de relations publiques ?

Cette question peut aider les enquêteurs à comprendre votre capacité à travailler de manière indépendante et à gérer plusieurs projets à la fois. Votre réponse doit montrer que vous avez les compétences nécessaires pour planifier, créer et mettre en œuvre par vous-même une stratégie de relations publiques.

Exemple: « Je crois qu’il est important de mettre à jour une stratégie de relations publiques tous les six mois environ. Cela me permet de me tenir au courant des tendances actuelles de l’industrie et de m’assurer que j’utilise les méthodes les plus efficaces pour atteindre mon public cible. Cela m’aide également à identifier les domaines dans lesquels nous devons améliorer nos stratégies de communication. »

Il y a un conflit potentiel entre deux de vos clients. Comment gérez-vous cette situation ?

Cette question peut aider l’intervieweur à comprendre comment vous gérez les conflits et si vous seriez en mesure de maintenir une relation professionnelle avec les deux clients. Dans votre réponse, essayez de montrer que vous êtes prêt à faire des efforts supplémentaires pour vous assurer que toutes les parties sont satisfaites du résultat de la situation.

Exemple: « Cela m’est déjà arrivé dans mon travail précédent et je m’assure toujours de communiquer avec les deux parties afin qu’elles sachent ce qui se passe. Si un client a besoin de quelque chose de l’autre, je ferai tout mon possible pour l’accommoder tout en étant juste envers l’autre partie. En fin de compte, je veux garder les deux clients heureux et maintenir leur confiance. »