Les préposés aux services de soutien à la personne, ou préposés aux services de soutien à la personne, offrent de l’aide aux personnes âgées, handicapées ou souffrant de maladies chroniques à domicile et dans les établissements de soins de longue durée. Ils aident souvent aux activités de la vie quotidienne, comme le bain, l’habillage et la toilette.

Si vous êtes à la recherche d’un emploi en tant que préposé aux services de soutien à la personne, vous devrez probablement passer une entretien d’embauche. Au cours de votre entretien, il se peut que l’on vous pose une série de questions sur votre expérience, vos compétences et vos capacités. Pour vous aider à préparer votre entretien d’embauche, nous avons dressé une liste de questions et de réponses courantes pour les préposés aux services de soutien à la personne.

Contenus afficher

Êtes-vous certifié en RCR ?

L’intervieweur peut poser cette question pour voir si vous avez les compétences et la formation nécessaires pour fournir des soins à leurs clients. S’ils recherchent un préposé aux services de soutien à la personne certifié en RCR, ils voudront peut-être savoir que vous possédez cette certification avant de vous embaucher. Vous pouvez répondre à cette question en leur disant si vous êtes ou non certifié en RCR et quel est votre niveau de certification.

Exemple: « Je suis certifié en RCR au niveau de base. J’ai suivi un cours au lycée où nous avons appris à pratiquer la RCR sur des adultes, des enfants et des nourrissons. J’ai utilisé ces compétences à plusieurs reprises depuis lors, lorsque je travaillais comme aide-soignante dans les hôpitaux.

Quelles sont certaines des compétences les plus importantes pour un préposé aux services de soutien à la personne?

Cette question peut aider l’intervieweur à déterminer si vous avez les compétences nécessaires pour réussir dans ce rôle. Lorsque vous répondez, il peut être utile de mentionner quelques-unes de vos compétences les plus solides et leur lien avec le travail de soutien personnel.

Exemple: « La compétence la plus importante pour un préposé aux services de soutien à la personne est la communication. Ce travail nous oblige à communiquer avec de nombreuses personnes différentes, y compris les patients, les membres de la famille et d’autres professionnels de la santé. Je suis très douée pour communiquer clairement et avec compassion, ce qui m’aide à établir des relations solides avec tous ceux que je rencontre.

Comment géreriez-vous un client qui résiste à vos soins ?

Cette question peut aider l’intervieweur à évaluer vos compétences interpersonnelles et votre capacité à travailler avec des clients difficiles. Dans votre réponse, essayez de mettre en évidence vos compétences en résolution de problèmes et de résolution de conflits en décrivant une situation spécifique dans laquelle vous avez aidé un client à surmonter sa résistance.

Exemple: « Dans mon rôle précédent de préposé aux services de soutien à la personne, j’avais un client qui était très réticent à prendre ses médicaments. Il refusait souvent de le prendre quand je le lui offrais, alors j’ai essayé différentes manières de l’encourager à prendre son médicament. Par exemple, je lui offrais de la nourriture ou des collations s’il prenait ses pilules, mais cela ne fonctionnait pas toujours. Finalement, j’ai appris qu’il aimait la musique, alors j’ai apporté un lecteur MP3 avec certaines de ses chansons préférées dessus. Quand je lui jouais de la musique, il prenait généralement ses pilules sans aucun problème.

Quelle est votre expérience de travail avec des clients atteints de démence ?

Cette question peut aider l’intervieweur à déterminer votre expérience de travail avec des clients atteints de démence et votre approche de ce type de travail. Utilisez des exemples d’expériences antérieures pour mettre en évidence vos compétences, telles que la patience, l’empathie et les capacités de communication.

Exemple: « J’ai travaillé dans un établissement de soins de longue durée pendant deux ans où j’aidais principalement des résidents atteints de démence. L’un de mes aspects préférés du travail avec ces résidents était de les aider à se souvenir de choses qu’ils avaient oubliées ou de leur enseigner de nouvelles informations. Par exemple, un résident oubliait qu’il avait déjeuné chaque matin quand je le voyais plus tard dans la journée. Je lui rappelais qu’il avait déjà déjeuné et lui proposais ensuite quelque chose d’autre à manger. Il semblait toujours heureux d’apprendre quelque chose de nouveau.

Fournissez un exemple d’un moment où vous êtes allé au-delà pour un client.

Cette question peut aider l’intervieweur à se faire une meilleure idée de votre dévouement à aider les autres. Lorsque vous répondez à cette question, il peut être utile de mentionner une situation spécifique où vous êtes allé au-delà pour un client ou un membre de la famille. Cela peut inclure un exemple de cas où vous avez aidé quelqu’un avec quelque chose qui ne faisait pas nécessairement partie de votre description de poste.

Exemple: « Lorsque je travaillais comme préposée aux services de soutien à la personne, j’avais un client qui était aveugle. Il me posait souvent des questions sur ce qu’il entendait par sa fenêtre. Un jour, j’ai remarqué qu’il n’avait aucun livre enregistré en braille. J’ai donc contacté une bibliothèque locale et demandé s’ils avaient des livres audio en braille. Ils ont dit qu’ils ne l’avaient pas fait, mais qu’ils étaient prêts à enregistrer des livres pour lui. Je me suis porté volontaire pour les lire afin qu’ils puissent utiliser ma voix.

Si un client a des besoins alimentaires spécifiques, comment vous assureriez-vous qu’ils sont satisfaits ?

Cette question peut aider l’intervieweur à évaluer votre capacité à travailler avec des clients qui ont des besoins uniques. Utilisez des exemples d’expériences passées où vous avez aidé un client à répondre à ses besoins alimentaires et comment cela a eu un impact positif sur sa santé ou son bien-être.

Exemple: « J’ai déjà travaillé avec un client végétalien, alors je me suis assuré que tous ses repas étaient à base de plantes. Il souffrait également de la maladie coeliaque, alors je me suis assuré que tous les aliments préparés pour lui étaient sans gluten. En plus de s’assurer qu’il avait suffisamment de protéines dans son alimentation, ces restrictions alimentaires l’ont aidé à se sentir mieux dans l’ensemble. Cela a également réduit son risque de développer d’autres conditions comme l’ostéoporose.

Que feriez-vous si vous remarquiez un danger pour la sécurité au domicile d’un client ?

Les employeurs posent cette question pour s’assurer que vous êtes conscient de vos responsabilités en tant que préposé aux services de soutien à la personne et que vous pouvez gérer des situations potentiellement dangereuses. Dans votre réponse, expliquez comment vous signaleriez le danger et quelles mesures vous prendriez pour assurer la sécurité du client.

Exemple: « Si je remarquais un danger pour la sécurité dans la maison d’un client, j’en parlerais d’abord avec lui. S’ils ne pouvaient pas ou ne voulaient pas résoudre le problème, je le signalais immédiatement à mon superviseur afin qu’il puisse le résoudre. Je revérifierais également avec le client une fois le problème résolu pour m’assurer que tout allait bien.

Comment gérez-vous le stress et la pression ?

Travailler comme préposé aux services de soutien à la personne peut parfois être stressant. Les employeurs posent cette question pour s’assurer que vous avez la capacité de gérer le stress et la pression dans votre travail. Dans votre réponse, expliquez comment vous gérez le stress et donnez un exemple d’un moment où vous avez réussi à le faire.

Exemple: « Je gère bien le stress. Je trouve que prendre de grandes respirations est l’un de mes moyens préférés pour soulager le stress. Lorsque je me sens dépassé ou stressé, je prends cinq minutes pour respirer profondément et me détendre. Cela m’aide à surmonter toutes les situations difficiles que je peux rencontrer au travail.

Lors de mon dernier emploi, il y avait un patient atteint de démence. Il s’énervait souvent parce qu’il ne savait pas où il se trouvait. Un jour, il est devenu très contrarié et a commencé à lancer des objets dans sa chambre. Je pris quelques respirations profondes et me calmai avant de m’approcher de lui. Je lui ai parlé calmement et je l’ai aidé à comprendre ce que nous attendions de lui.

Avez-vous de l’expérience avec des clients qui ont un handicap physique?

Les employeurs peuvent poser cette question pour voir si vous avez de l’expérience de travail avec des clients qui ont un handicap physique. Ils veulent s’assurer que vous êtes à l’aise et confiant dans votre capacité à fournir des soins à ces types de clients. Dans votre réponse, essayez d’expliquer ce que vous ressentez à l’idée de travailler avec des personnes ayant un handicap physique. Essayez de mettre en évidence vos compétences ou expériences spécifiques qui vous aideraient à travailler avec ces types de clients.

Exemple: « J’ai de l’expérience avec des clients qui ont un handicap physique. J’ai travaillé dans une garderie où nous avions plusieurs enfants handicapés physiques. Un enfant que j’ai aidé était un petit garçon nommé Timmy. Il souffrait de paralysie cérébrale, ce qui l’empêchait de marcher. J’ai appris à soutenir son corps pendant qu’il marchait afin qu’il puisse développer sa force. C’était gratifiant de pouvoir l’aider à apprendre de nouvelles choses.

Quand est-il approprié d’appeler le médecin d’un client?

Cette question peut aider l’intervieweur à déterminer votre connaissance des professionnels de la santé et la façon dont vous interagissez avec eux. Lorsque vous répondez, il peut être utile de mentionner un moment précis où vous avez appelé un médecin pour obtenir des conseils ou des conseils sur les soins d’un client.

Exemple: « J’ai travaillé avec de nombreux médecins au cours de ma carrière en tant que préposé aux services de soutien à la personne. Je connais donc leurs horaires et je sais lesquels sont les meilleurs à appeler à différents moments. Par exemple, si un client vit une situation d’urgence, j’appellerais son médecin traitant immédiatement. S’ils avaient un souci plus général nécessitant une expertise médicale, j’appellerais plutôt leur spécialiste. Cela permet de s’assurer que tous les clients reçoivent le plus haut niveau de soins possible.

Nous voulons nous assurer que nos clients se sentent à l’aise de communiquer avec notre personnel. Quelle est votre démarche pour mettre les gens à l’aise ?

Cette question peut aider l’intervieweur à comprendre comment vous interagissez avec les clients et leurs familles. Cela peut également leur montrer vos compétences interpersonnelles, qui sont importantes pour ce rôle. Lorsque vous répondez à cette question, il peut être utile de décrire une situation spécifique dans laquelle vous avez aidé quelqu’un à se sentir plus à l’aise.

Exemple: « Je trouve que mettre les gens à l’aise, c’est avant tout instaurer la confiance. J’essaie de m’assurer qu’ils savent que je suis là pour les soutenir et répondre à toutes leurs questions. S’ils sont nerveux ou mal à l’aise, je leur demanderai s’il y a quelque chose que je peux faire pour les mettre plus à l’aise. Par exemple, lorsque je travaillais dans une résidence-services, une de mes clientes avait du mal à dormir parce qu’elle s’inquiétait pour les membres de sa famille. Je lui ai demandé ce que nous pouvions faire pour l’aider à mieux dormir et elle m’a dit qu’entendre la voix de ses petits-enfants la calmerait. Alors, j’ai enregistré des vidéos d’eux jouant ensemble et je les ai lus en boucle pendant qu’elle dormait.

Décrivez votre processus de documentation de votre travail et de mise à jour du dossier d’un client.

L’intervieweur peut vous poser cette question pour comprendre dans quelle mesure vous suivez les protocoles et les procédures. Votre réponse doit inclure un exemple précis du moment où vous avez documenté votre travail, y compris les étapes que vous avez suivies et les informations que vous avez enregistrées.

Exemple: « Je commence toujours par documenter l’état actuel de mon client avant de commencer à travailler avec lui. Cela m’aide à suivre tout changement dans leur santé ou leur comportement tout au long de la journée. À la fin de chaque quart de travail, je mets à jour mes notes sur le dossier du client afin que les autres intervenants puissent y accéder au besoin. S’il n’y a pas de changement significatif dans l’état du patient, je le documente également dans le dossier.

Qu’est-ce qui fait de vous un candidat idéal pour fournir un soutien personnel ?

Cette question est l’occasion de mettre en avant vos compétences et capacités qui font de vous un excellent candidat pour le poste. Lorsque vous répondez à cette question, il peut être utile de discuter de ce qui vous a attiré vers le travail de soutien personnel en premier lieu. Vous pouvez également mentionner toute expérience ou formation spécifique qui vous rend qualifié pour le poste.

Exemple: « J’ai toujours été passionnée par l’aide aux autres, alors j’ai décidé de poursuivre une carrière en tant que préposée aux services de soutien à la personne. Dans mon poste précédent, j’ai appris à prodiguer des soins à des personnes de tous âges et de tous horizons. Je suis particulièrement doué pour communiquer avec les patients et leurs familles, ce qui m’aide à établir des relations solides avec tous ceux que je rencontre.

Quels services d’assistance personnelle avez-vous le plus d’expérience dans la fourniture ?

Cette question peut aider l’intervieweur à déterminer votre niveau d’expérience dans une variété de services de soutien personnel. Cela peut également leur montrer ceux que vous aimez le plus et que vous êtes le plus à l’aise de fournir. Lorsque vous répondez à cette question, il peut être utile de mentionner deux ou trois services spécifiques avec lesquels vous avez une vaste expérience et d’expliquer brièvement pourquoi ils figurent parmi vos favoris.

Exemple: « J’ai beaucoup travaillé avec des clients qui se baignent, s’habillent et se toilettent, et je les aide à se déplacer chez eux en toute sécurité. Je trouve ces tâches très enrichissantes car je sais à quel point elles apportent confort et indépendance à mes clients. J’aime aussi beaucoup travailler avec des clients en orthophonie parce que j’aime les entendre améliorer leurs compétences en communication.

Selon vous, quel est l’aspect le plus gratifiant d’être un préposé aux services de soutien à la personne ?

Cette question peut aider l’intervieweur à vous connaître en tant que personne et à comprendre ce qui vous motive. Cela les aide également à déterminer si vos valeurs correspondent à celles de leur organisation. Lorsque vous répondez à cette question, il peut être utile de réfléchir aux aspects du travail de préposé aux services de soutien à la personne qui ont été les plus significatifs pour vous dans le passé.

Exemple: « L’aspect le plus gratifiant d’être un préposé aux services de soutien à la personne est d’aider les gens à vivre de façon plus autonome. J’aime voir mes clients progresser vers leurs objectifs et savoir que j’ai contribué à ce que cela se produise. J’ai l’impression de pouvoir vraiment faire une différence dans la vie de quelqu’un lorsque je travaille comme préposée aux services de soutien à la personne.

À quelle fréquence pensez-vous qu’un client devrait être baigné ?

Cette question peut aider l’intervieweur à déterminer votre niveau d’expérience et la façon dont vous l’appliquez aux soins aux clients. Lorsque vous répondez, considérez ce qui est le plus confortable pour le client et ce qui serait le mieux pour sa santé.

Exemple: « Je pense qu’un client devrait être baigné tous les deux jours ou au besoin. Se laver trop souvent peut assécher la peau et provoquer des irritations, mais s’ils restent plus de deux jours sans bain, ils peuvent développer une odeur qui pourrait les rendre inconfortables. Je demande toujours à mes clients quelles sont leurs préférences en matière de bain et j’essaie de les accommoder.

Il y a un conflit entre deux clients dont vous vous occupez. Comment gérez-vous cela?

Cette question peut aider l’intervieweur à évaluer vos compétences en résolution de conflits. Il est important de montrer que vous êtes capable de résoudre les conflits de manière sereine et professionnelle, tout en conservant la confiance des clients.

Exemple: « J’essaierais d’abord de comprendre les deux côtés de la situation. Je parlerais alors avec chaque client séparément pour obtenir leur version de l’histoire. S’il y avait encore un désaccord entre les deux parties, je leur demanderais s’ils accepteraient de se rencontrer pour discuter de la question. S’ils étaient d’accord, je faciliterais la réunion et m’assurerais que chacun se sente à l’aise pour parler de ses préoccupations. Après cette réunion, je vérifiais avec chaque client individuellement pour voir comment il se sentait. »