Une carrière de parajuriste est une excellente façon d’entrer dans la profession juridique. Les parajuristes jouent un rôle important dans le système juridique en soutenant les avocats, en aidant à la recherche juridique et en aidant à se préparer aux procès.

Avant de pouvoir commencer à travailler comme parajuriste, vous devrez passer un entretien d’embauche. Afin de vous aider à préparer votre entretien, nous avons dressé une liste de questions et de réponses courantes pour les parajuristes.

Pourquoi vous intéressez-vous à ce domaine spécifique du droit ?

Cette question peut aider l’intervieweur à mieux vous connaître et à comprendre pourquoi vous êtes passionné par cette carrière. Cela les aide également à voir si vos intérêts correspondent aux objectifs de leur cabinet d’avocats. Lorsque vous répondez, essayez d’être précis sur ce qui vous a attiré dans ce domaine du droit. Vous pouvez même mentionner un cas ou un client qui vous a inspiré à poursuivre cette ligne de travail.

Exemple: « Je m’intéresse au droit de la famille parce que j’ai toujours été attirée par l’aide aux autres. Au lycée, j’ai fait du bénévolat dans un programme parascolaire pour les enfants victimes de violence. Cette expérience m’a montré à quel point il est important de protéger ceux qui ne peuvent pas se protéger. Maintenant, je veux utiliser mes compétences parajuridiques pour aider les familles à traverser des moments difficiles.

Quelles sont vos compétences en gestion du temps ?

La gestion du temps est une compétence importante pour les parajuristes. Les employeurs posent cette question pour s’assurer que vous pouvez bien gérer votre temps et respecter les délais. Lorsque vous répondez, expliquez comment vous planifiez votre journée et notez ce que vous devez faire. Expliquez que vous êtes organisé et capable de hiérarchiser les tâches.

Exemple: « Je suis très bon dans la gestion de mon temps. J’utilise un planificateur pour écrire toutes les choses que je dois faire chaque jour. Je me réserve également des moments précis dans la semaine pour travailler sur différents projets. Cela m’aide à rester concentré et m’assure de ne rien oublier. Dans mon dernier rôle, j’étais responsable de la gestion du calendrier de nos avocats. Je vérifiais avec lui ou elle tous les matins pour voir s’ils avaient besoin d’apporter des modifications.

Avez-vous travaillé avec une personne difficile et comment cela s’est-il passé ?

Cette question peut aider l’intervieweur à déterminer comment vous gérez les conflits et si vous avez déjà travaillé avec une personne difficile. Utilisez votre réponse pour mettre en évidence vos compétences en résolution de problèmes, vos compétences en communication et votre capacité à travailler sous pression.

Exemple: « Dans mon rôle précédent de parajuriste, j’ai travaillé avec un avocat qui était très exigeant. Il faisait souvent des demandes déraisonnables qu’il était difficile de satisfaire en si peu de temps. Cependant, je me suis toujours assuré de communiquer clairement lorsqu’il demandait quelque chose afin qu’il sache ce dont j’avais besoin de lui. Cela m’a aidé à éviter les malentendus et m’a assuré qu’il comprenait pourquoi le traitement de sa demande pouvait prendre plus de temps que prévu. »

Quelles sont vos faiblesses et vos forces ?

Les employeurs posent cette question pour en savoir plus sur votre personnalité et la façon dont vous vous percevez. Ils veulent savoir que vous êtes honnête, mais aussi confiant dans vos capacités en tant que parajuriste. Lorsque vous répondez à cette question, assurez-vous de vous concentrer sur vos forces plutôt que sur vos faiblesses.

Exemple: « Je suis très organisé, ce qui est utile lorsque je travaille avec les documents des clients. Cependant, je suis parfois tellement concentré sur les détails de mon travail que j’oublie de communiquer avec les membres de mon équipe. Cela m’a amené à manquer des échéances importantes ou des informations d’autres personnes. Pour éviter de manquer des informations importantes, j’ai commencé à utiliser un calendrier en ligne pour suivre les dates d’échéance et les devoirs. »

Comment restez-vous organisé ?

Cette question peut aider l’intervieweur à comprendre comment vous planifiez votre travail et hiérarchisez les tâches. Votre réponse doit montrer que vous disposez d’un système pour suivre les informations importantes, telles que les délais et les détails du client.

Exemple: « J’utilise plusieurs méthodes différentes pour rester organisé. Je conserve tous mes documents dans un fichier électronique sur mon ordinateur, ce qui facilite leur accès de n’importe où. J’utilise également une application de calendrier pour planifier des rendez-vous avec des clients et écrire des notes ou des rappels concernant ces réunions. Enfin, je m’assure de vérifier ma boîte de réception au moins une fois par jour pour ne manquer aucun message important.

Quels étaient vos objectifs pour les 5 prochaines années ?

Les employeurs posent cette question pour voir si vous avez un plan de carrière à long terme. Ils veulent savoir que vous êtes engagé dans le domaine parajuridique et que vous serez avec leur entreprise pendant de nombreuses années. Lorsque vous répondez, assurez-vous de mentionner vos objectifs de carrière et comment ils correspondent aux exigences du poste.

Exemple: « Mon objectif est de devenir associé de mon cabinet actuel d’ici cinq ans. Je travaille actuellement à l’obtention de mon diplôme en droit afin de pouvoir éventuellement assumer plus de responsabilités dans le domaine juridique. Mon expérience en tant que parajuriste m’a donné un aperçu précieux de ce qu’il faut pour réussir dans cette industrie, ce qui me donne confiance que je peux atteindre mes objectifs.

Pourquoi cherchez-vous un nouvel emploi?

Les employeurs posent cette question pour s’assurer que vous ne cherchez pas un nouvel emploi parce que vous n’êtes pas satisfait de votre emploi actuel. Ils veulent savoir que vous êtes motivé et motivé, afin qu’ils puissent avoir confiance en votre engagement envers leur entreprise. Lorsque vous répondez à cette question, essayez de vous concentrer sur les aspects positifs de votre poste actuel et soulignez pourquoi vous êtes prêt pour un changement.

Exemple: « Je suis à la recherche d’un nouvel emploi car j’ai l’impression que mon employeur actuel ne me défie plus. Je travaille comme parajuriste depuis cinq ans maintenant, et bien que je sois reconnaissante de l’expérience, j’apprécierais vraiment un nouvel environnement de travail où je pourrais utiliser mes compétences plus souvent. Je pense que votre entreprise me convient parfaitement.

Quelle est votre plus grande réalisation récente ?

Les employeurs posent cette question pour en savoir plus sur votre parcours et sur ce que vous avez accompli. Ils veulent savoir que vous êtes un travailleur acharné qui se consacre à votre carrière. Lorsque vous répondez à cette question, pensez à la chose la plus importante que vous ayez faite au cours des deux dernières années. Expliquez pourquoi c’était important pour vous et comment cela vous a aidé à grandir en tant que parajuriste.

Exemple: « Ma plus grande réussite récemment a été d’obtenir ma certification de parajuriste. Je travaillais comme assistante juridique depuis trois ans lorsque j’ai décidé de poursuivre ma certification. Il m’a fallu six mois pour préparer l’examen, mais j’ai réussi avec brio. Maintenant, je peux faire encore plus de travail pour mon employeur et mieux aider les clients. »

Pouvez-vous donner des exemples de ce que vous pouvez apporter au cabinet ?

Les employeurs posent cette question pour voir si vous avez les compétences et l’expérience qu’ils recherchent. Ils veulent quelqu’un qui peut contribuer à leur équipe, il est donc important que vous mettiez en évidence vos points forts dans votre réponse. Réfléchissez à ce qui fait de vous un bon parajuriste et expliquez comment ces qualités vous aideraient à réussir dans ce travail.

Exemple: « J’ai la passion d’aider les gens, c’est pourquoi je suis devenu parajuriste. J’aime rechercher des cas et trouver des informations qui aident mes clients à gagner leur cas. Dans mon dernier poste, j’ai aidé une cliente à obtenir la garde exclusive de son enfant après que son ex-mari ait tenté de le lui enlever. C’était gratifiant de savoir que j’ai joué un rôle pour m’assurer qu’elle puisse élever son fils.

Comment abordez-vous l’apprentissage d’un nouveau système ?

L’intervieweur peut poser cette question pour évaluer votre capacité à apprendre de nouveaux systèmes et processus. Utilisez votre réponse pour souligner votre engagement à apprendre de nouvelles choses, ainsi que votre capacité à appliquer ce que vous avez appris en temps opportun.

Exemple: « Je trouve que la meilleure façon pour moi d’aborder l’apprentissage d’un nouveau système est de prendre des notes sur son fonctionnement. Je prends des notes détaillées lors des sessions de formation afin de pouvoir m’y référer ultérieurement si besoin. Cela m’aide à me souvenir d’informations importantes sur le système et m’assure de pouvoir l’utiliser efficacement une fois que je commence à travailler.

Quelle est la plus grosse erreur que vous ayez commise et comment l’avez-vous gérée ?

Les employeurs posent cette question pour en savoir plus sur vos compétences en résolution de problèmes. Ils veulent savoir que vous pouvez assumer la responsabilité de vos actions et en tirer des leçons. Lorsque vous répondez à cette question, il est important d’être honnête et précis. Essayez de choisir une erreur dont vous avez tiré des leçons et expliquez comment vous géreriez la situation différemment si vous deviez la refaire.

Exemple: « La plus grande erreur que j’ai commise a été de ne pas faire de recherches approfondies sur un problème avant de présenter mes conclusions à mon superviseur. Mon superviseur m’a demandé de faire des recherches sur un cas impliquant un client qui prétendait s’être blessé au travail. J’ai fait des recherches sur l’entreprise et n’ai trouvé aucune trace de blessures. J’ai présenté ces conclusions à mon superviseur, mais j’ai découvert plus tard qu’il y avait un enregistrement de la blessure dans une autre base de données. Le client a fini par avoir gain de cause.

Quelles sont les valeurs de l’entreprise qui vous parlent le plus ?

Cette question est un moyen pour l’intervieweur d’évaluer votre compréhension des valeurs et de la culture de l’entreprise. Cela les aide également à déterminer si vous seriez un bon candidat dans leur organisation. Pour répondre à cette question, il peut être utile de se référer à la description de poste ou à toute autre recherche que vous avez effectuée sur l’entreprise.

Exemple: « J’ai remarqué que cette entreprise accorde beaucoup d’importance au travail d’équipe et à la collaboration. J’apprécie ces qualités car elles m’aident à me sentir plus confiant dans mon travail et me donnent l’impression de faire partie de quelque chose de plus grand que moi. Une autre chose que j’ai remarquée, c’est à quel point cette entreprise met l’accent sur la satisfaction de ses clients. Cela me rend enthousiaste à l’idée de travailler ici, car je sais que j’aurai l’occasion de fournir un excellent service.

Quel a été l’aspect le plus difficile de votre rôle précédent ?

Les employeurs posent cette question pour en savoir plus sur votre personnalité et sur la façon dont vous gérez les défis. Ils veulent savoir que vous pouvez surmonter les obstacles et continuer à travailler dur. Lorsque vous répondez, pensez à un moment où vous avez fait face à un défi au travail et l’avez surmonté.

Exemple: « L’aspect le plus difficile de mon rôle précédent était le changement constant du flux de travail. J’ai dû m’adapter rapidement à de nouvelles missions et constamment mettre à jour ma liste de tâches. Cependant, j’ai appris à utiliser la technologie pour m’aider à rester organisé et à prioriser mes tâches. Cela m’a aidé à mieux gérer ma charge de travail et à terminer mes devoirs à temps.

Connaissez-vous les plateformes d’e-discovery ?

Les plateformes de découverte électronique sont des applications logicielles qui aident les parajuristes et autres professionnels du droit à organiser, stocker et gérer de grandes quantités de données. Un intervieweur peut poser cette question pour voir si vous avez de l’expérience dans l’utilisation de plateformes de découverte électronique dans vos rôles précédents. Si vous n’avez jamais utilisé de plateforme de découverte électronique auparavant, envisagez de décrire un processus ou un système similaire avec lequel vous avez travaillé par le passé.

Exemple: « Je connais bien les plateformes d’e-discovery car j’en ai travaillé lors de mon dernier emploi. L’entreprise pour laquelle je travaillais disposait d’une plate-forme propriétaire de découverte électronique que nous utilisions pour collecter, trier et stocker toutes les informations pertinentes des cas. Cela nous a aidés à rester organisés et à nous assurer que nous ne manquions aucun détail important au cours de nos recherches. »

Quelles sont vos prétentions salariales?

Les employeurs posent cette question pour s’assurer que vous êtes en ligne avec le taux du marché pour un parajuriste. Ils veulent également savoir si vos attentes sont raisonnables et abordables pour leur entreprise. Avant votre entretien, recherchez ce que gagnent les autres parajuristes de votre région. Vous pouvez trouver des informations sur les salaires sur des sites d’emploi comme Indeed ou Glassdoor. Lorsque vous répondez à cette question, essayez de rester à moins de 10 % du salaire moyen.

Exemple: « Je recherche un salaire entre 50 000 $ et 60 000 $ par année. Je comprends qu’il y a beaucoup de concurrence pour les emplois de parajuriste dans ma région, alors j’espère que mon expérience fera de moi un candidat attrayant.

Qu’est-ce qui vous a donné envie de travailler dans le domaine du droit ?

Cette question peut aider l’intervieweur à mieux vous connaître et à comprendre pourquoi vous êtes passionné par cette carrière. Cela les aide également à voir si votre personnalité convient à leur cabinet d’avocats. Lorsque vous répondez, pensez à ce qui vous a inspiré à poursuivre ce cheminement de carrière. Pensez à mentionner les mentors ou les expériences qui vous ont aidé à choisir cette carrière.

Exemple: « Depuis que je suis jeune, je suis fasciné par le système judiciaire. Mes parents étaient tous les deux avocats, j’ai donc grandi en entendant parler d’affaires sur lesquelles ils travaillaient. J’ai toujours trouvé intéressant de voir comment ils pouvaient utiliser la loi pour résoudre des problèmes. Au secondaire, j’ai suivi autant de cours de droit que possible, ce qui a vraiment solidifié ma passion pour ce domaine.

Comment réagiriez-vous avec un client qui est très contrarié ?

Cette question peut aider l’intervieweur à évaluer vos compétences interpersonnelles et votre capacité à rester calme sous la pression. Utilisez des exemples d’expériences passées où vous avez aidé les clients à se sentir plus à l’aise ou résolu leurs préoccupations.

Exemple: « Une fois, j’ai travaillé avec un client qui était très contrarié parce qu’il risquait de perdre sa maison en raison d’une saisie. J’ai écouté attentivement pour comprendre ce qui s’était passé, puis j’ai expliqué comment nous pouvions travailler ensemble pour résoudre la situation. Nous avons déposé un recours qui a conduit le tribunal à annuler la saisie et à permettre à mon client de conserver sa maison. »

Avez-vous des questions pour moi?

C’est votre chance de montrer à l’intervieweur que vous êtes intéressé par le poste et que vous souhaitez en savoir plus à son sujet. C’est aussi le moment idéal pour poser toutes vos questions sur l’entreprise ou le processus d’embauche. Lorsque vous posez des questions, assurez-vous de vous concentrer sur les éléments qui vous aideront à décider si ce travail vous convient.

Exemple: « Je suis très enthousiaste à l’idée de cette opportunité et j’aimerais travailler ici. J’ai remarqué qu’il existe de nombreuses possibilités d’avancement au sein de l’entreprise, ce que je recherche. Je me demandais à quoi ressemblait le cheminement de carrière typique d’une personne dans mon rôle.

Parlez-nous d’une situation où vous avez trouvé une solution innovante à un problème.

Cette question peut aider les employeurs à en savoir plus sur vos compétences en résolution de problèmes et sur la manière dont vous les utilisez au profit de l’entreprise. Lorsque vous répondez à cette question, il peut être utile de décrire un moment où vous avez utilisé vos capacités de réflexion critique pour proposer une solution innovante qui a aidé votre employeur ou une autre organisation à atteindre ses objectifs.

Exemple: « Dans mon emploi précédent, j’ai remarqué que notre équipe avait du mal à respecter les délais pour certains de nos clients parce que nous recevions trop de dossiers à la fois. Pour résoudre ce problème, j’ai créé un système dans lequel chaque parajuriste s’occuperait de moins de cas mais travaillerait plus d’heures afin de pouvoir terminer ses missions en temps opportun. Cela nous a permis de répondre à tous les besoins de nos clients tout en nous assurant de ne pas nous surmener.

Comment gérez-vous le stress ?

Travailler comme parajuriste peut être stressant, surtout lorsque vous avez des délais serrés à respecter. Les employeurs posent cette question pour s’assurer que vous savez comment gérer le stress et rester productif même lorsque la charge de travail est difficile. Dans votre réponse, expliquez quelles stratégies vous utilisez pour rester calme et concentré sur votre travail.

Exemple: « Je trouve que l’exercice m’aide à soulager le stress. Lorsque je me sens dépassé par ma charge de travail, je prends une courte pause pour aller marcher ou faire des étirements. L’exercice me donne le temps de me vider la tête et de réfléchir aux tâches à accomplir. Cela m’aide également à me sentir plus énergique, ce qui me permet de reprendre le travail avec une concentration renouvelée.