Le conservateur du musée est responsable du soin et de l’interprétation des collections du musée. Ils élaborent des expositions, des programmes éducatifs et des publications, et travaillent avec les médias pour promouvoir le musée et ses collections.

Les entretiens avec les conservateurs de musée peuvent être intimidants. Mais ne vous inquiétez pas, nous sommes là pour vous aider. Nous avons rassemblé quelques questions et réponses d’entretien courantes avec les conservateurs de musée pour vous aider à vous préparer.

Contenus afficher

Êtes-vous à l’aise de travailler avec une grande variété d’objets et de spécimens?

Cette question peut aider les enquêteurs à comprendre comment vous pourriez vous intégrer dans un rôle de conservateur de musée. Ils voudront peut-être savoir si vous avez de l’expérience avec différents types d’objets et de spécimens, ainsi que les compétences nécessaires pour en prendre soin. Dans votre réponse, essayez d’expliquer que vous êtes à l’aise avec toutes sortes d’éléments et que vous pouvez vous adapter à de nouvelles situations.

Exemple: « Je suis très à l’aise de travailler avec une grande variété d’objets et de spécimens. Tout au long de ma carrière, j’ai travaillé à la fois dans des musées d’histoire naturelle et des musées d’art, j’ai donc l’habitude de voir beaucoup de choses différentes. J’aime aussi découvrir de nouveaux objets et découvrir comment en prendre soin au mieux. Si je rencontre quelque chose de nouveau, j’aime le rechercher et en apprendre davantage sur son contexte.

Quelles sont les compétences les plus importantes pour un conservateur de musée ?

Les employeurs posent cette question pour s’assurer que vous avez les compétences nécessaires pour le poste. Ils veulent quelqu’un qui est organisé, soucieux du détail et passionné par l’art. Lorsque vous répondez à cette question, pensez à certaines des compétences les plus importantes que vous possédez et qui sont pertinentes pour ce rôle.

Exemple: « Je crois que l’une des compétences les plus importantes pour un conservateur de musée est l’organisation. Vous devez être en mesure de garder une trace de toutes les informations relatives à chaque exposition, y compris son emplacement, sa description et son contexte. Une autre compétence que je trouve essentielle est la communication. En tant que conservateur, vous travaillerez avec de nombreuses personnes différentes, il est donc important de pouvoir communiquer efficacement. Enfin, je pense que la passion pour l’art est une compétence importante car elle vous aide à vous connecter avec les visiteurs.

Comment entretenez-vous et exposez-vous les artefacts délicats ?

Les conservateurs travaillent souvent avec des objets fragiles, les employeurs posent donc cette question pour s’assurer que vous savez comment manipuler ces objets. Utilisez votre réponse pour expliquer que vous comprenez l’importance de manipuler les artefacts avec soin et de les stocker de manière à les protéger des dommages.

Exemple: « Je fais toujours très attention lorsque je manipule des artefacts délicats, car je ne veux pas causer de dommages. Lorsque je déplace ou expose un artefact, j’utilise des gants souples pour le protéger des huiles de ma peau. J’essaie aussi d’éviter au maximum les mouvements brusques. Par exemple, si je dois déplacer quelque chose d’une vitrine à une autre, je le ferai lentement plutôt que rapidement. Enfin, je stocke tous les artefacts dans des boîtes ou des tiroirs sans acide pour éviter tout dommage. »

Quelle est votre démarche pour rechercher l’histoire et les origines d’un objet ?

Les intervieweurs peuvent poser cette question pour évaluer vos compétences en recherche et la façon dont vous les appliquez dans un cadre muséal. Votre réponse doit inclure un exemple du processus que vous utilisez pour rechercher des informations sur les objets, ainsi que des techniques ou des outils spécifiques qui vous aident à effectuer votre travail plus efficacement.

Exemple: « Je commence par lire toute la documentation disponible sur l’objet, y compris son bon de commande d’origine, les registres d’expédition et d’autres documents. Je recherche également dans des bases de données en ligne des éléments similaires de la même période pour voir s’ils contiennent des informations supplémentaires. Si l’article est unique, je contacterai l’artiste ou le fabricant pour en savoir plus.

Donnez un exemple d’une situation où vous avez dû éduquer le public au sujet d’un artefact ou d’une exposition.

Les intervieweurs peuvent poser cette question pour voir si vous avez une expérience de travail avec le public. Ils veulent savoir que vous pouvez communiquer efficacement et aider les gens à comprendre de quoi vous parlez. Dans votre réponse, essayez d’expliquer comment vous avez utilisé vos compétences en communication pour enseigner quelque chose de nouveau à quelqu’un.

Exemple: « Lorsque j’étais conservateur dans mon ancien musée, nous avions une exposition sur l’Égypte ancienne. Un jour, un groupe d’écoliers est entré dans le musée et un enfant m’a demandé pourquoi les Égyptiens construisaient des pyramides. Je leur ai expliqué que les Égyptiens avaient construit les pyramides comme tombeaux pour leurs pharaons. Les enfants étaient très intéressés par l’explication et ils ont posé de nombreuses questions sur la culture égyptienne.

Si vous aviez l’opportunité de créer une toute nouvelle exposition, de quoi parlerait-elle ?

Cette question est un excellent moyen d’évaluer votre créativité et vos compétences en résolution de problèmes. Cela permet également à l’intervieweur de voir comment vous utiliseriez votre connaissance de la collection du musée pour créer une exposition attrayante qui attire les visiteurs.

Exemple: « J’aimerais créer une exposition sur l’histoire de la technologie en Amérique. Je pense qu’il serait fascinant de montrer comment nos progrès technologiques actuels ont évolué par rapport aux générations précédentes, ainsi que d’afficher certaines des inventions les plus obscures qui n’ont jamais tout à fait fait leur entrée dans la société en général. Cela permettrait aux visiteurs d’en savoir plus sur le passé de leur pays tout en voyant ce qui pourrait suivre.

Que feriez-vous si vous remarquiez qu’un artefact commençait à se détériorer ?

Cette question peut aider les enquêteurs à comprendre comment vous géreriez une situation délicate. Dans votre réponse, essayez de montrer que vous êtes prêt à agir et à résoudre les problèmes lorsqu’ils surviennent.

Exemple: « Si je remarquais qu’un artefact commençait à se détériorer, je ferais d’abord de mon mieux pour rechercher le problème. Si c’est quelque chose que nous pouvons réparer nous-mêmes, je m’assurerais que notre équipe sache ce qu’il faut faire. Sinon, je contacterais le directeur ou le conservateur du musée pour discuter de la question. Ensemble, nous déciderions s’il valait la peine de réparer l’artefact ou s’il devait être retiré de l’exposition.

Dans quelle mesure travaillez-vous avec les autres membres du personnel pour vous assurer que les expositions et les artefacts sont correctement entretenus ?

Les conservateurs travaillent souvent avec d’autres membres du personnel pour s’assurer que les expositions et les artefacts sont correctement entretenus. Les employeurs posent cette question pour s’assurer que vous pouvez bien collaborer avec les autres. Dans votre réponse, expliquez comment vous planifiez des projets avec une équipe de conservateurs. Expliquez que vous aimez travailler avec les autres sur des projets créatifs.

Exemple: « J’adore collaborer avec mes collègues sur de nouvelles expositions. Je trouve très gratifiant de voir les idées que nous élaborons ensemble se transformer en réalité. Lors de mon dernier emploi, j’ai travaillé avec deux autres conservateurs pour créer une exposition sur l’histoire des transports dans notre État. Nous avions chacun des domaines d’expertise différents, nous avons donc pu couvrir tous les aspects du transport de manière assez approfondie. »

Avez-vous de l’expérience dans la gestion de budgets pour des expositions et l’entretien d’artefacts ?

Les conservateurs doivent souvent gérer les budgets de leurs expositions et de l’entretien des artefacts. Les enquêteurs posent cette question pour voir si vous avez de l’expérience dans la gestion d’un budget et dans quelle mesure vous pouvez le faire. Dans votre réponse, partagez les étapes que vous suivez lors de la création d’un budget et l’importance de le faire.

Exemple: « J’ai travaillé dans des musées où nous devions créer nos propres budgets parce que nous n’avions pas assez de financement de parrainages ou de subventions. Je trouve qu’il est important de créer un budget pour chaque exposition car il y a beaucoup de coûts différents impliqués. Par exemple, certaines expositions peuvent nécessiter plus d’éclairage que d’autres, ce qui affecterait le coût de l’électricité. Il est également important de créer un budget distinct pour l’entretien des artefacts, car cela nous aide à planifier à l’avance les réparations ou l’entretien qui pourraient être nécessaires. »

Lors de la planification d’une exposition, quel est votre processus pour décider quels artefacts inclure ?

Les intervieweurs peuvent poser cette question pour en savoir plus sur votre processus décisionnel et sur la façon dont vous utilisez votre expertise pour faire des choix importants. Dans votre réponse, essayez de décrire les étapes que vous suivez lors de la planification d’une exposition et mettez en évidence les compétences ou expériences spécifiques qui vous aident dans ce processus.

Exemple: « Lorsque je décide quels artefacts inclure dans une exposition, je regarde d’abord la collection globale du musée et je décide quelles pièces sont les plus pertinentes par rapport au thème de l’exposition. Ensuite, je fais des recherches dans les collections d’autres musées pour voir s’ils ont des objets similaires que nous pourrions emprunter pour l’exposition. Enfin, je considère s’il y a des objets dans notre collection qui ont besoin d’être restaurés avant d’être exposés.

Nous voulons rendre nos expositions plus interactives. Comment intégreriez-vous des éléments d’interactivité dans une exposition existante ?

Cette question est l’occasion de montrer votre créativité et vos compétences en résolution de problèmes. Vous pouvez répondre à cette question en décrivant une exposition spécifique sur laquelle vous avez travaillé et qui pourrait bénéficier de l’interactivité.

Exemple: « J’ai récemment organisé une exposition sur l’histoire des jeux vidéo. Je voulais le rendre plus interactif, nous avons donc ajouté une zone de jeux où les visiteurs pouvaient jouer à des jeux d’arcade classiques. Il était très populaire auprès des enfants, mais aidait aussi les adultes à se souvenir de leur enfance. Nous avons eu beaucoup de retours positifs sur l’exposition.

Décrivez votre processus d’évaluation de l’authenticité d’un artefact.

Les intervieweurs peuvent poser cette question pour évaluer votre connaissance du processus d’authentification et la façon dont vous l’appliquez dans votre travail. Dans votre réponse, expliquez les étapes que vous suivez pour authentifier un artefact et comment vous utilisez votre expertise pour déterminer si une pièce est authentique ou non.

Exemple: « J’examine d’abord les caractéristiques physiques de l’objet, comme sa couleur, sa texture et son poids. Puis je compare ces caractéristiques avec celles d’objets similaires dont on sait qu’ils sont authentiques. S’il n’y a pas d’artefacts similaires, j’examine d’autres facteurs comme les matériaux utilisés pour fabriquer l’objet et toute documentation qui l’accompagne. Je considère également la réputation du vendeur et s’il a déjà vendu des pièces authentiques.

Qu’est-ce qui fait une bonne vitrine ?

Les conservateurs doivent savoir comment exposer les artefacts et autres objets d’une manière à la fois esthétique et sûre. Votre réponse doit montrer à l’intervieweur que vous comprenez ce qui fait de bonnes vitrines, ainsi que pourquoi elles sont importantes.

Exemple: « Une bonne vitrine est une vitrine qui protège l’objet à l’intérieur contre les dommages tout en permettant aux visiteurs de le voir clairement. Il doit être fait de matériaux qui ne réagiront pas avec l’artefact ou ne l’endommageront pas, comme le verre ou le bois. L’éclairage doit être suffisamment lumineux pour éclairer l’objet, mais pas au point de l’endommager. Enfin, il devrait avoir un système de verrouillage sécurisé pour éviter le vol.

Quels musées admirez-vous le plus et pourquoi ?

Cette question peut aider un intervieweur à avoir une meilleure idée de vos connaissances sur le domaine muséal. Cela les aide également à comprendre ce que vous appréciez dans les musées et comment cela s’aligne sur les valeurs de leur organisation. Lorsque vous répondez à cette question, il peut être utile de nommer des musées spécifiques et d’expliquer pourquoi ils sont importants pour vous.

Exemple: « J’admire le Metropolitan Museum of Art en raison de son engagement à préserver l’art du monde entier. Je pense qu’il est important que les musées aient des collections diversifiées afin que les gens puissent en apprendre davantage sur les différentes cultures et histoires. Le Met est également connu pour avoir certaines des plus belles architectures de New York, ce qui rend la visite encore plus agréable.

Selon vous, quel est l’aspect le plus important de la garde d’enfants ?

Cette question est l’occasion de montrer votre connaissance du rôle et comment vous l’aborderiez. Votre réponse doit inclure un exemple spécifique de votre expérience qui montre ce que vous appréciez dans ce poste.

Exemple: « Je pense que l’aspect le plus important du gardiennage est de s’assurer que la collection du musée reste en sécurité pour les visiteurs. Une fois, j’ai travaillé dans un petit musée où nous n’avions pas assez d’argent pour embaucher des agents de sécurité, alors je me suis porté volontaire pour travailler la nuit pour m’assurer que tout était sécurisé. Ce n’était pas très amusant, mais je savais que c’était nécessaire pour protéger nos expositions. En fin de compte, nous avons obtenu des subventions qui nous ont permis d’embaucher plus de personnel.

À quelle fréquence les artefacts doivent-ils être nettoyés ?

Cette question peut aider les enquêteurs à déterminer vos connaissances sur la façon de prendre soin des artefacts. Votre réponse doit inclure un laps de temps précis et les étapes à suivre lors du nettoyage d’un artefact.

Exemple: « Je nettoie les artefacts une fois tous les deux ans, ce qui est la norme dans mon domaine. J’utilise une brosse douce et des nettoyants à base d’eau pour enlever la poussière de la surface de l’objet. Ensuite, je le laisse sécher à l’air libre avant de le remettre au stockage. Cela permet de préserver l’intégrité de l’article tout en le gardant propre.

Il y a une nouvelle découverte qui contredit ce que nous savons sur un artefact de notre collection. Comment voulez-vous gérer cela?

Les enquêteurs posent cette question pour voir comment vous géreriez une situation difficile. Ils veulent savoir que vous pouvez utiliser vos compétences de pensée critique et les appliquer au travail. Dans votre réponse, expliquez les mesures que vous prendriez pour résoudre le problème.

Exemple: « Si je découvrais qu’il y avait une nouvelle découverte à propos d’un artefact dans notre collection, je ferais d’abord mes propres recherches sur le sujet. Ensuite, je rassemblerais une équipe de conservateurs qui ont une expertise dans le domaine. Ensemble, nous discuterons de la question et déciderons si c’est quelque chose que nous devons aborder avec les visiteurs ou si nous devons garder le silence. Si nous décidions de partager les informations avec les visiteurs, nous créerions un plan pour faire face au changement.