Les microbiologistes sont essentiels à l’étude et à la prévention des maladies infectieuses. Ils travaillent dans divers contextes, des hôpitaux aux instituts de recherche, et sont responsables de la culture, de l’identification et de l’étude des micro-organismes.

Si vous passez un entretien pour un poste de microbiologiste, vous pouvez vous attendre à ce qu’on vous pose une série de questions sur votre expérience, votre expertise et vos connaissances du domaine. Dans ce guide, nous avons compilé une liste d’exemples de questions et réponses d’entretien avec un microbiologiste pour vous aider à vous préparer.

Contenus afficher

Êtes-vous à l’aise de travailler avec des matières dangereuses?

Les microbiologistes travaillent souvent avec des matières dangereuses, telles que des produits chimiques et des bactéries. Les employeurs posent cette question pour s’assurer que vous êtes à l’aise de travailler dans un environnement de laboratoire qui implique ces types de matériaux. Dans votre réponse, expliquez pourquoi vous vous sentez à l’aise de manipuler ces substances. Partagez toute expérience que vous avez de travail avec des matières dangereuses.

Exemple: « Je suis très à l’aise de travailler avec des matières dangereuses. J’ai travaillé pour une société pharmaceutique où j’étais responsable de tester l’innocuité de nouveaux médicaments. L’une de mes principales responsabilités était de m’assurer que le médicament ne contenait aucun élément nocif. J’ai dû utiliser des produits chimiques dangereux au cours de ce processus, mais j’ai toujours suivi tous les protocoles de sécurité. J’ai l’habitude de travailler avec des matières dangereuses et je comprends à quel point il est important de suivre le protocole.

Quelles sont certaines des compétences les plus importantes pour un microbiologiste?

La microbiologie est un domaine complexe qui requiert de nombreuses compétences. Les employeurs posent cette question pour s’assurer que vous avez les compétences nécessaires pour leur poste en microbiologie. Avant votre entretien, réfléchissez aux compétences les plus importantes dans ce rôle. Faites une liste de ces compétences et expliquez pourquoi elles sont importantes.

Exemple: « Je crois que les compétences en communication sont l’une des compétences les plus importantes pour un microbiologiste. La microbiologie est un domaine tellement complexe qu’il est essentiel de pouvoir communiquer avec d’autres personnes travaillant dans le même secteur. Je pense également que les compétences en résolution de problèmes sont cruciales car il y a toujours de nouveaux défis lorsque l’on travaille comme microbiologiste. Enfin, je pense que les compétences en matière de pensée critique sont importantes car elles m’aident à résoudre les problèmes plus efficacement. »

Comment restez-vous informé des derniers développements dans votre domaine ?

La microbiologie est un domaine en évolution rapide et les employeurs veulent savoir que vous vous engagez à suivre les derniers développements. Ils veulent également voir si vous avez des intérêts ou des objectifs spécifiques pour votre développement de carrière.

Exemple: « Je suis passionné de microbiologie, j’essaie donc de lire le plus possible sur le sujet. Je suis abonné à plusieurs revues et newsletters, et je suis certains des meilleurs chercheurs du domaine sur les réseaux sociaux. J’assiste également à des conférences quand je le peux, ce qui m’aide à en apprendre davantage sur les nouvelles techniques et technologies.

Quel est votre projet préféré sur lequel vous avez travaillé par le passé ?

Cette question peut donner à l’intervieweur un aperçu de votre éthique de travail et de votre approche des projets. Lorsque vous répondez à cette question, il peut être utile de décrire un projet qui a été particulièrement difficile ou qui vous a aidé à grandir en tant que microbiologiste.

Exemple: « Mon projet préféré a été lorsque j’ai travaillé avec une équipe de chercheurs pour développer une nouvelle façon de tester les bactéries dans les échantillons d’eau. Ce projet m’a obligé à apprendre plusieurs méthodes de test différentes et à les appliquer à mes recherches. Cela m’a également appris à communiquer efficacement avec d’autres scientifiques et à collaborer sur des projets.

Fournissez un exemple d’une situation où vous avez dû dépanner une expérience qui ne fonctionnait pas.

Cette question est un excellent moyen d’évaluer vos compétences en résolution de problèmes et votre réaction lorsque les choses ne se passent pas comme prévu. Lorsque vous répondez à cette question, il peut être utile de décrire les étapes que vous avez suivies pour résoudre le problème et ce que vous avez appris de cette expérience.

Exemple: « Dans mon rôle précédent, j’étais chargé de tester les bactéries dans les échantillons d’eau. Cependant, après avoir effectué plusieurs tests, nous n’avons trouvé aucune trace de bactéries dans l’eau. Après avoir parlé avec mon superviseur, nous avons décidé d’effectuer des tests supplémentaires en utilisant un équipement différent. Nous avons constaté que nos résultats de test initiaux étaient exacts, mais le nouvel équipement nous a permis de voir des niveaux de bactéries plus faibles qu’auparavant. Cela nous a aidés à comprendre que même s’il n’y avait pas de grandes quantités de bactéries présentes, elles pouvaient toujours présenter un risque pour l’homme.

Si vous êtes embauché, quel serait votre principal domaine d’intérêt ?

Cette question est un excellent moyen de déterminer ce que l’entreprise apprécie le plus chez ses microbiologistes. Cela vous permet également de montrer votre connaissance de l’industrie et de son fonctionnement. Lorsque vous répondez à cette question, assurez-vous de mettre en évidence un domaine qui correspond à la description du poste.

Exemple: «Je me concentrerais sur la création de nouvelles façons de tester les bactéries. J’ai toujours été fasciné par le processus de découverte de nouvelles méthodes de test. Dans mon dernier rôle, j’ai développé une nouvelle méthode de test pour E. coli qui était beaucoup plus rapide que les méthodes précédentes. Cela a permis à l’entreprise d’économiser des milliers de dollars chaque année. »

Que feriez-vous si vous découvriez une bactérie potentiellement nocive dans un approvisionnement en eau public ?

Les microbiologistes travaillent souvent avec la santé publique, donc les employeurs posent cette question pour s’assurer que vous avez l’expérience et les compétences nécessaires pour travailler dans un laboratoire. Dans votre réponse, expliquez comment vous géreriez cette situation et quelles mesures vous prendriez pour assurer la sécurité du public.

Exemple: « Si je découvrais une bactérie nocive dans un approvisionnement en eau, j’alerterais immédiatement mon superviseur et les autres membres de l’équipe. Ensuite, nous commencerions à tester l’approvisionnement en eau pour voir si elle était potable ou utilisée à des fins récréatives. Si l’eau n’était pas salubre, nous informerions le public du problème et fournirions des informations sur les sources d’eau alternatives. Nous testerions également l’eau à nouveau après avoir pris des mesures correctives pour nous assurer qu’elle est sûre.

Travaillez-vous bien en équipe ?

La microbiologie est un domaine hautement collaboratif et les employeurs veulent savoir que vous pouvez bien travailler avec les autres. Dans votre réponse, expliquez comment vous collaborez avec d’autres scientifiques et techniciens du laboratoire. Vous pouvez également mentionner toutes les compétences ou expériences spécifiques que vous avez au sein d’une équipe.

Exemple: « Je suis très à l’aise de travailler en équipe. Je trouve utile de faire rebondir les idées de mes collègues et de leur demander leur avis sur les projets. J’ai découvert que le fait d’avoir plusieurs perspectives m’aide à trouver des solutions plus innovantes aux problèmes. Dans mon dernier poste, j’étais l’un des trois microbiologistes qui ont travaillé ensemble pour développer de nouvelles méthodes de test pour les maladies d’origine alimentaire. »

Avez-vous des questions pour moi?

Cette question est un excellent moyen de terminer une interview. Les intervieweurs posent souvent cette question afin d’en savoir plus sur vous et sur votre intérêt pour le poste. Lors de la préparation de cette question, pensez à des questions qui vous aideront à décider si ce travail vous convient. Vous pouvez également profiter de cette occasion pour montrer à quel point vous avez fait des recherches sur l’entreprise.

Exemple: « J’ai une question pour vous. J’ai remarqué sur votre site Web que vous recherchez quelqu’un qui a de l’expérience à la fois en recherche et en gestion. Mon curriculum vitae montre que je travaille comme microbiologiste depuis maintenant cinq ans, mais je suis également certifié en gestion de projets. J’aimerais en savoir plus sur les opportunités qui s’offrent à moi pour évoluer dans ce rôle.

Lors de la réalisation d’une expérience, quel est le processus pour garantir l’exactitude ?

La microbiologie est un domaine hautement technique et les employeurs veulent s’assurer que vous possédez les compétences nécessaires pour bien faire votre travail. En répondant à cette question, expliquez comment vous assurez l’exactitude de votre travail. Vous pouvez également mentionner tout outil ou technique spécifique qui vous aide à obtenir des résultats précis.

Exemple: « Je vérifie toujours mes données trois fois avant d’aller de l’avant avec une expérience. J’utilise plusieurs méthodes différentes pour tester les échantillons, y compris la microscopie, le séquençage de l’ADN et les tests biochimiques. Ce sont toutes des étapes importantes pour garantir l’exactitude, car elles me permettent de confirmer mes conclusions plusieurs fois. Si jamais je trouve des erreurs dans mon travail, je les corrige immédiatement afin de pouvoir produire des résultats précis.

Nous voulons accroître nos efforts de sensibilisation auprès des écoles locales. Si vous êtes embauché, seriez-vous intéressé à faire des présentations aux étudiants sur votre travail ?

Cette question peut aider les employeurs à déterminer si vous êtes prêt à dialoguer avec le public et à partager vos connaissances. Lorsque vous répondez, tenez compte des types d’efforts de sensibilisation de votre employeur actuel. S’ils ont un programme qui permet aux employés de faire des présentations aux étudiants, mentionnez-le dans votre réponse.

Exemple: « J’aimerais faire ça ! Je donne des présentations dans mon travail actuel depuis deux ans maintenant, j’ai donc l’habitude de parler devant de grands groupes. Je pense qu’il est important d’éduquer les jeunes sur la microbiologie, car cela les aide à comprendre comment leur corps fonctionne et pourquoi ils devraient se soucier de la science plus tard dans la vie.

Décrivez votre processus de documentation de vos constatations et d’enregistrement des données.

Cette question peut aider les enquêteurs à comprendre comment vous organisez votre travail et les étapes que vous suivez pour le terminer. Votre réponse doit inclure un exemple précis de la façon dont vous avez documenté vos conclusions d’une manière organisée qui était facile à lire et à comprendre pour les autres.

Exemple: « J’utilise un programme de base de données pour enregistrer mes données, que je saisis dans des tableaux avec des en-têtes décrivant chaque colonne. Cela me permet de trier plus facilement mes informations en cas de besoin et m’aide à trouver plus rapidement des éléments de données spécifiques. Lorsque je suis prêt à présenter mes conclusions, j’exporte mes données du programme de base de données dans une feuille de calcul afin de pouvoir facilement les formater pour la présentation.

Qu’est-ce qui fait de vous le meilleur candidat pour ce poste ?

Les employeurs posent cette question pour en savoir plus sur vos qualifications et sur la façon dont vous pensez être un bon candidat pour le poste. Avant votre entretien, assurez-vous de lire attentivement la description de poste afin de pouvoir vous référer à des exigences spécifiques lorsque vous répondez à cette question. Dans votre réponse, essayez de mettre en évidence les compétences qui correspondent à ce qu’ils recherchent chez un candidat idéal.

Exemple: « Je suis très motivé et soucieux du détail, ce qui fait de moi un excellent candidat pour ce poste. J’ai de l’expérience de travail avec une équipe de microbiologistes sur plusieurs projets, je sais donc comment communiquer efficacement avec les autres. Mes compétences en communication me permettent également d’expliquer des concepts complexes à des profanes, ce que je ferais fréquemment dans le cadre de mon travail.

Quels programmes informatiques ou logiciels avez-vous utilisés dans le passé pour analyser des données ?

Les microbiologistes utilisent des programmes informatiques et des logiciels pour analyser les données, de sorte que l’intervieweur peut vous poser cette question pour en savoir plus sur votre expérience avec ces outils. Si vous avez utilisé des programmes ou des logiciels spécifiques dans le passé, mentionnez-les par leur nom et décrivez ce que vous en avez fait. Si vous n’avez jamais travaillé avec l’un de ces programmes auparavant, vous pouvez le dire, mais expliquez avec quels autres types de logiciels vous êtes familier.

Exemple: « Dans mon poste précédent de microbiologiste, j’utilisais BioNumerics pour analyser les données. Ce programme est spécialement conçu pour travailler avec des données biologiques, il était donc facile à utiliser et à comprendre. J’ai également utilisé Microsoft Excel pour organiser les données et créer des graphiques.

Selon vous, quel est l’aspect le plus important de la sécurité en laboratoire ?

La microbiologie est un domaine qui nécessite des mesures de sécurité importantes. Les employeurs posent cette question pour s’assurer que vous comprenez l’importance de la sécurité en laboratoire et son lien avec votre travail de microbiologiste. Dans votre réponse, expliquez ce qui rend la sécurité du laboratoire importante et pourquoi vous mettriez en œuvre ces pratiques dans votre propre travail.

Exemple: « Je pense que l’aspect le plus important de la sécurité en laboratoire est de suivre les procédures appropriées. Lorsque nous travaillons avec des agents pathogènes ou des produits chimiques dangereux, nous devons les gérer de manière spécifique pour assurer notre sécurité. Je suis toujours très prudent lors de la manipulation des échantillons et je m’assure que mon équipement est propre et stérile. Je prends également des précautions comme porter des gants et des lunettes pour me protéger de la contamination.

À quelle fréquence mettez-vous à jour votre équipement de protection individuelle ?

La microbiologie est un domaine qui nécessite des mesures de sécurité importantes. Les employeurs posent cette question pour s’assurer que vous vous engagez à suivre les procédures et protocoles appropriés lorsque vous travaillez avec des matières dangereuses. Dans votre réponse, expliquez à quel point il est important pour vous de respecter les règles relatives aux équipements de protection individuelle. Expliquez que vous le ferez chaque fois que vous travaillerez au laboratoire ou à proximité de produits chimiques dangereux.

Exemple: « Je suis très conscient de l’importance de porter mon équipement de protection individuelle en tout temps lorsque je travaille au laboratoire. C’est l’un des éléments les plus cruciaux du métier de microbiologiste, car cela me protège des bactéries nocives et autres agents pathogènes. Je m’assure toujours de mettre mon EPI avant d’entrer dans le laboratoire et de l’enlever immédiatement après mon départ. Si jamais j’oublie de le porter, je retournerai au vestiaire pour le mettre.

Il y a un volume élevé de bactéries dans un approvisionnement local en eau. Quel est votre processus pour décider d’alerter ou non le public ?

Les microbiologistes sont souvent chargés de prendre des décisions qui affectent le public. Cette question aide les employeurs à comprendre comment vous prenez ces types de décisions et si vous avez ou non de l’expérience dans ce domaine. Dans votre réponse, expliquez les facteurs que vous prendriez en compte lorsque vous décidez d’alerter le public sur une éclosion de bactéries.

Exemple: « Je regarderais d’abord le type de bactéries présentes dans l’approvisionnement en eau. S’il s’agit d’une souche pathogène, j’alerterai immédiatement le public car il n’existe aucun moyen de traiter ce type de bactérie. Cependant, si c’est non pathogène, j’évaluerais le niveau de contamination. S’il n’est que légèrement contaminé, je peux décider de ne pas émettre d’alerte. Cependant, s’il est fortement contaminé, je lancerais une alerte.