Chaque jour, les entreprises perdent des millions de dollars à cause de la fraude. Les analystes de la fraude sont chargés d’enquêter sur ces crimes et de traduire les auteurs en justice. Si vous cherchez à travailler en tant qu’analyste de la fraude, vous devrez être prêt à répondre à des questions difficiles lors de votre entretien d’embauche.

Dans ce guide, vous trouverez des questions et des réponses qui vous aideront à préparer votre entretien en tant qu’analyste de la fraude. Vous découvrirez les compétences et les qualités que les employeurs recherchent chez les employés potentiels et les types de questions que vous pouvez vous attendre à être posées.

Contenus afficher

Êtes-vous à l’aise avec de grandes quantités de données ?

Les analystes de la fraude ont souvent besoin d’analyser de grandes quantités de données, et l’intervieweur peut vouloir savoir si vous avez de l’expérience avec cela. Si vous le faites, partagez un moment où vous avez travaillé avec de grandes quantités de données et comment vous les avez gérées. Si vous n’avez pas l’expérience de travailler avec de grandes quantités de données, expliquez les étapes à suivre pour apprendre à les utiliser.

Exemple: « J’ai travaillé avec de grandes quantités de données dans mon rôle précédent d’analyste de la fraude. J’ai utilisé un logiciel qui m’a aidé à trier des milliers de transactions chaque jour. Il était important pour moi de pouvoir trouver rapidement toute activité suspecte afin de pouvoir la signaler à la direction. Je suis à l’aise de travailler avec de grandes quantités de données, mais je comprends également qu’il existe des outils disponibles pour m’aider à les gérer.

Quelles sont certaines des méthodes les plus efficaces que vous avez utilisées pour identifier les cas de fraude ?

Cette question peut aider l’intervieweur à déterminer votre expérience en matière d’analyse de fraude et la façon dont vous l’abordez. Utilisez des exemples de travaux antérieurs pour mettre en évidence vos compétences analytiques, votre souci du détail et votre capacité à résoudre des problèmes.

Exemple: « Je trouve qu’une combinaison d’analyse de données et d’intelligence humaine est le moyen le plus efficace d’identifier les cas de fraude. J’utilise ma connaissance des processus et des procédures financières pour analyser de grandes quantités de données afin d’y déceler des anomalies ou des incohérences. Ensuite, je collabore avec d’autres analystes pour discuter de nos découvertes et développer des stratégies pour prévenir de futurs événements.

Comment réagiriez-vous si vous soupçonniez un collègue d’être impliqué dans un stratagème frauduleux ?

Les employeurs posent cette question pour s’assurer que vous pouvez bien travailler avec les autres et que vous êtes honnête. Ils veulent savoir que si vous soupçonnez un collègue d’avoir commis une fraude, vous le signalerez à votre responsable ou au service des ressources humaines au lieu d’essayer de le couvrir. Dans votre réponse, expliquez que vous seriez prêt à risquer de perdre votre emploi pour protéger quelqu’un d’innocent.

Exemple: « J’ai travaillé une fois avec un employé qui était constamment en retard au travail. J’ai remarqué qu’il arrivait toujours en même temps que notre PDG. Un jour, je l’ai vu arriver avant le PDG. Je l’ai approché au sujet de son retard et lui ai demandé si tout allait bien. Il m’a dit qu’il travaillait à domicile parce qu’il avait un rhume. Je l’ai cru, mais j’ai également signalé mes soupçons à mon manager afin qu’il puisse enquêter.

Quelle est votre expérience avec l’utilisation d’un logiciel d’exploration de données ?

Les analystes de la fraude utilisent un logiciel d’exploration de données pour analyser de grandes quantités d’informations financières. Les employeurs posent cette question pour en savoir plus sur votre expérience avec l’utilisation de ces outils et sur la façon dont vous les appliquez sur le lieu de travail. Si vous avez de l’expérience dans l’utilisation d’un logiciel d’exploration de données, partagez les types de projets pour lesquels vous l’avez utilisé. Si vous n’avez aucune expérience, expliquez que vous êtes impatient d’en savoir plus.

Exemple: « Dans mon rôle précédent d’analyste de la fraude, j’ai utilisé un logiciel d’exploration de données pour trouver des modèles dans les transactions financières. Par exemple, si quelqu’un effectuait plusieurs achats dans un magasin chaque jour, j’enquêterais plus avant pour voir s’il y faisait réellement ses achats ou s’il commettait une fraude par carte de crédit. L’utilisation d’un logiciel d’exploration de données m’a aidé à identifier rapidement les activités suspectes afin que je puisse agir. »

Donnez un exemple d’un moment où vous avez identifié et prévenu un cas de fraude dans votre poste précédent.

Cette question est un excellent moyen pour les employeurs d’en savoir plus sur vos compétences en matière de détection des fraudes et sur la manière dont vous les appliquez sur le lieu de travail. Lorsque vous répondez à cette question, il peut être utile de donner un exemple d’un moment où vous avez utilisé vos compétences analytiques pour identifier une activité frauduleuse et empêcher qu’elle ne se reproduise.

Exemple: « Dans mon poste précédent d’analyste fraude, j’ai remarqué qu’un de nos clients effectuait plusieurs achats avec sa carte de crédit à différents endroits dans un court laps de temps. Cela semblait être un drapeau rouge car la plupart des gens ne font pas plusieurs achats dans différents magasins en si peu de temps. Après une enquête plus approfondie, j’ai découvert que le client avait accidentellement débité deux articles sur sa carte de crédit au lieu d’un seul. J’ai immédiatement contacté le client pour lui faire savoir ce qui s’était passé afin qu’il puisse résoudre le problème.

Si vous découvriez que votre organisation risque d’être la cible d’un type de fraude spécifique, que feriez-vous pour l’empêcher ?

Cette question peut aider l’intervieweur à évaluer vos compétences en résolution de problèmes et votre capacité à prendre des initiatives. Votre réponse doit inclure un exemple précis de la façon dont vous avez utilisé votre pensée critique, vos compétences en recherche ou en communication pour empêcher la fraude de se produire au sein de votre organisation.

Exemple: « Dans mon dernier poste d’analyste de la fraude, j’ai remarqué que notre entreprise risquait d’être la cible d’escroqueries par hameçonnage. Pour résoudre ce problème, j’ai créé un programme de formation interne sur la façon d’identifier les e-mails frauduleux et d’éviter de cliquer sur les liens dans les messages suspects. La formation a aidé les employés à reconnaître les tactiques d’hameçonnage courantes afin qu’ils puissent me signaler toute activité suspecte. »

Que feriez-vous si vous soupçonniez un collègue de falsifier des documents ou de dissimuler un cas de fraude ?

Cette question peut aider les enquêteurs à évaluer vos compétences interpersonnelles et votre capacité à travailler en équipe. Votre réponse doit montrer que vous appréciez l’honnêteté et l’intégrité, même en ce qui concerne les actions des autres.

Exemple: « J’essaierais d’abord de parler avec mon collègue de son comportement. S’ils étaient au courant de ce qu’ils faisaient mais continuaient à le faire quand même, je les signalerais à la direction. Cependant, s’ils ne se rendaient pas compte qu’ils commettaient une fraude, je les signalerais quand même, mais j’expliquerais également pourquoi je pense qu’ils l’ont fait afin qu’ils puissent obtenir l’aide dont ils ont besoin.

Dans quelle mesure comprenez-vous les lois et réglementations qui s’appliquent aux pratiques commerciales spécifiques de votre organisation ?

Cette question peut aider l’intervieweur à évaluer votre connaissance des lois et réglementations pertinentes. Cela peut également leur montrer à quel point vous comprenez les pratiques commerciales de l’entreprise. Utilisez des exemples tirés de votre expérience pour expliquer comment vous avez recherché, appris ou appliqué ces lois et réglementations.

Exemple: « Dans mon rôle précédent d’analyste de la fraude, j’étais responsable de la recherche et de la compréhension de toutes les lois et réglementations applicables qui se rapportaient aux pratiques commerciales spécifiques de notre organisation. Par exemple, dans un cas où nous enquêtions sur une activité suspecte sur un compte, j’ai dû rechercher s’il y avait des lois fédérales qui s’appliqueraient à cette situation. Après avoir fait quelques recherches, j’ai découvert qu’aucune loi fédérale ne s’appliquait à cette situation, mais qu’il y avait des lois d’État qui s’y appliquaient. Nous avons ensuite ajusté notre enquête en fonction de ces lois.

Avez-vous déjà travaillé avec des informations confidentielles sur les clients ou les employés de votre entreprise ?

Cette question est un moyen pour l’intervieweur d’évaluer votre capacité à traiter des informations confidentielles. Cela les aide également à déterminer si vous avez de l’expérience avec des données sensibles et comment vous les avez gérées. Dans votre réponse, expliquez que vous comprenez l’importance de garder ces informations privées et que vous prendriez toutes les précautions nécessaires pour assurer leur sécurité.

Exemple: « J’ai travaillé dans mon ancienne entreprise en tant qu’auditeur interne où j’avais accès aux dossiers confidentiels des employés. Même si j’étais conscient de l’importance de maintenir la confidentialité, je n’ai jamais partagé aucune de ces informations avec qui que ce soit en dehors de l’équipe d’audit. J’ai toujours gardé mon ordinateur dans un endroit sûr lorsque je ne l’utilisais pas et je me suis assuré que personne d’autre ne pouvait voir ce que je regardais sur mon écran.

Lorsque vous enquêtez sur un cas de fraude, comment déterminez-vous qui interroger en premier ?

Les enquêteurs peuvent poser cette question pour évaluer vos compétences en matière d’entretien et la manière dont vous hiérarchisez les tâches. Utilisez votre réponse pour mettre en évidence votre capacité à planifier à l’avance, à organiser les informations et à prendre des décisions rapidement.

Exemple: « Je commence par identifier d’abord les transactions les plus suspectes. Je regarde ensuite qui a initié la transaction, à quelle heure elle s’est produite et s’il y a d’autres modèles inhabituels dans le compte de cette personne. S’ils ont plusieurs transactions suspectes, je les interrogerai d’abord. Cependant, s’ils n’avaient qu’une seule transaction douteuse, je me concentrerais plutôt sur la personne qui a reçu les fonds de la transaction.

Nous voulons nous assurer que nos employés se sentent à l’aise de venir voir nos analystes de la fraude s’ils soupçonnent quelqu’un d’avoir commis un crime. Que feriez-vous si un employé vous parlait de ses soupçons ?

Cette question est l’occasion de montrer vos qualités relationnelles et votre capacité à travailler avec les autres. Votre réponse doit démontrer que vous pouvez être un joueur d’équipe, tout en respectant l’employé qui vous a fait part de ses préoccupations.

Exemple: « Je voudrais d’abord les remercier d’être venus me voir avec leurs soupçons. Je leur demandais alors ce qui les avait amenés à croire qu’il s’agissait d’une fraude. S’ils ont des preuves ou des documents sur le crime, je leur demanderais s’ils pouvaient me les fournir afin que je puisse les examiner. Après avoir examiné les informations, je déterminerais s’il existe suffisamment de preuves pour justifier une enquête plus approfondie.

Décrivez votre processus d’enquête sur un cas de fraude présumée.

Cette question est l’occasion de montrer à votre interlocuteur que vous avez un processus de traitement des cas et comment vous utilisez vos compétences pour enquêter sur les fraudes. Utilisez des exemples tirés d’expériences antérieures pour décrire les étapes que vous suivez lorsque vous enquêtez sur un cas de fraude présumée.

Exemple: « Je regarde d’abord les états financiers de l’entreprise, y compris les revenus, les dépenses et les actifs. Je compare ensuite ces chiffres avec les tâches et les responsabilités de l’employé. S’il y a des divergences entre les deux, j’interrogerai les employés impliqués dans l’activité suspecte. Après les avoir interviewés, j’examinerai leurs antécédents professionnels et leurs antécédents pour voir s’ils ont déjà été impliqués dans des activités similaires. Enfin, je soumettrai mes conclusions à la direction afin qu’elle puisse décider d’intenter ou non une action en justice.

Qu’est-ce qui fait de vous un candidat idéal pour un poste d’analyste fraude au sein de notre entreprise ?

Les employeurs posent cette question pour en savoir plus sur vos qualifications et sur la façon dont vous pensez qu’elles correspondent à leur entreprise. Avant votre entretien, faites une liste des compétences et des expériences qui font de vous un candidat idéal pour ce poste. Utilisez ces exemples pour montrer à l’employeur pourquoi vous êtes qualifié pour ce poste.

Exemple: « Je pense que je suis un candidat idéal pour ce poste en raison de mon expérience antérieure dans le domaine de la prévention de la fraude. Dans mon dernier emploi, j’étais chargé d’identifier les transactions frauduleuses et de les signaler à la direction. Cela m’a aidé à développer de solides compétences analytiques et m’a appris à utiliser les données pour résoudre des problèmes. J’ai également d’excellentes compétences en communication, ce qui est important lors du partage d’informations avec d’autres employés.

Quels langages de programmation informatique connaissez-vous le mieux ?

Les analystes de la fraude doivent être familiarisés avec les langages de programmation informatique, qui sont à la base de la création d’applications logicielles. Votre réponse doit montrer que vous avez une compréhension de base d’au moins un ou deux langages de programmation informatique et que vous pouvez les appliquer dans votre travail en tant qu’analyste de la fraude.

Exemple: « Je suis le plus familier avec Java et C++. J’ai suivi un cours d’introduction sur les deux lorsque j’étudiais pour mon baccalauréat en administration des affaires. Dans mon dernier emploi, j’ai utilisé ces langages pour créer des rapports et analyser des données. »

Selon vous, quelle est la compétence la plus importante pour un analyste de la fraude ?

Cette question peut aider l’intervieweur à déterminer votre niveau d’expertise dans ce rôle. Utilisez votre réponse pour mettre en évidence une compétence que vous jugez importante pour les analystes de la fraude et expliquez pourquoi elle est bénéfique.

Exemple: « Je pense que l’une des compétences les plus importantes pour un analyste de la fraude est l’attention aux détails. Cette compétence m’aide à remarquer toute incohérence ou irrégularité dans les documents financiers, ce qui peut être un indicateur précoce d’activité frauduleuse. Je pense également que la communication est une autre compétence cruciale, car elle me permet de partager mes découvertes avec d’autres membres de l’équipe et de collaborer à des enquêtes. »

À quelle fréquence effectuez-vous des audits dans votre rôle actuel ?

Cette question peut aider l’intervieweur à comprendre à quelle fréquence vous effectuez des audits et quels types d’audits vous effectuez. Utilisez votre réponse pour mettre en évidence votre expérience dans la réalisation d’audits, y compris les certifications ou formations que vous avez et qui vous permettent de les réaliser efficacement.

Exemple: « Dans mon rôle actuel d’analyste fraude, j’effectue régulièrement des audits internes et externes. Des audits internes sont effectués mensuellement pour s’assurer que les dossiers financiers de notre entreprise sont exacts et que toutes les transactions sont enregistrées correctement. Des audits externes sont effectués tous les trimestres par un auditeur externe qui examine nos rapports d’audit interne et les compare aux normes de l’industrie. Ces deux types d’audits m’aident à m’assurer que nous suivons les procédures appropriées et que nous maintenons la conformité.

Il y a une anomalie dans l’un de vos rapports financiers. Comment gérez-vous cela?

Cette question peut aider l’intervieweur à déterminer comment vous gérez les fautes et les erreurs dans votre travail. Utilisez des exemples d’expériences passées pour montrer que vous êtes prêt à assumer la responsabilité de vos actions, à en tirer des leçons et à les corriger.

Exemple: « Dans mon dernier poste d’analyste fraude, j’ai remarqué une erreur dans l’un de nos rapports financiers. C’était une simple erreur où j’ai oublié d’inclure une transaction. Cependant, il était important de savoir pourquoi cette transaction n’était pas incluse dans le rapport. Après avoir examiné la question plus en détail, j’ai découvert que l’entreprise avait effectivement effectué la transaction mais ne l’avait pas signalée car elle attendait qu’une autre transaction soit terminée avant de la déclarer. Cela m’a aidé à comprendre l’importance de revérifier toutes les transactions. »