Les médecins légistes sont chargés de déterminer la cause du décès dans les cas où elle n’est pas immédiatement évidente. Ils peuvent également être appelés à enquêter sur des décès ou des blessures suspects qui nécessitent un examen plus approfondi.

Les médecins légistes travaillent généralement en étroite collaboration avec les forces de l’ordre et d’autres organisations gouvernementales pour aider à déterminer comment les gens sont morts. Cela peut inclure tout, depuis les homicides, les suicides, les accidents et les causes naturelles.

Tâches du poste de médecin légiste

Un médecin légiste a généralement un large éventail de responsabilités, qui peuvent inclure :

  • Recueillir des preuves biologiques telles que des échantillons de sang, de sperme, de cheveux ou d’autres matériaux pouvant être utilisés pour identifier le suspect
  • Examen des résultats d’autopsie et des rapports de police pour déterminer la cause du décès
  • Effectuer des autopsies et enquêter sur les décès pour déterminer s’ils étaient dus à des causes naturelles, à un suicide, à un homicide, à un accident ou à une cause indéterminée
  • Déterminer l’heure et le mode de décès en examinant le corps à la recherche de signes de traumatisme ou de maladie
  • Tenir des registres détaillés de leurs enquêtes, qui peuvent être utilisés comme preuves dans les procédures judiciaires
  • Tester des échantillons d’ADN, de résidus de médicaments, de poisons ou d’autres substances pouvant être utilisées comme preuves devant un tribunal
  • Effectuer des tests sur les os, les organes, les fluides et les tissus des personnes décédées pour déterminer la cause du décès
  • Communiquer avec les membres de la famille du défunt pour déterminer les circonstances entourant le décès
  • Examen des scènes de crime et des corps pour recueillir des preuves telles que des empreintes digitales, des cheveux, des fibres et des échantillons d’ADN

Salaire et perspectives du médecin légiste

Le salaire d’un médecin légiste peut varier en fonction de son niveau d’éducation, de ses années d’expérience et du type de travail qu’il effectue. Ceux qui travaillent dans les grandes villes peuvent gagner plus que ceux qui travaillent dans les petites villes.

  • Salaire annuel médian : 83 500 $ (40,14 $/heure)
  • Salaire annuel des 10 % supérieurs : 215 000 $ (103,37 $/heure)

L’emploi des médecins légistes devrait croître à un rythme moyen au cours de la prochaine décennie.

La nécessité d’identifier les restes humains et de déterminer la cause et le mode de décès continuera de stimuler la demande de médecins légistes. De plus, la popularité croissante de la médecine légale – l’application des connaissances médicales aux questions juridiques – soutiendra la demande pour ces travailleurs.

Exigences du poste de médecin légiste

Un médecin légiste doit généralement avoir les qualifications suivantes :

Éducation: Les médecins légistes doivent être titulaires d’un baccalauréat dans un domaine comme la biologie, la médecine légale ou la criminalistique. Certains médecins légistes choisissent d’obtenir une maîtrise en sciences médico-légales ou en pathologie pour augmenter leurs possibilités d’emploi et leur potentiel de gain.

Les médecins légistes doivent également suivre un programme de résidence en médecine légale. Ces programmes durent généralement un à deux ans et sont offerts par les facultés de médecine et les universités.

Formation & Expérience : Après avoir obtenu son diplôme de l’école de médecine, un médecin doit effectuer un stage d’un an. Pendant ce temps, ils travaillent sous la supervision d’un médecin praticien. Ils apprennent à effectuer des examens physiques, à diagnostiquer et à traiter les patients et à communiquer leurs résultats.

Après avoir terminé son internat, un médecin doit suivre un programme de résidence. Cela dure généralement de trois à sept ans et leur permet de se spécialiser dans un certain domaine. Les programmes de résidence sont très compétitifs et de nombreux étudiants les terminent après avoir terminé leur stage.

Certificats & Licences : Les médecins légistes doivent être certifiés par le conseil d’administration et autorisés à travailler dans leur état ou leur district. La certification spécialisée est volontaire pour les médecins légistes, mais préférée par de nombreuses organisations.

Compétences du médecin légiste

Les médecins légistes ont besoin des compétences suivantes pour réussir :

Compétences techniques: Les médecins légistes utilisent des compétences techniques pour analyser et interpréter les données, y compris les dossiers médicaux, les résultats des tests et d’autres informations. Ils utilisent des compétences techniques pour déterminer la cause du décès et d’autres informations sur une personne décédée. Les médecins légistes utilisent des compétences techniques pour s’assurer qu’ils suivent les procédures appropriées lors de l’exécution des autopsies.

Compétences en communication: Les médecins légistes communiquent avec une variété de personnes, y compris les forces de l’ordre, les familles des victimes, d’autres professionnels de la santé et le public. Ils doivent être capables de communiquer clairement et efficacement dans divers contextes. Les médecins légistes doivent également être capables d’écouter les autres et de comprendre leurs besoins.

Compétences d’investigation : Les médecins légistes utilisent des compétences d’enquête pour recueillir des informations sur un décès. Ils peuvent interroger des témoins, examiner la scène où la personne est décédée et examiner les dossiers médicaux pour déterminer la cause du décès. Les médecins légistes utilisent des compétences d’enquête pour déterminer si un décès était naturel, accidentel ou le résultat d’un jeu déloyal.

Soucieux des détails: Les médecins légistes doivent être attentifs aux détails pour s’assurer qu’ils recueillent toutes les informations nécessaires pour établir un diagnostic précis. Ils doivent être capables de lire et d’interpréter les dossiers médicaux et les résultats des tests pour comprendre la cause du décès et tout autre problème de santé que le patient a pu avoir. Ces informations sont importantes pour les forces de l’ordre afin de déterminer la cause d’un accident ou d’un crime et pour que les familles comprennent les circonstances entourant le décès d’un être cher.

Empathie: L’empathie est la capacité de comprendre et de partager les sentiments des autres. Les médecins légistes utilisent cette compétence pour aider les familles en deuil lors du processus d’identification d’un corps. Ils utilisent également cette compétence pour aider les agents des forces de l’ordre et d’autres professionnels de la santé à comprendre les circonstances entourant un décès.

Environnement de travail du médecin légiste

Les médecins légistes travaillent généralement dans des morgues, où ils pratiquent des autopsies pour déterminer la cause et le mode de décès. Ils travaillent également dans des bureaux, où ils examinent des dossiers, rédigent des rapports et témoignent devant les tribunaux. Les médecins légistes travaillent généralement 40 heures par semaine, mais ils peuvent être de garde 24 heures sur 24 et peuvent travailler la nuit, les week-ends et les jours fériés. Le travail peut être stressant et les médecins légistes doivent être capables de gérer la vue et l’odeur des cadavres. Ils doivent également être capables de gérer le stress émotionnel lié aux relations avec les familles du défunt.

Tendances des médecins légistes

Voici trois tendances qui influencent le travail des médecins légistes. Les médecins légistes devront se tenir au courant de ces développements pour maintenir la pertinence de leurs compétences et conserver un avantage concurrentiel sur le lieu de travail.

L’utilisation de la technologie dans les autopsies

L’utilisation de la technologie dans les autopsies est une tendance qui gagne rapidement en popularité parmi les médecins légistes. Cela est dû aux nombreux avantages qu’il offre, tels qu’une efficacité et une précision améliorées.

Comme la technologie continue d’être utilisée dans les autopsies, les médecins légistes devront apprendre à utiliser efficacement ces outils afin d’en tirer le meilleur parti. Cela comprend l’apprentissage de la lecture des données à partir d’appareils tels que les tomodensitomètres et les séquenceurs d’ADN.

Un plus grand accent sur la médecine préventive

La profession de médecin légiste évolue rapidement à mesure que l’on met de plus en plus l’accent sur la médecine préventive. Cela signifie que les médecins légistes devront se concentrer sur l’identification précoce des risques potentiels pour la santé et sur l’élaboration de stratégies pour les empêcher de devenir de graves problèmes.

Afin de garder une longueur d’avance, les médecins légistes devront se tenir au courant des dernières recherches et développements dans le domaine. Ils devront également développer des relations solides avec d’autres professionnels de la santé afin de collaborer sur des projets et de partager des informations.

Plus de collaboration entre les médecins légistes

Les médecins légistes collaborent de plus en plus entre eux afin d’améliorer la qualité de leur travail.

Cette tendance est évidente dans le nombre croissant de conférences et d’ateliers qui sont organisés pour les médecins légistes. Ces événements offrent aux médecins légistes l’occasion de réseauter entre eux et de partager des idées sur les meilleures pratiques et les nouvelles technologies.

Comment devenir médecin légiste

Une carrière de médecin légiste (ME) peut être à la fois enrichissante et stimulante. Il est important de considérer tous les aspects de ce travail avant de prendre une décision.

L’une des choses les plus importantes à considérer est de savoir si vous voulez travailler dans un secteur privé ou public. Les deux ont leurs propres avantages et inconvénients. Travailler dans le secteur privé peut vous donner plus de flexibilité dans vos horaires, mais cela peut aussi signifier des heures plus longues et moins de stabilité. Les ME publics ont généralement plus de sécurité et d’avantages, mais ils peuvent également avoir plus de restrictions sur leurs heures.

Vous devez également considérer le type de cas sur lesquels vous souhaitez travailler. Certains ME se spécialisent dans certains types d’affaires, comme les homicides ou les autopsies. D’autres préfèrent travailler sur une variété de cas. Vous devez également penser au temps que vous souhaitez passer sur le terrain. Certains ME passent la plupart de leur temps en laboratoire, tandis que d’autres passent plus de temps sur le terrain.

Lié: Comment rédiger un CV de médecin légiste

Perspectives d’avancement

Les médecins légistes ont généralement un baccalauréat en sciences, bien que certains aient un diplôme en médecine. Quelques États exigent une certification par l’American Board of Pathology.

La plupart des médecins légistes commencent leur carrière en tant que médecins légistes adjoints. Avec l’expérience, ils peuvent accéder au poste de médecin légiste en chef ou à un poste dans le milieu universitaire. Certains médecins légistes ouvrent leur propre cabinet privé.

Exemple de description de poste de médecin légiste

La [County/State] Le Bureau du médecin légiste est à la recherche d’un médecin légiste qualifié pour se joindre à notre équipe. Le médecin légiste est chargé d’enquêter sur toutes les morts subites, inattendues et violentes dans le comté/l’État, ainsi que de déterminer la cause et le mode de décès. Le candidat idéal aura un diplôme en médecine (MD ou DO) et sera certifié en médecine légale. Il ou elle aura une expérience de travail avec les forces de l’ordre et d’autres organismes, et sera en mesure de communiquer efficacement les résultats à un public non médical. Le médecin légiste travaillera en étroite collaboration avec le coroner du comté/de l’État et d’autres membres du bureau pour s’assurer que tous les cas font l’objet d’une enquête approfondie et que les familles reçoivent les réponses dont elles ont besoin.

devoirs et responsabilités

  • Enquêter sur les circonstances, la manière et la cause de tous les décès violents, soudains ou inhabituels survenus dans la juridiction
  • Effectuer des autopsies et des examens au besoin pour déterminer la cause et le mode de décès
  • Recueillir et conserver les preuves de la scène d’un décès
  • Témoigner devant le tribunal en tant que témoin expert si nécessaire
  • Tenir des registres et une documentation détaillés de tous les cas, y compris les rapports d’autopsie, les photographies et les résultats toxicologiques
  • Travailler avec les responsables de l’application de la loi, les directeurs de funérailles et les membres de la famille au besoin
  • Se tenir au courant des nouveaux développements et des avancées dans le domaine de la médecine légale
  • Assister à des conférences et des séminaires pour maintenir les connaissances et les compétences
  • Siéger à des comités et à des groupes de travail au besoin
  • Participer aux activités d’assurance qualité et d’examen par les pairs
  • Préparer des propositions de subventions pour garantir le financement des opérations et de la recherche
  • Superviser et former le personnel, les résidents et les étudiants

Compétences et qualifications requises

  • Doctorat en médecine (MD) ou docteur en médecine ostéopathique (DO)
  • Achèvement du programme de résidence accrédité en médecine légale
  • Certification du conseil en pathologie anatomique et clinique par l’American Board of Pathology
  • Admissible à l’obtention d’un permis d’exercice médical dans l’État où il exerce
  • Connaissance approfondie des techniques d’autopsie
  • Excellentes compétences en communication

Compétences et qualifications souhaitées

  • Certification du conseil en médecine légale par l’American Board of Pathology
  • Expérience de travail dans un cabinet de médecin légiste
  • Expérience en enseignement
  • Experience de recherche

Emplois similaires

  • Pathologiste
  • Médecin légiste
  • Enquêteur sur les scènes de crime
  • Anthropologue médico-légal
  • Ingénieur judiciaire
  • Enquêteur médical