Les coordonnateurs cliniques sont les agents de liaison entre les professionnels de la santé et leurs patients. Ils aident les médecins, les infirmières, les thérapeutes et les autres cliniciens à coordonner les soins aux patients en fixant des rendez-vous, en répondant aux questions et en s’assurant que toutes les parties sont sur la même page en ce qui concerne les plans de traitement et les instructions.

Les coordonnateurs cliniques peuvent également être responsables de la gestion du flux d’informations entre différents services ou prestataires de soins de santé. Par exemple, ils peuvent prendre des notes lors des visites chez le médecin, puis transmettre ces notes aux infirmières ou à d’autres membres du personnel au besoin.

Tâches du poste de coordonnateur clinique

Un coordinateur clinique a généralement un large éventail de responsabilités, qui peuvent inclure :

  • Coordonner les soins aux patients avec les médecins, le personnel médical et les autres prestataires de soins de santé
  • Planification des rendez-vous, des chirurgies et d’autres procédures pour les patients
  • Communiquer avec les patients au sujet de leurs rendez-vous, des procédures et des progrès
  • Communiquer avec les compagnies d’assurance au nom des patients afin d’obtenir des approbations préalables pour les services
  • Coordonner les soins avec les autres membres du personnel, y compris les infirmières, les travailleurs sociaux, les thérapeutes et les diététistes
  • Collecte, traitement et stockage des données des patients dans une base de données électronique
  • S’assurer que tout l’équipement clinique fonctionne correctement avant le début des procédures
  • Préparer les patients aux examens en leur administrant des médicaments et en les aidant à se préparer comme le rasage ou le bain
  • Examiner les dossiers médicaux pour en assurer l’exactitude, les mettre à jour au besoin et les classer auprès des services appropriés

Salaire et perspectives du coordinateur clinique

Les salaires des coordonnateurs cliniques varient en fonction de leur niveau d’éducation et d’expérience, de la taille de l’entreprise et de l’emplacement géographique de l’emploi.

  • Salaire annuel médian : 66 500 $ (31,97 $/heure)
  • Salaire annuel des 10 % supérieurs : 95 000 $ (45,67 $/heure)

L’emploi des coordonnateurs cliniques devrait croître plus rapidement que la moyenne au cours de la prochaine décennie.

À mesure que les fournisseurs de soins de santé continuent de se consolider et de former de plus grandes organisations, des coordonnateurs cliniques seront nécessaires pour organiser et gérer les soins fournis par ces groupes. Des coordonnateurs cliniques seront également nécessaires pour s’assurer que les patients reçoivent des soins appropriés d’une manière rentable.

Exigences du poste de coordonnateur clinique

Un coordinateur clinique doit généralement avoir les qualifications suivantes :

Éducation: La plupart des employeurs exigent que les coordonnateurs cliniques détiennent un baccalauréat dans un domaine lié à la santé, comme les soins infirmiers, l’administration des soins de santé ou la gestion des soins de santé. Certains des cours que ces programmes incluent sont l’évaluation de la santé, les systèmes de soins de santé, l’éthique, les méthodes de recherche, le droit des soins de santé et l’économie des soins de santé.

Formation & Expérience : Les coordonnateurs cliniques reçoivent la majeure partie de leur formation sur le tas. Ils peuvent travailler comme assistant clinique ou assistant médical avant de devenir coordinateur clinique. Travailler comme assistant clinique ou assistant médical offre une expérience pratique en milieu clinique. Les coordonnateurs cliniques titulaires d’un baccalauréat peuvent recevoir une formation en cours d’emploi supplémentaire pour apprendre les logiciels et les processus spécifiques de l’établissement.

Certificats & Licences : Les coordonnateurs cliniques n’ont pas besoin de certifications pour travailler dans leur domaine. Cependant, certains employeurs peuvent préférer les candidats qui ont des certifications. Les certifications permettent aux coordonnateurs cliniques de démontrer leurs connaissances et leurs compétences aux employeurs potentiels.

Compétences du coordonnateur clinique

Les coordonnateurs cliniques ont besoin des compétences suivantes pour réussir :

Communication: Les coordonnateurs cliniques communiquent avec de nombreuses personnes différentes tout au long de leur journée de travail. Ils doivent pouvoir communiquer avec les patients, le personnel médical et les autres membres du personnel clinique. Ils doivent également pouvoir communiquer avec les familles des patients et les compagnies d’assurance. Cela nécessite d’excellentes compétences en communication écrite et verbale.

Organisme: Les coordonnateurs cliniques utilisent souvent des compétences organisationnelles pour suivre les informations sur les patients, les plans de traitement et d’autres données importantes. Ils utilisent également des compétences d’organisation pour s’assurer qu’ils accomplissent toutes leurs tâches à temps. Par exemple, les coordonnateurs cliniques peuvent utiliser des compétences organisationnelles pour créer des horaires pour leur équipe et s’assurer que tous les membres du personnel sont disponibles lorsque les patients en ont besoin.

Gestion du temps: La gestion du temps est une autre compétence que les coordonnateurs cliniques utilisent dans leur travail quotidien. Ils ont souvent de nombreuses tâches à accomplir en peu de temps, il est donc important pour eux de prioriser leur travail et de gérer judicieusement leur temps. Cela peut les aider à atteindre les objectifs et les délais de leur organisation.

Connaissances médicales : Les coordonnateurs cliniques travaillent avec des professionnels de la santé, il est donc important qu’ils aient une compréhension de base de la terminologie et des procédures médicales. Cela peut les aider à communiquer avec le personnel médical et à comprendre les informations sur les patients. Les coordonnateurs cliniques doivent également savoir comment gérer les urgences médicales et autres situations qui surviennent en milieu de travail. Les connaissances médicales peuvent les aider à réagir de manière appropriée à ces situations.

Travail en équipe: Les coordonnateurs cliniques travaillent avec de nombreuses personnes différentes tout au long de leur journée de travail, notamment des patients, du personnel médical, des représentants d’assurance et d’autres membres du personnel clinique. Être capable de bien travailler avec les autres est une compétence importante que doivent posséder les coordonnateurs cliniques. Être capable de travailler avec les autres pour résoudre des problèmes, accomplir des tâches et atteindre des objectifs est essentiel pour réussir dans ce rôle.

Environnement de travail du coordonnateur clinique

Les coordonnateurs cliniques travaillent dans divers milieux, y compris les hôpitaux, les cliniques, les cabinets de médecins et les laboratoires de recherche. Ils travaillent généralement à temps plein, et certains peuvent travailler le soir ou le week-end pour répondre aux besoins de leurs patients. Les coordonnateurs cliniques peuvent être tenus de se déplacer à différents endroits pour rencontrer des patients ou assister à des conférences. Le travail peut être stressant et les coordonnateurs doivent être capables de gérer un volume de travail élevé et de bien travailler sous pression.

Tendances des coordonnateurs cliniques

Voici trois tendances qui influencent le travail des coordonnateurs cliniques. Les coordonnateurs cliniques devront se tenir au courant de ces développements pour maintenir la pertinence de leurs compétences et conserver un avantage concurrentiel sur le lieu de travail.

Le besoin d’une meilleure communication entre les prestataires et les patients

Le secteur de la santé évolue rapidement, et l’un des changements les plus importants est le besoin d’une meilleure communication entre les prestataires et les patients. Cette tendance est alimentée par un certain nombre de facteurs, notamment l’accent accru mis sur la satisfaction des patients et la croissance des services de télésanté.

Les coordonnateurs cliniques peuvent capitaliser sur cette tendance en devenant des experts en compétences de communication. Ils peuvent également créer des systèmes qui facilitent la communication des patients avec leurs prestataires, par exemple via des portails en ligne ou des lignes téléphoniques.

L’engagement des patients devient plus important

À mesure que l’engagement des patients devient plus important dans l’industrie de la santé, les coordonnateurs cliniques devront développer de nouvelles compétences et stratégies pour les aider à se connecter avec les patients.

Cette tendance signifie que les coordonnateurs cliniques devront être en mesure non seulement de gérer les données et les rendez-vous des patients, mais aussi d’établir des relations avec les patients et de comprendre leurs besoins. Pour réussir dans ce domaine, les coordonnateurs cliniques devront être capables de communiquer efficacement et de s’adapter aux circonstances changeantes.

Utilisation accrue de la technologie dans les soins de santé

L’utilisation de la technologie dans les soins de santé augmente à un rythme rapide, ce qui a un impact majeur sur le rôle du coordinateur clinique.

À mesure que la technologie devient plus répandue dans les hôpitaux et les cliniques, le coordonnateur clinique devra apprendre à l’utiliser efficacement afin de fournir les meilleurs soins possibles aux patients. Cela comprend l’utilisation de dossiers médicaux électroniques, de systèmes de facturation informatisés et d’autres technologies qui peuvent améliorer l’efficacité et réduire les erreurs.

Comment devenir coordinateur clinique

Un cheminement de carrière de coordonnateur clinique peut être un excellent moyen de se lancer dans le domaine de la santé. En tant que coordonnateur clinique, vous aurez l’occasion de travailler avec une variété de professionnels et d’en apprendre davantage sur les différents aspects de l’industrie. Vous acquerrez également une expérience de travail avec les patients et leurs familles, ce qui est une partie importante du travail.

Pour devenir coordinateur clinique, vous devez avoir une solide compréhension de la terminologie médicale, de l’anatomie et de la physiologie. Vous devez également être capable de communiquer efficacement avec les patients et leurs familles. Il est également utile que vous connaissiez les polices et les procédures d’assurance.

Lié: Comment rédiger un CV de coordinateur clinique

Perspectives d’avancement

La meilleure façon d’avancer dans cette carrière est d’obtenir un diplôme d’études supérieures, comme une maîtrise en administration de la santé ou dans un domaine connexe. Avec un diplôme d’études supérieures, les coordonnateurs cliniques peuvent être admissibles à une promotion à des postes de direction ou de direction. Certains coordonnateurs cliniques peuvent également choisir d’ouvrir leur propre cabinet privé.

Exemple de description de poste de coordonnateur clinique

Le coordinateur clinique est responsable de l’organisation et de l’administration des études de recherche clinique menées par l’entreprise. Le coordinateur clinique travaillera avec le chercheur principal pour développer des protocoles d’étude, identifier et sélectionner les participants potentiels à l’étude et s’assurer que toutes les procédures d’étude sont suivies correctement. Le coordonnateur clinique sera également responsable de la tenue de dossiers d’étude précis et complets et de la coordination du travail de l’équipe de recherche. Le candidat idéal aura un baccalauréat dans une discipline scientifique et une expérience antérieure de travail dans un milieu de recherche clinique.

devoirs et responsabilités

  • Servir de liaison entre le personnel clinique, les patients et les familles
  • Aider aux admissions et aux transferts des patients
  • Planifier des rendez-vous et des tests de diagnostic
  • Vérifier les prestations d’assurance et la couverture
  • Préparer les dossiers médicaux
  • Autoriser les médicaments et les traitements
  • Prendre des dispositions pour des services extérieurs
  • Surveiller le respect de la réglementation
  • Maintenir l’inventaire des fournitures
  • Superviser le personnel de soutien
  • Former les nouveaux employés
  • Participer aux initiatives d’amélioration de la qualité

Compétences et qualifications requises

  • Baccalauréat en sciences infirmières ou dans un domaine connexe
  • 3+ années d’expérience en tant qu’infirmier autorisé
  • 1+ an d’expérience dans un rôle de leadership
  • Capacité éprouvée à bien travailler sous pression et multitâche
  • Excellentes compétences de communication écrite et verbale
  • Solides compétences organisationnelles et de gestion du temps

Compétences et qualifications souhaitées

  • Maîtrise en soins infirmiers ou dans un domaine connexe
  • 5+ années d’expérience en tant qu’infirmier autorisé
  • 3+ années d’expérience dans un rôle de leadership
  • Expérience de travail dans un milieu de recherche clinique
  • Familiarité avec les logiciels de recherche clinique, tels que REDCap

Emplois similaires

  • Chargé de dossiers
  • Coordonnatrice des soins
  • Coordonnateur de la recherche clinique
  • Travailleur social clinique
  • Défenseur des patients
  • Infirmière chargée de l’examen de l’utilisation