Si vous êtes à la recherche d’une carrière à la fois enrichissante et stimulante, travailler comme aide-enseignant peut être l’emploi idéal pour vous. Les aides-enseignants interviennent auprès des élèves ayant des besoins particuliers afin de les aider à réussir à l’école. Ils peuvent travailler avec les élèves individuellement ou en petits groupes, et ils peuvent également aider les enseignants en classe.

Si vous souhaitez devenir aide-enseignant, il est important de savoir à quoi vous attendre lors de l’entretien. Dans ce guide, nous vous fournirons des questions et des réponses qui sont fréquemment posées lors des entretiens pour ce poste. Nous vous donnerons également des conseils pour préparer votre entretien.

Contenus afficher

Êtes-vous certifié ou autorisé à travailler en tant qu’assistant d’éducation?

Les employeurs peuvent poser cette question pour s’assurer que vous avez la certification ou la licence appropriée. Si vous n’êtes pas certifié, ils voudront peut-être savoir si vous envisagez d’obtenir votre certification à l’avenir. Vous pouvez répondre honnêtement si vous êtes certifié et quelles mesures vous prenez pour obtenir la certification.

Exemple: « Je ne suis pas actuellement certifié en tant qu’assistant d’éducation. Cependant, je suis inscrit à un programme qui me permettra de passer mon examen de certification le mois prochain. Une fois que j’aurai réussi l’examen, je pourrai travailler comme aide-enseignante.

Quels sont les défis auxquels vous faites face lorsque vous travaillez avec des élèves ayant des besoins spéciaux?

Cette question peut aider l’intervieweur à avoir une meilleure idée de la façon dont vous gérez les défis dans votre travail. Cela peut également leur montrer le type de compétences et d’expérience que vous possédez et qui peuvent être utiles à leur école. Lorsque vous répondez à cette question, il peut être utile de mentionner les stratégies ou techniques spécifiques que vous utilisez pour surmonter ces défis.

Exemple: « Le plus grand défi auquel je suis confronté en travaillant avec des élèves ayant des besoins spéciaux est de les aider à apprendre à communiquer efficacement. Beaucoup de mes anciens étudiants avaient du mal à parler clairement ou à communiquer leurs pensées par écrit. Pour les aider à améliorer leurs compétences en communication, j’ai utilisé des exercices d’orthophonie et des aides visuelles comme des cartes illustrées. »

Comment géreriez-vous une situation où un élève passe à l’acte en classe ?

Cette question peut aider les enquêteurs à comprendre comment vous gérez les situations difficiles et les mesures que vous prenez pour les résoudre. Lorsque vous répondez, il peut être utile de décrire une situation spécifique où vous avez aidé un élève à surmonter un problème ou un défi en classe.

Exemple: « Au cours de mon expérience en tant qu’auxiliaire d’enseignement, j’ai rencontré de nombreux types d’élèves différents qui agissent en classe pour diverses raisons. Dans un cas, j’ai eu un élève qui passait à l’acte parce qu’il ne se sentait pas à l’aise de parler devant la classe. Après avoir discuté avec lui en privé, nous avons élaboré un plan qui lui permettait de lever la main avant de parler afin qu’il puisse s’habituer à être appelé devant toute la classe. Il est finalement devenu plus confiant dans sa capacité à s’exprimer en classe.

Quelle est votre expérience de travail avec des étudiants qui ont des troubles d’apprentissage?

Cette question peut aider l’intervieweur à déterminer comment vous gérerez le travail avec des élèves qui ont des troubles d’apprentissage. Votre réponse doit inclure votre expérience et toutes les stratégies ou techniques que vous avez utilisées pour soutenir ces élèves.

Exemple: « J’ai travaillé comme aide à l’éducation spécialisée pendant trois ans, où j’ai aidé des élèves ayant des troubles d’apprentissage dans leurs salles de classe ordinaires. Dans ce rôle, j’ai appris qu’il est important de fournir une attention individuelle en cas de besoin, mais aussi de donner aux étudiants la possibilité de travailler en groupe. Par exemple, si un élève était aux prises avec des problèmes de mathématiques, je lui expliquais d’abord le concept, puis je lui permettais de résoudre le problème par lui-même pendant que je surveillais ses progrès. S’ils avaient encore des problèmes après plusieurs tentatives, je leur proposerais une assistance supplémentaire. »

Donnez un exemple d’un moment où vous avez aidé un élève à réussir en classe.

Cette question peut aider l’intervieweur à comprendre comment vous utilisez vos compétences et vos capacités au profit des étudiants. Vous pouvez répondre à cette question en décrivant une situation spécifique dans laquelle vous avez aidé un élève à surmonter un obstacle ou un défi, par exemple en l’aidant à apprendre de nouvelles matières ou en l’encourageant lorsqu’il se sentait découragé.

Exemple: « Dans mon dernier rôle, j’ai travaillé avec un étudiant qui avait du mal à se concentrer sur son travail. Il était souvent distrait par les autres étudiants qui parlaient autour de lui, alors je lui ai demandé s’il pouvait essayer de s’asseoir à un autre bureau où il n’y avait pas autant de distractions. Il a accepté, et après quelques jours de travail à ce bureau, il a pu se concentrer davantage sur son travail et accomplir ses tâches plus efficacement. »

Si vous étiez responsable d’une salle de classe pour la journée, que feriez-vous ?

Cette question est un excellent moyen de voir comment vous géreriez les responsabilités d’un assistant d’éducation. Cela aide également les employeurs à comprendre votre style d’enseignement et ce que vous appréciez en classe. Lorsque vous répondez à cette question, il peut être utile de réfléchir à ce que vous feriez différemment de votre enseignant actuel ou à ce que vous aimeriez que votre enseignant fasse davantage.

Exemple: « Si j’étais en charge de ma classe pour la journée, je m’assurerais que nous ayons suffisamment de temps pour travailler sur nos projets. En ce moment, nous avons tellement de programmes à couvrir que nous ne consacrons pas toujours autant de temps à nos devoirs que je le souhaiterais. J’essaierais également d’intégrer des activités amusantes dans la journée, comme jouer à des jeux ou sortir pour la récréation.

Que feriez-vous si vous remarquiez qu’un élève ne mangeait pas son déjeuner ?

Cette question peut aider un enquêteur à déterminer comment vous pourriez gérer une situation qui pourrait survenir en classe. Il est important de montrer votre capacité à penser de manière critique et à utiliser des compétences en résolution de problèmes lorsque vous abordez des problèmes avec les élèves.

Exemple: « Si je remarquais qu’un élève ne mangeait pas son déjeuner, je lui demandais d’abord s’il se sentait bien ou s’il y avait quelque chose qui n’allait pas. S’ils disaient que tout allait bien, je les encouragerais à manger au moins une partie de leur nourriture. S’ils ne voulaient toujours pas manger, je les emmenais chez l’infirmière de l’école pour qu’ils puissent se faire examiner. S’il s’avérait qu’ils ne se sentaient pas bien, je resterais avec eux jusqu’à ce qu’ils se sentent mieux.

Dans quelle mesure communiquez-vous avec les parents ?

Les parents sont une partie importante du processus éducatif. Ils peuvent fournir des informations précieuses sur les progrès et le développement de leur enfant, il est donc important de pouvoir communiquer efficacement avec eux. Lorsque vous répondez à cette question, vous devez démontrer votre capacité à écouter les préoccupations des parents et à répondre de manière utile.

Exemple: « Je trouve que la communication est l’une des parties les plus importantes de mon travail. Je m’assure de toujours répondre aux appels téléphoniques et aux courriels des parents dans les 24 heures. S’ils ont des questions sur les progrès ou le comportement de leur enfant, j’essaie de leur donner le plus d’informations possible sans révéler de détails confidentiels. J’envoie également des rapports hebdomadaires à la maison avec les élèves pour que les parents sachent sur quoi nous travaillons. »

Avez-vous déjà travaillé avec des enfants autistes ?

Cette question peut aider l’intervieweur à déterminer si vous avez de l’expérience de travail avec des élèves ayant des besoins spéciaux. Si vous le faites, ils peuvent vous poser plus de questions sur vos expériences et sur la façon dont vous les avez gérées. Si vous n’avez aucune expérience de travail avec des enfants autistes, vous pouvez parler d’autres types de handicaps ou de problèmes de comportement avec lesquels vous avez travaillé dans le passé.

Exemple: « Je n’ai pas eu l’occasion de travailler avec un enfant autiste, mais j’ai travaillé avec plusieurs enfants qui étaient dans le spectre. Dans mon dernier poste, j’ai aidé une enseignante à créer un plan d’éducation individualisé pour l’un de ses élèves. Nous avons utilisé ces informations pour développer des stratégies pour l’aider à apprendre et à gérer son comportement.

Lorsque vous travaillez avec un étudiant en tête-à-tête, quel est l’environnement idéal pour vous ?

L’intervieweur peut poser cette question pour en savoir plus sur vos préférences et sur la façon dont vous travaillez avec les autres. Votre réponse doit inclure un exemple spécifique d’un environnement dans lequel vous préférez travailler, ainsi que le raisonnement qui le sous-tend.

Exemple: « Je trouve que je suis plus productif lorsque j’ai mon propre espace de travail où je peux me concentrer sur un étudiant à la fois. Dans mon dernier rôle, nous avions deux assistants pédagogiques pour chaque classe, ce qui nous permettait d’accorder une attention individuelle à chaque élève tout en nous permettant de collaborer et de nous soutenir mutuellement. C’était idéal parce que cela me donnait quelqu’un à qui échanger des idées si je n’étais pas sûr de ce qu’il fallait faire.

Nous voulons nous assurer que nos étudiants ont accès à du soutien chaque fois qu’ils en ont besoin. Comment géreriez-vous une situation où un élève aurait besoin d’aide mais qu’aucun assistant pédagogique n’était disponible ?

Cette question peut aider un intervieweur à comprendre comment vous géreriez une situation difficile et si vous avez les compétences nécessaires pour résoudre les problèmes par vous-même. Dans votre réponse, essayez de montrer que vous êtes prêt à prendre des initiatives et à résoudre les problèmes de manière indépendante si nécessaire.

Exemple: « Si j’étais dans cette situation, je m’assurerais d’abord que l’élève est en sécurité et à l’aise. Ensuite, je trouverais quelqu’un qui pourrait fournir de l’aide ou appeler des renforts si nécessaire. S’il n’y avait pas d’aides-enseignants disponibles, je chercherais d’autres adultes dans le bâtiment qui pourraient m’aider. Par exemple, je pourrais demander à un enseignant s’il peut aider à amener l’élève à son prochain cours. »

Décrivez votre expérience de travail avec des élèves ayant des besoins spéciaux.

Cette question peut aider l’intervieweur à déterminer votre expérience de travail avec des élèves ayant des besoins spéciaux. On vous demandera peut-être de décrire un moment où vous avez aidé un élève à surmonter un défi ou comment vous avez utilisé vos compétences pour soutenir le processus d’apprentissage d’un élève.

Exemple: « J’ai travaillé avec plusieurs étudiants qui avaient différents types de handicaps, dont l’autisme et le TDAH. Je trouve qu’il est important de comprendre les capacités et les défis uniques de chaque élève afin que je puisse créer un plan d’éducation individualisé pour eux. Par exemple, un étudiant avec qui j’ai travaillé était non verbal mais pouvait communiquer par le langage des signes. J’ai appris les signes de base afin que nous puissions communiquer pendant les cours. Cela m’a permis d’en savoir plus sur ses intérêts et ses préférences.

Qu’est-ce qui fait de vous un candidat idéal pour ce poste ?

Les employeurs posent cette question pour en savoir plus sur vos qualifications et sur la façon dont vous pensez que vous vous intégreriez à leur équipe. Avant votre entretien, faites une liste des raisons pour lesquelles vous êtes le meilleur candidat pour le poste. Concentrez-vous sur les compétences liées aux responsabilités du poste et mettez en évidence toute expérience ou formation pertinente.

Exemple: « Je suis un candidat idéal car j’ai une vaste expérience de travail avec des élèves ayant des besoins spéciaux. Dans mon rôle précédent d’aide-enseignant, j’ai travaillé individuellement avec des élèves qui avaient des troubles d’apprentissage. J’ai également aidé les enseignants à élaborer des plans de cours adaptés aux capacités uniques de chaque élève. Cette expérience m’a donné un aperçu précieux de ce qui fonctionne le mieux lorsque l’on enseigne aux enfants ayant des besoins spéciaux.

Avec quel sujet aimez-vous le plus travailler ?

Cette question peut aider l’intervieweur à déterminer avec quels sujets vous avez travaillé et à quel point vous les appréciez. Il peut également montrer votre niveau d’expertise dans un sujet particulier, comme les mathématiques ou les sciences. Lorsque vous répondez à cette question, essayez de choisir un sujet en rapport avec le poste pour lequel vous postulez.

Exemple: « Je suis surtout passionné par l’idée d’aider les étudiants à en apprendre davantage sur leur monde par le biais des études sociales. J’aime voir l’excitation sur les visages de mes élèves lorsqu’ils découvrent quelque chose de nouveau sur notre pays ou notre état. Je pense qu’il est important que les enfants comprennent d’où nous venons afin qu’ils puissent prendre des décisions éclairées quant à leur avenir.

Selon vous, quelles sont les qualités les plus importantes pour un assistant d’éducation ?

Cette question peut aider l’intervieweur à mieux vous connaître et à comprendre les qualités que vous appréciez en vous-même. Cela les aide également à déterminer si votre personnalité convient à leur école ou à leur district. Lorsque vous répondez à cette question, il peut être utile de réfléchir aux compétences que vous utilisez le plus souvent au travail.

Exemple: « Je crois que l’empathie et la patience sont deux des qualités les plus importantes qu’une aide-enseignante puisse avoir. J’ai travaillé avec de nombreux étudiants qui ont des difficultés d’apprentissage, des problèmes de comportement ou d’autres défis, il est donc essentiel d’avoir de la patience et de pouvoir s’identifier à eux. Je trouve aussi que l’empathie est très utile car elle me permet de me mettre à la place de mes élèves et d’essayer de comprendre d’où ils viennent.

À quelle fréquence communiquez-vous avec les parents d’élèves ?

Cette question peut aider les enquêteurs à comprendre comment vous interagissez avec les parents et les tuteurs. Les parents sont une partie importante de l’éducation d’un élève, il est donc essentiel que l’assistant d’éducation ait une bonne communication avec eux. Lorsque vous répondez à cette question, assurez-vous de mentionner les moyens spécifiques que vous utilisez pour communiquer avec les parents et les tuteurs.

Exemple: « J’ai des réunions régulières avec les parents d’élèves chaque mois. J’envoie également des e-mails hebdomadaires aux parents sur les progrès de leur enfant à l’école. S’il y a quelque chose qu’ils ont besoin de savoir ou des préoccupations qu’ils ont, je suis toujours disponible pour répondre à leurs questions et répondre à leurs besoins. »

Il y a un conflit entre un enseignant et un élève. Comment le géreriez-vous ?

Cette question est l’occasion de montrer vos compétences en résolution de problèmes et votre capacité à rester calme dans une situation difficile. Lorsque vous répondez à cette question, il peut être utile de décrire les mesures que vous prendriez pour résoudre le conflit tout en mettant l’accent sur vos compétences interpersonnelles.

Exemple: « J’ai déjà vécu des conflits entre enseignants et élèves, alors je sais à quel point il est important de les gérer calmement. Dans mon rôle précédent d’assistante pédagogique, je travaillais avec une enseignante qui était bouleversée parce qu’un de ses élèves ne faisait pas attention pendant les cours. Elle m’a demandé de parler avec l’élève de son comportement.

Lorsque j’ai parlé avec l’élève, il m’a dit qu’il était distrait parce qu’il ne comprenait pas ce que disait le professeur. J’ai expliqué à l’élève que s’il avait besoin d’aide pour comprendre quelque chose, il devait lever la main ou demander du temps supplémentaire après le cours. L’élève s’est excusé auprès de l’enseignant et a promis de faire plus attention.