Les associés de recherche clinique (ARC) jouent un rôle essentiel dans les essais cliniques en s’assurant que les essais sont menés conformément au protocole, que les données sont collectées et enregistrées avec précision et que les événements indésirables sont signalés. Si vous passez une entretien d’embauche pour un poste à l’ARC, vous pouvez vous attendre à répondre à quelques questions sur votre expérience dans le domaine, ainsi qu’à des questions sur votre capacité à suivre le protocole et votre souci du détail.

Pour vous aider à préparer votre entretien d’embauche, nous avons compilé une liste de questions et de réponses courantes que l’on pose souvent aux ARC.

1. Quelle expérience avez-vous dans le domaine de la recherche clinique ? 2. Que savez-vous de la recherche clinique et du rôle d’un ARC ? 3. À quoi ressemble votre souci du détail ? 4. Pouvez-vous décrire une situation où vous avez dû suivre un ensemble complexe d’instructions ? 5. Pouvez-vous penser à un cas où vous avez dû faire face à un événement indésirable ? 6. Selon vous, quelles sont les qualités les plus importantes pour un ARC ?

Contenus afficher

Connaissez-vous les phases des essais cliniques ?

Cette question est un excellent moyen de tester vos connaissances sur le processus d’essai clinique. Cela vous permet également de démontrer votre capacité à travailler en équipe et à communiquer efficacement avec les autres.

Exemple: « Oui, je connais les phases des essais cliniques. La première phase est celle où les chercheurs testent pour la première fois un médicament ou un traitement sur des humains. Au cours de la phase deux, les chercheurs continuent de tester le médicament ou le traitement sur de plus grands groupes de personnes afin de déterminer son innocuité et son efficacité. La troisième phase est celle où les chercheurs comparent le nouveau traitement à un traitement existant pour voir lequel est le plus efficace. La phase quatre est celle où les chercheurs surveillent les effets à long terme du traitement.

Quelles sont les qualités les plus importantes pour un attaché de recherche clinique qui réussit ?

Les employeurs posent cette question pour en savoir plus sur votre personnalité et sur la façon dont vous vous intégreriez à leur équipe. Ils veulent quelqu’un qui est organisé, soucieux du détail, motivé et capable de bien travailler sous pression. Lorsque vous répondez à cette question, pensez aux qualités qui vous ont aidé à réussir dans les rôles précédents.

Exemple: « Je crois que la qualité la plus importante pour un attaché de recherche clinique est l’attention portée aux détails. Ce rôle nous oblige à être très précis lors de la saisie de données dans l’ordinateur ou de l’enregistrement d’informations sur des formulaires papier. Il est également important d’avoir de solides compétences en communication car nous devons souvent expliquer nos méthodes aux autres membres de l’équipe de recherche. Enfin, je pense qu’il est essentiel d’être très motivé et prêt à prendre des initiatives. On nous donne souvent des délais courts, nous devons donc être prêts à travailler rapidement.

Comment décririez-vous la relation entre un attaché de recherche clinique et un chercheur principal ?

L’intervieweur peut vous poser cette question pour évaluer votre compréhension de la hiérarchie dans un centre de recherche clinique. Votre réponse doit montrer que vous comprenez à quel point il est important de suivre l’exemple du chercheur principal et que vous pouvez bien travailler avec les autres.

Exemple: « La relation entre un attaché de recherche clinique et un chercheur principal est une relation de respect mutuel. Je sais que mon travail en tant qu’associé de recherche clinique est de soutenir le chercheur principal, donc je m’assure toujours de lui communiquer toutes les questions ou préoccupations que j’ai au sujet d’une étude. En retour, ils sont disposés à écouter mes idées et suggestions pour améliorer l’étude.

Quelle est l’information la plus importante qu’un sujet doit connaître au sujet d’un essai clinique ?

Cette question est l’occasion de montrer votre connaissance du processus de recherche et comment vous pouvez aider les sujets à comprendre leur rôle dans un essai. Votre réponse doit inclure des informations sur ce que l’on attend d’eux, comme le moment où ils seront contactés pour des rendez-vous ou la durée de l’étude.

Exemple: « L’information la plus importante à connaître pour un sujet est que la participation à un essai clinique est entièrement volontaire. Ils doivent également savoir que s’ils décident de participer, ils n’ont aucune obligation de poursuivre l’intégralité de l’essai. S’ils partent tôt, il peut y avoir des conséquences, mais c’est toujours leur choix.

Donnez un exemple d’une situation où vous avez dû gérer un sujet difficile.

Cette question peut aider les enquêteurs à comprendre comment vous gérez les situations difficiles et si vous avez les compétences nécessaires pour travailler dans un cadre de recherche clinique. Lorsque vous répondez à cette question, il peut être utile de décrire une situation spécifique que vous avez bien gérée et les mesures que vous avez prises pour résoudre le problème.

Exemple: « Dans mon rôle précédent de chercheur médical, je devais mener des entretiens avec des patients qui présentaient des symptômes de dépression. Alors que certains patients étaient ouverts sur leurs sentiments, d’autres étaient plus réticents à en parler. Dans ces cas, j’essaierais de mettre le patient à l’aise en lui posant des questions sur ses intérêts ou ses passe-temps. Cela m’a aidé à en savoir plus sur la vie du patient tout en obtenant les informations dont j’avais besoin pour l’étude.

Si un sujet éprouve une réaction indésirable au cours d’un essai, quelle est la première chose que vous feriez ?

Cette question est l’occasion de montrer votre connaissance du processus de recherche clinique et comment vous réagiriez dans une situation difficile. Lorsque vous répondez à cette question, il peut être utile de décrire les mesures que vous prendriez pour assurer la sécurité du sujet et de signaler la réaction aux parties appropriées.

Exemple: « Si un sujet éprouve une réaction indésirable au cours d’un essai, je m’assurerais d’abord qu’il est en sécurité et à l’aise. Ensuite, je documenterais l’heure et la nature de la réaction, qui était présent à ce moment-là et toute autre information qui pourrait aider à signaler l’incident. Enfin, je contacterais mon superviseur ou mon responsable afin qu’il puisse informer le client et les professionnels de la santé concernés. »

Que feriez-vous si vous remarquiez une anomalie dans le dossier médical d’un sujet ?

Cette question peut aider l’intervieweur à évaluer votre souci du détail et votre capacité à résoudre les problèmes. Utilisez des exemples d’expériences antérieures où vous avez remarqué une anomalie dans les dossiers médicaux, suivi avec la personne ou le service approprié et résolu le problème.

Exemple: « Dans mon dernier rôle en tant qu’associé de recherche clinique, j’ai remarqué qu’un de nos sujets avait reçu un diagnostic de diabète de type 2 mais ne prenait aucun médicament pour cela. Quand je lui ai posé la question, il m’a dit que son médecin lui avait prescrit de l’insuline mais qu’il ne lui en avait jamais donné. Il a dit qu’il aimerait continuer à participer à l’étude si nous pouvions trouver un autre sujet qui avait besoin de sa place dans l’essai.

Dans quelle mesure comprenez-vous l’utilisation de l’analyse statistique dans les essais cliniques ?

Cette question est l’occasion de montrer à votre interlocuteur que vous avez les compétences et les connaissances nécessaires pour réussir dans ce rôle. Utilisez des exemples tirés de votre expérience pour mettre en évidence la manière dont vous utilisez les outils d’analyse statistique pour effectuer des tâches, telles que l’analyse d’ensembles de données ou l’interprétation des résultats.

Exemple: « Je comprends l’importance d’utiliser l’analyse statistique lors de la réalisation d’essais cliniques, car cela m’aide à interpréter des informations importantes sur les participants à une étude. Dans mon dernier poste, j’ai utilisé le logiciel SAS pour analyser des ensembles de données pour diverses études. Par exemple, j’ai analysé une fois les données des patients pour déterminer s’il y avait des tendances entre certains facteurs et leurs résultats pour la santé.

Avez-vous des questions à nous poser sur le poste?

C’est votre chance de montrer à l’intervieweur que vous êtes intéressé par le poste et que vous voulez en savoir plus à son sujet. C’est également un bon moment pour poser toutes vos questions sur la culture d’entreprise, les opportunités de formation ou d’autres aspects du poste.

Exemple: « Je suis très enthousiaste à l’idée de cette opportunité et j’aimerais travailler pour votre équipe. J’ai remarqué d’après mes recherches qu’il y a de nombreux essais cliniques en cours ici, alors je me demandais si vous pouviez m’en dire plus sur ce que c’est que d’en faire partie ? De plus, j’aimerais en savoir plus sur la façon dont vous mesurez le succès des essais cliniques.

Quand utiliseriez-vous une conception croisée par rapport à une conception parallèle ?

Cette question aide l’intervieweur à évaluer votre connaissance des différentes méthodes de recherche et la façon dont vous les appliquez à un projet. Utilisez des exemples tirés de votre expérience pour expliquer ce qu’est chaque conception, quand il est approprié de l’utiliser et pourquoi vous préférez l’une à l’autre.

Exemple: « Dans mon rôle précédent en tant qu’associé de recherche clinique, j’ai utilisé à la fois des conceptions croisées et parallèles pour divers projets. Un plan croisé est utile lorsque vous souhaitez comparer deux groupes de sujets qui sont similaires à tous égards, à l’exception d’une variable. Par exemple, si vous menez une étude sur les effets d’un nouveau médicament sur des patients souffrant de dépression, vous auriez deux groupes de participants qui sont similaires en âge, sexe, poids et tout autre facteur pertinent. La seule différence entre les deux groupes est qu’un groupe prend le médicament tandis que l’autre groupe prend un placebo.

Une conception parallèle est plus flexible qu’une conception croisée car elle vous permet de tester plusieurs variables à la fois. Dans mon dernier poste, je travaillais sur un projet où nous voulions voir comment l’exercice affectait les niveaux de tension artérielle chez les patients souffrant d’hypertension. Nous avions trois groupes de patients : un qui prenait des médicaments seuls, un qui faisait de l’exercice seul et un qui associait médicaments et exercice. En utilisant une conception parallèle, nous avons pu mesurer l’effet de l’exercice et des médicaments sur la tension artérielle.

Nous voulons améliorer nos taux de recrutement. Quelles stratégies utiliseriez-vous pour attirer plus de sujets dans notre essai ?

Les enquêteurs peuvent poser cette question pour voir si vous avez de l’expérience dans le recrutement de sujets pour des essais cliniques. Ils veulent savoir que vous pouvez aider leur organisation à attirer plus de participants et à augmenter le nombre de personnes qui participent aux études de recherche. Dans votre réponse, expliquez comment vous utiliseriez vos stratégies de recrutement pour améliorer les résultats des essais de l’entreprise.

Exemple: « Je m’assurerais d’abord d’avoir un solide plan de marketing en place. Je créerais une campagne publicitaire ciblant les sujets potentiels en fonction de leur âge, sexe, origine ethnique, niveau de revenu et d’autres facteurs. Ensuite, je mettrais en place des campagnes sur les réseaux sociaux et des publicités en ligne pour atteindre ces groupes spécifiques. J’enverrais également des mailings directs aux communautés locales où je pense que nous pourrions trouver des sujets intéressés.

Décrivez votre expérience d’utilisation d’un logiciel de suivi de sujet.

Cette question peut aider l’intervieweur à déterminer votre niveau de confort avec l’utilisation de la technologie dans un cadre de recherche clinique. Utilisez des exemples d’expériences antérieures pour mettre en évidence vos compétences en informatique et votre capacité à apprendre rapidement de nouveaux logiciels.

Exemple: « Dans mon dernier rôle, j’ai utilisé un logiciel de suivi des sujets pour surveiller toutes les informations des participants à notre étude. Cela comprenait leurs coordonnées, leurs antécédents médicaux, les résultats des tests et toute autre donnée pertinente. Le système était facile à utiliser, mais j’ai aussi appris à le personnaliser en fonction des besoins de chaque client. Par exemple, si un client souhaitait suivre des points de données spécifiques comme l’âge ou le sexe, je pourrais ajouter ces champs à la base de données. »

Qu’est-ce qui fait de vous un candidat idéal pour ce poste ?

Les employeurs posent cette question pour en savoir plus sur vos qualifications et sur la manière dont vous pouvez contribuer à leur équipe. Avant votre entretien, faites une liste de toutes les compétences et expériences qui se rapportent à ce rôle. Pensez à ce qui vous rend unique par rapport aux autres candidats.

Exemple: « Je suis un candidat idéal pour ce poste car j’ai cinq ans d’expérience en recherche clinique. Dans mon travail précédent, j’ai travaillé avec de nombreux types de patients différents et j’ai appris à m’adapter à chacun. J’ai également d’excellentes compétences en communication et j’aime collaborer avec les autres. Ma capacité à bien travailler sous pression est une autre raison pour laquelle je conviendrais parfaitement à ce rôle.

Dans quelles industries avez-vous travaillé lors d’essais cliniques antérieurs ?

Cette question peut aider l’intervieweur à se faire une meilleure idée de votre niveau d’expérience et de la façon dont vous pourriez vous intégrer à son organisation. S’ils posent cette question, c’est probablement parce qu’ils veulent en savoir plus sur votre parcours et sur ce que vous avez fait dans le passé. Dans votre réponse, essayez d’inclure des informations sur les industries dans lesquelles vous avez travaillé, les types d’essais cliniques auxquels vous avez participé et toute expérience unique ou intéressante que vous avez vécue en y travaillant.

Exemple: « J’ai travaillé dans les industries pharmaceutiques et des dispositifs médicaux au cours de ma carrière en tant qu’associé de recherche clinique. Je trouve que chaque industrie a ses propres défis, mais j’aime apprendre de nouvelles choses et m’adapter à différentes situations. Par exemple, lorsque je travaillais pour une société pharmaceutique, nous testions un nouveau médicament pour les patients souffrant de migraines. Au cours de l’essai, un patient a présenté une réaction allergique au médicament et a nécessité des soins médicaux immédiats. Nous avons rapidement mis en place des procédures d’urgence et appelé le 911 pour que le patient puisse recevoir des soins.

Selon vous, quel est l’aspect le plus important d’un essai clinique réussi ?

Cette question est l’occasion de montrer votre connaissance du processus d’essai clinique. Cela vous permet également de démontrer l’importance du travail d’équipe et de la collaboration dans ce rôle.

Exemple: « Je pense qu’un essai clinique réussi nécessite beaucoup de communication entre tous les membres de l’équipe. L’associé de recherche, les professionnels de la santé et les patients disposent tous d’informations précieuses qui peuvent aider à assurer le succès de l’étude. Je suis toujours prêt à poser des questions si je ne comprends pas quelque chose ou si j’ai besoin de plus de précisions sur une tâche. Cela m’aide à apprendre de mes collègues et garantit que chacun a ce dont il a besoin pour bien faire son travail.

À quelle fréquence un sujet doit-il être surveillé pendant un essai ?

Le suivi des progrès d’un sujet au cours d’un essai clinique est une partie importante du travail. Les enquêteurs peuvent poser cette question pour voir si vous comprenez à quelle fréquence les sujets doivent être surveillés et pourquoi. Dans votre réponse, essayez de montrer que vous savez quand la surveillance est nécessaire et quels facteurs l’influencent.

Exemple: « Le suivi des progrès d’un sujet tout au long d’un essai est essentiel pour garantir la sécurité et la précision de la collecte des données. Je crois que la surveillance devrait avoir lieu au moins une fois par semaine, mais plus fréquemment selon le médicament testé et d’autres facteurs comme l’âge ou l’état de santé. La surveillance peut également aider à déterminer si un sujet a besoin d’un soutien ou de ressources supplémentaires.

Il y a une divergence dans les données de deux de vos sujets. Qu’est-ce que tu ferais?

Cette question est un excellent moyen de tester vos compétences en résolution de problèmes et votre capacité à travailler avec les autres. Lorsque vous répondez à cette question, il peut être utile d’expliquer les étapes à suivre pour résoudre le problème.

Exemple: « S’il y avait une divergence dans les données de deux sujets, je parlerais d’abord avec les deux sujets de leur expérience. S’ils avaient des expériences différentes, je leur demanderais s’ils se souviennent de détails qui pourraient m’aider à comprendre ce qui s’est passé. S’ils prenaient le même médicament ou présentaient des symptômes similaires, je vérifierais s’il y avait une erreur dans le processus de saisie des données. Si ce n’est pas le cas, je contacterais mon superviseur pour discuter de la manière dont nous devrions procéder. »