Travailler comme aide-soignant peut être un travail difficile mais gratifiant. Les aides-soignants fournissent des soins personnels et un soutien aux personnes qui ont besoin d’aide pour les activités de la vie quotidienne, telles que le bain, l’habillage et la toilette. Ils peuvent également apporter un soutien aux personnes souffrant de handicaps mentaux ou physiques, ou aux personnes âgées ou en phase terminale.

Si vous êtes à la recherche d’un emploi d’aide-soignant, il est important d’être prêt pour l’entretien. Dans ce guide, nous vous fournirons quelques questions et réponses d’entretien avec un assistant de soins courants pour vous aider à démarrer.

Contenus afficher

Êtes-vous certifié en secourisme et en RCR ?

Les employeurs peuvent poser cette question pour s’assurer que vous avez les certifications nécessaires pour le poste. S’ils n’ont pas mentionné d’exigences de certification spécifiques, c’est une bonne idée de mentionner que vous êtes certifié en RCR et en secourisme. Vous pouvez également expliquer quelle est votre certification au cas où ils ne seraient pas familiers avec ces programmes.

Exemple: «Je suis certifié en RCR et en secourisme par la Croix-Rouge américaine. Je travaille comme aide-soignante depuis trois ans maintenant, et mon employeur exige que tous ses employés soient certifiés dans ces deux programmes. Je trouve qu’être certifié m’a aidé à me sentir plus confiant lors de la gestion des urgences. »

Quelles sont vos qualifications en tant qu’auxiliaire de vie ?

Les employeurs posent cette question pour en savoir plus sur votre éducation et votre formation. Ils veulent savoir si vous avez les compétences nécessaires pour le poste, ils peuvent donc également vous demander quelles qualifications spécifiques vous avez qui font de vous un bon assistant de soins. Si vous postulez pour un poste de débutant, les employeurs rechercheront probablement des qualifications de base comme un diplôme d’études secondaires ou une formation générale et une certaine expérience de travail avec des patients. Si vous postulez pour un poste de direction, ils pourraient rechercher des qualifications avancées comme un baccalauréat en soins de santé ou une expérience antérieure en gestion.

Exemple: « J’ai obtenu mon diplôme d’études secondaires avec mention et j’ai obtenu mon certificat d’aide-soignant il y a deux ans. J’ai travaillé dans plusieurs hôpitaux depuis lors, où j’ai appris à travailler avec de nombreux types de patients différents.

Comment décririez-vous votre personnalité?

Les employeurs posent cette question pour en savoir plus sur votre personnalité et comment elle peut s’intégrer au reste de leur équipe. Ils veulent savoir que vous êtes une personne positive qui peut bien travailler avec les autres. Lorsque vous répondez, essayez de vous concentrer sur vos points forts tout en étant honnête.

Exemple: « Je me décrirais comme quelqu’un de très attentionné et empathique. Je suis toujours à la recherche de moyens d’améliorer l’expérience de mes patients. J’aime apprendre à connaître les gens et les mettre à l’aise. Je pense que ces compétences m’ont aidé à devenir une excellente aide-soignante, car je suis capable de me connecter avec tous ceux que je rencontre. »

Quelle est votre plus grande force en tant qu’auxiliaire de vie ?

Les employeurs posent cette question pour en savoir plus sur votre personnalité et sur la façon dont vous vous intégreriez à leur équipe. Ils veulent savoir ce qui vous rend unique, alors essayez de répondre honnêtement et de partager une qualité qui n’est pas courante chez les aides-soignants.

Exemple: « Ma plus grande force en tant qu’aide-soignante est ma capacité à rester calme sous la pression. J’ai travaillé dans de nombreux établissements différents où les patients étaient agités ou agressifs, mais j’ai toujours réussi à les garder calmes tout en assurant ma sécurité. Je suis capable d’utiliser ma voix et mon langage corporel pour désamorcer les situations avant qu’elles ne dégénèrent, ce qui m’aide à éviter les situations d’urgence.

Donnez un exemple de la façon dont vous avez aidé une personne à se sentir plus à l’aise et détendue pendant les soins.

Les enquêteurs peuvent poser cette question pour en savoir plus sur vos compétences interpersonnelles et sur la façon dont vous interagissez avec les patients. Ils veulent savoir que vous pouvez aider les personnes à se sentir à l’aise pendant leurs soins, ce qui peut rendre l’expérience plus positive pour elles. Dans votre réponse, essayez de décrire une situation spécifique dans laquelle vous avez aidé quelqu’un à se détendre ou à se sentir plus à l’aise.

Exemple: « Lorsque j’ai commencé à travailler comme aide-soignante, j’ai été affectée à une femme âgée atteinte de démence. Elle devenait souvent confuse et agitée lorsqu’elle ne reconnaissait pas son environnement. Un jour, elle s’est fâchée parce qu’elle pensait qu’on la ramenait de l’hôpital. Je lui ai parlé calmement et lui ai expliqué où elle était et pourquoi elle était là. Après l’avoir rassurée, elle s’est calmée et détendue.

Si une personne se sentait frustrée et que vous n’étiez pas en mesure de la calmer, comment réagiriez-vous ?

Cette question peut aider un intervieweur à déterminer comment vous gérez les situations difficiles. Il est important de montrer que vous êtes prêt à consacrer du temps et des efforts pour résoudre une situation sans l’aggraver.

Exemple: « J’essaierais d’abord de les calmer en leur parlant calmement et de manière rassurante. S’ils étaient toujours contrariés, je demanderais l’aide d’un autre aide-soignant ou d’une infirmière afin que nous puissions tous les deux parler ensemble avec l’individu. De cette façon, nous pourrions fournir un soutien tout en assurant notre sécurité. Une fois que nous avions leur attention, nous leur expliquions pourquoi ce qu’ils faisaient n’était pas sûr et leur proposions d’autres moyens d’atteindre le même objectif. »

Que feriez-vous si vous deviez vous occuper de quelqu’un que vous n’aimez pas ?

Cette question est conçue pour tester vos compétences interpersonnelles et votre capacité à travailler avec une variété de personnes. Votre réponse doit montrer que vous pouvez mettre de côté vos sentiments personnels pour offrir des soins de qualité.

Exemple: « Je ferais de mon mieux pour m’entendre avec eux, mais si je ne pouvais pas, j’en parlerais à mon superviseur. S’ils avaient besoin de soins urgents, je ferais tout ce qui était en mon pouvoir pour les leur fournir, même si je ne les aimais pas. Cependant, s’ils n’étaient pas en danger immédiat, je demanderais à être réaffecté à un autre patient.

Comment vous entendez-vous avec les autres aides-soignants ?

Travailler comme aide-soignant peut être difficile et vous devrez peut-être travailler avec d’autres aides-soignants. Les employeurs posent cette question pour s’assurer que vous êtes capable de vous entendre avec les autres. Lorsque vous répondez à cette question, il peut être utile de mentionner un ou deux cas précis où vous avez bien travaillé avec les autres.

Exemple: « Je me suis toujours bien entendu avec mes collègues. Je trouve que lorsque nous travaillons tous ensemble, nous pouvons accomplir plus que si nous travaillions seuls. Dans mon dernier poste, il y avait une autre aide-soignante qui travaillait dans l’établissement depuis de nombreuses années. Elle partageait souvent ses trucs et astuces avec moi, ce qui m’a aidé à apprendre à mieux faire mon travail.

Aimez-vous travailler avec des personnes handicapées?

Cette question peut aider l’intervieweur à déterminer si vous avez déjà travaillé avec des personnes qui ont besoin de soins supplémentaires. Votre réponse doit montrer que vous faites preuve de compassion et d’empathie envers ceux qui ont besoin d’aide. Vous pouvez également mentionner toutes les compétences ou formations spécifiques que vous possédez et qui font de vous un bon soignant pour ce type de patient.

Exemple: « J’adore travailler avec des personnes handicapées, car je trouve cela très gratifiant lorsqu’elles atteignent leurs objectifs. Par exemple, un de mes patients était incapable de parler clairement à cause d’un accident vasculaire cérébral. Après des mois d’orthophonie, il a pu communiquer efficacement ses besoins. Ce sont des moments comme ceux-là qui me rappellent pourquoi j’ai choisi cette carrière.

Lorsque vous prodiguez des soins, comment déterminez-vous la priorité des tâches ?

L’intervieweur peut poser cette question pour évaluer votre capacité à prioriser les tâches et à gérer le temps. Utilisez des exemples tirés d’expériences antérieures dans lesquelles vous avez dû organiser plusieurs tâches et comment vous les avez gérées efficacement.

Exemple: « Lorsque je travaille avec un patient, je m’assure d’abord qu’il est à l’aise et en sécurité avant de passer à d’autres tâches. Si le patient ressent de la douleur ou de l’inconfort, j’aborderai ce problème en premier. Par exemple, si un patient avait des difficultés à respirer, je m’assurais qu’il recevait de l’oxygène et appelais à l’aide si nécessaire. Après avoir assuré leur sécurité, je passais ensuite à d’autres tâches liées aux soins, telles que changer le linge de maison ou aider aux repas. »

Nous voulons nous assurer que nos patients se sentent à l’aise et détendus. Décrivez les mesures que vous prendriez pour qu’un patient se sente plus à l’aise avant et pendant un bain.

Cette question est l’occasion de montrer vos compétences interpersonnelles et votre capacité à mettre les patients à l’aise. Lorsque vous répondez à cette question, tenez compte des besoins spécifiques du patient que vous assistez et de la meilleure façon de l’aider.

Exemple: « Je demanderais d’abord au patient ce qu’il préfère comme musique pendant son bain. S’ils n’ont pas de préférence, je choisirais une musique classique apaisante qui n’est pas trop forte ni distrayante. Ensuite, je m’assurais que la température de l’eau était confortable avant de les aider à entrer dans la baignoire. Enfin, j’utilisais des serviettes douces pour les sécher et appliquer une lotion au besoin.

Décrivez votre processus de toilettage d’un patient qui ne peut pas le faire lui-même.

L’intervieweur peut vous poser cette question pour évaluer vos compétences de toilettage et la façon dont vous interagissez avec les patients. Votre réponse doit inclure un exemple précis de la façon dont vous avez préparé un patient, y compris les mesures que vous avez prises et les défis auxquels vous avez été confrontés.

Exemple: « Lorsque j’ai commencé à travailler comme aide-soignante, j’étais chargée d’aider une femme âgée qui avait besoin d’aide pour s’habiller tous les matins. Elle avait du mal à bouger ses bras, elle ne pouvait donc pas s’habiller toute seule. Je commencerais par l’aider à sortir du lit et à se mettre dans son fauteuil roulant. Ensuite, je la conduisais jusqu’à son placard et l’aidais à choisir sa tenue pour la journée. Ensuite, je l’habillais avec ses sous-vêtements, puis ses vêtements d’extérieur. Enfin, je l’aidais à se remettre dans son fauteuil roulant et je l’emmenais déjeuner.

Qu’est-ce qui fait de vous une excellente aide-soignante ?

Cette question est un excellent moyen pour l’intervieweur d’en savoir plus sur votre personnalité et sur la façon dont vous vous percevez. Il est important d’être honnête dans votre réponse, mais aussi de montrer que vous avez confiance en vos compétences d’aide-soignant.

Exemple: « Je pense que ce qui fait de moi une excellente aide-soignante, c’est ma capacité à communiquer avec les patients. J’essaie toujours de m’assurer qu’ils se sentent à l’aise et en sécurité lorsqu’ils sont autour de moi, ce qui les aide à s’ouvrir et à partager leurs pensées et leurs sentiments. Cela me permet de mieux comprendre leurs besoins et de leur prodiguer d’excellents soins.

Quelles fonctions d’assistante maternelle appréciez-vous le plus ?

Cette question peut aider l’intervieweur à déterminer ce que vous trouvez le plus gratifiant dans le travail d’aide-soignant. Cela les aide également à comprendre quels aspects du travail vous passionnent et à quel point vous êtes motivé à faire votre travail. Lorsque vous répondez à cette question, il peut être utile de mentionner deux ou trois fonctions spécifiques que vous appréciez le plus et d’expliquer pourquoi.

Exemple: « J’aime vraiment aider les patients dans leurs activités quotidiennes comme se laver et s’habiller. Je me sens tellement bien quand je suis capable de faciliter la vie de quelqu’un en l’aidant dans ces tâches. Une autre chose que j’aime, c’est faire partie d’une équipe. J’ai toujours été une personne sociable, alors j’aime interagir avec mes collègues et apprendre à connaître nos résidents.

Selon vous, quelles sont les qualités les plus importantes d’un bon auxiliaire de vie ?

Cette question est l’occasion de montrer à l’intervieweur que vous avez une bonne compréhension de ce qu’il faut pour réussir dans ce rôle. Lorsque vous répondez, envisagez de mettre en évidence les qualités que vous possédez et discutez de la manière dont ces traits vous aident à réussir en tant qu’aide-soignant.

Exemple: « Je pense que l’une des qualités les plus importantes d’un bon aide-soignant est l’empathie. J’ai toujours été naturellement empathique envers les autres, alors quand j’ai décidé de poursuivre une carrière dans le domaine de la santé, je savais qu’être aide-soignante me permettrait d’utiliser mes capacités naturelles pour aider les autres. Une autre qualité qui me semble essentielle pour réussir dans ce rôle est la patience. Travailler avec des patients qui font souvent face à des situations difficiles nécessite quelqu’un qui peut rester calme et serein.

À quelle fréquence effectuez-vous des contrôles de routine sur vos patients ?

Les enquêteurs peuvent poser cette question pour évaluer votre connaissance des procédures standard de contrôle des patients. Ils veulent savoir que vous connaissez ces processus et que vous pouvez les exécuter avec précision et efficacité. Dans votre réponse, expliquez à quelle fréquence vous effectuez des vérifications de routine et quelles mesures vous prenez à cette fin.

Exemple: « J’effectue des contrôles de routine toutes les deux heures lorsque je travaille de nuit. Pendant la journée, je vérifie mes patients toutes les heures. Lors des contrôles de routine, je m’assure toujours de parler à chaque patient et de m’assurer qu’il est à l’aise. S’ils ont besoin de quoi que ce soit, je suis heureux de les aider à l’obtenir ou de demander l’aide d’un autre aide-soignant. J’utilise également ce temps pour surveiller leurs signes vitaux et documenter tout changement.

Il y a aujourd’hui un volume élevé d’appels d’aide aux soins. Comment géreriez-vous votre temps pour vous assurer d’accomplir vos tâches quotidiennes ?

Cette question est l’occasion de montrer votre capacité à prioriser les tâches et à gérer efficacement votre temps. Lorsque vous répondez, il peut être utile de mentionner un exemple précis de la façon dont vous avez géré plusieurs appels à la fois ou donné la priorité à certaines tâches par rapport à d’autres.

Exemple: « J’ai travaillé dans un environnement de centre d’appels où il y avait aussi un volume élevé d’appels d’assistance. J’ai appris que la meilleure façon de gérer mon temps était de me créer un emploi du temps chaque jour avec toutes mes tâches quotidiennes. Cela m’a aidé à rester organisé et à m’assurer que j’ai tout terminé à temps. Si jamais j’avais trop d’appels à gérer en même temps, je ferais toujours passer les plus importants en premier.