Les analystes du comportement travaillent avec des personnes atteintes d’autisme, de déficiences intellectuelles, de troubles émotionnels ou de retards de développement pour les aider à améliorer leur qualité de vie. Ils utilisent une variété de techniques pour y parvenir, y compris le renforcement positif, la modification du comportement et l’extinction.

Si vous passez un entretien pour un poste d’analyste du comportement, vous pouvez vous attendre à répondre à des questions sur votre expérience avec différentes techniques comportementales, votre compréhension de l’autisme et d’autres troubles du développement, et votre capacité à gérer des comportements difficiles. Dans ce guide, nous vous fournirons des exemples de questions et de réponses qui vous aideront à préparer votre entretien.

Contenus afficher

Connaissez-vous les principes de l’analyse appliquée du comportement ?

Cette question est un excellent moyen pour l’intervieweur d’évaluer votre connaissance du domaine et la manière dont vous l’appliquez dans votre travail. Votre réponse doit inclure une explication de ce qu’est l’analyse comportementale appliquée, ainsi que des exemples de la manière dont vous utilisez ces principes dans votre propre travail.

Exemple: « L’analyse appliquée du comportement est une méthode scientifique qui utilise des données pour déterminer quels facteurs influencent le comportement humain. J’utilise cette approche depuis mes études de premier cycle, où j’ai découvert l’ABA à travers mes cours et mes projets de recherche. Dans mon dernier rôle, j’ai utilisé les principes ABA pour créer des plans de traitement individualisés pour chaque client en fonction de leurs besoins uniques. »

Quelles sont les qualifications les plus importantes pour un bon analyste du comportement ?

Cette question est l’occasion de montrer à l’intervieweur que vous avez une bonne compréhension de ce qu’il faut pour réussir dans ce rôle. Vous pouvez répondre en énumérant les qualifications les plus importantes et en expliquant pourquoi elles sont si importantes.

Exemple: « Les deux qualifications les plus importantes pour un analyste du comportement sont l’éducation et l’expérience. Un baccalauréat en psychologie ou en sciences du comportement est généralement requis, mais je pense qu’avoir une maîtrise montre un dévouement dans le domaine. L’expérience est également très importante car elle me permet d’appliquer mes connaissances à des situations réelles. Dans mon dernier poste, j’ai travaillé avec des enfants atteints de troubles du spectre autistique, ce qui m’a aidé à développer des stratégies pour les aider à surmonter leurs défis.

Comment géreriez-vous une situation où un client ne progresse pas vers ses objectifs ?

Cette question peut aider les enquêteurs à comprendre comment vous réagissez aux défis et aux revers. Utilisez votre réponse pour mettre en évidence vos compétences en résolution de problèmes, votre capacité à communiquer efficacement et votre engagement à aider les clients à réussir.

Exemple: « Si un client ne progressait pas vers ses objectifs, j’essaierais d’abord de déterminer quels facteurs peuvent contribuer au manque d’amélioration. Par exemple, si un enfant a du mal à apprendre des concepts mathématiques, je peux lui poser des questions sur ses habitudes d’étude ou revoir ses devoirs pour voir s’il existe des schémas qui pourraient expliquer pourquoi il a du mal dans certains domaines. Si je ne trouve aucune cause claire au manque de progrès, je travaillerais avec mon équipe pour créer un plan individualisé pour résoudre le problème. »

Quelle est la situation la plus difficile à laquelle vous avez dû faire face en travaillant comme analyste du comportement ?

Cette question peut aider les enquêteurs à en savoir plus sur vos compétences en résolution de problèmes et sur la façon dont vous réagissez aux défis. Votre réponse doit montrer que vous êtes prêt à entreprendre des tâches difficiles et à trouver des solutions.

Exemple: « La situation la plus difficile à laquelle j’ai été confrontée a été lorsque les parents d’un client m’ont demandé de modifier le plan de traitement parce qu’il ne fonctionnait pas. La famille me voyait depuis deux ans, mais ils avaient toujours des problèmes avec le comportement de leur enfant. Lorsque nous nous sommes rencontrés, j’ai expliqué pourquoi le plan de traitement actuel ne fonctionnait pas et j’ai proposé plusieurs alternatives. Finalement, nous avons décidé d’essayer une nouvelle approche, qui a aidé l’enfant à améliorer son comportement.

Fournissez un exemple d’une stratégie d’intervention réussie que vous avez mise en œuvre avec un client.

Les intervieweurs peuvent poser cette question pour en savoir plus sur votre expérience et votre expertise en tant qu’analyste du comportement. Lorsque vous répondez, il peut être utile de décrire les étapes précises que vous avez suivies pour élaborer un plan d’intervention efficace pour votre client.

Exemple: « Dans mon rôle précédent, je travaillais avec un enfant autiste. Les parents de l’enfant cherchaient des moyens d’aider leur fils à mieux communiquer et à interagir avec les autres. J’ai commencé par observer l’enfant dans son environnement naturel pour mieux comprendre comment il se comportait lorsqu’il interagissait avec d’autres personnes. À partir de là, j’ai développé un tableau de communication qui l’a aidé à s’exprimer plus clairement. Après avoir mis en œuvre ces stratégies, l’enfant a pu communiquer plus efficacement avec les membres de sa famille. »

Si un client était résistant à vos méthodes, comment géreriez-vous la situation ?

Les enquêteurs peuvent poser cette question pour évaluer vos compétences interpersonnelles et votre capacité à gérer des situations difficiles. Dans votre réponse, essayez de montrer que vous pouvez rester calme sous la pression et utiliser des techniques de résolution de problèmes pour trouver des solutions aux clients qui résistent au traitement.

Exemple: « J’essaierais d’abord de comprendre pourquoi le client résiste à mes méthodes. J’expliquerais ensuite l’importance de suivre le plan de traitement afin qu’ils puissent atteindre leurs objectifs. Si un client continue de résister, je le rencontre individuellement pour discuter de ses préoccupations et voir s’il y a quelque chose que nous pouvons faire pour rendre le processus plus confortable pour lui. Par exemple, je pourrais changer la façon dont je transmets les informations ou modifier la fréquence de nos sessions. »

Que feriez-vous si vous aviez l’impression que votre superviseur n’appuyait pas votre travail avec un client ?

Cette question peut aider les enquêteurs à comprendre comment vous répondez aux défis en milieu de travail. Votre réponse doit montrer que vous êtes prêt à parler pour vous et vos clients si nécessaire.

Exemple: « Si je sentais que mon superviseur n’appuyait pas mon travail avec un client, j’essayais d’abord d’avoir une conversation ouverte sur ce qui le préoccupait. S’ils ne semblaient toujours pas réceptifs à mes commentaires, je demanderais à rencontrer leur superviseur ou quelqu’un d’autre qui pourrait m’aider. Dans cette situation, je voudrais m’assurer que je fais tout ce que je peux pour assurer les meilleurs soins à mon client.

Travaillez-vous bien sous pression ?

Cette question peut aider l’intervieweur à déterminer votre performance dans un environnement en évolution rapide. En plus de répondre à cette question, il peut être utile de donner un exemple d’un moment où vous avez travaillé sous pression et où vous avez réussi à terminer votre travail.

Exemple: « Je trouve que je suis plus productif lorsque je travaille sous un certain niveau de pression. Lorsqu’il n’y a pas de date limite ou d’urgence, je suis parfois distrait et je perds ma concentration sur mon travail. Cependant, lorsque j’ai un délai serré, je suis plus motivé pour rester concentré et terminer mon travail le plus rapidement possible. Cela m’a aidé à m’habituer à travailler dans les délais et m’aide souvent à les respecter plus tôt que prévu. »

Avez-vous déjà travaillé avec des clients ayant des besoins particuliers?

Cette question peut aider l’intervieweur à déterminer si vous avez une expérience de travail avec des clients qui peuvent avoir besoin de plus de soutien que d’autres. Cela peut également leur montrer comment vous vous adaptez à différentes situations et travaillez avec des individus uniques. Dans votre réponse, essayez d’expliquer les défis que vous avez rencontrés en travaillant avec ces types de clients et comment vous les avez surmontés.

Exemple: « J’ai travaillé comme analyste du comportement dans une école primaire où j’ai principalement travaillé avec des élèves autistes. Un défi que j’ai rencontré était d’aider mes élèves à comprendre pourquoi ils devaient suivre certaines règles ou terminer des devoirs. Par exemple, un élève me demandait souvent pourquoi il devait faire ses devoirs alors que les autres enfants n’avaient pas à le faire. Pour surmonter ce défi, j’ai expliqué que tout le monde doit faire ses devoirs parce que cela fait partie de l’école. Cela l’a aidé à comprendre l’importance de mener à bien ses missions.

Lorsque vous travaillez avec un client, comment vous assurez-vous qu’il comprend le but de vos interventions ?

Cette question peut aider l’intervieweur à comprendre comment vous communiquez avec les clients et à s’assurer qu’ils suivent vos instructions. Votre réponse doit inclure un exemple précis de la façon dont vous avez expliqué une intervention à un client dans le passé.

Exemple: « Lorsque je rencontre un nouveau client pour la première fois, je lui explique mon rôle d’analyste du comportement et ce sur quoi nous allons travailler ensemble lors de nos séances. Ensuite, je leur donne une explication détaillée des interventions que j’utilise pour résoudre leurs problèmes de comportement. Par exemple, lorsque je travaillais avec un enfant autiste, j’expliquais le but de l’analyse comportementale appliquée et comment elle est utilisée pour enseigner de nouvelles compétences aux enfants. »

Nous voulons nous assurer que nos employés se sentent à l’aise pour exprimer leurs préoccupations concernant le comportement d’un client. Comment feriez-vous cela ?

Cette question est conçue pour évaluer vos compétences interpersonnelles et votre capacité à travailler en équipe. Votre réponse doit démontrer que vous êtes disposé à partager vos opinions avec les autres, même si elles diffèrent de celles de vos collègues.

Exemple: « Je m’assurerais d’abord d’avoir suffisamment de preuves pour étayer mes inquiétudes concernant le comportement du client. Si je le faisais, je parlerais directement aux parents ou tuteurs du client de mes observations. Je les informe également que je suis disponible pour toute question qu’ils pourraient avoir concernant les progrès de leur enfant. De plus, je leur demanderais comment ils pensent que nous pouvons le mieux aider leur enfant à atteindre ses objectifs. »

Décrivez votre processus de suivi des progrès d’un client et de mise à jour de vos plans en conséquence.

Cette question peut aider l’intervieweur à évaluer votre capacité à vous adapter et à ajuster vos plans au besoin. Utilisez des exemples d’expériences antérieures pour mettre en évidence vos capacités de réflexion critique, vos capacités de résolution de problèmes et vos compétences organisationnelles.

Exemple: « J’utilise les données d’un client pour déterminer ses progrès et ajuster mon plan en conséquence. Par exemple, j’ai récemment travaillé avec un enfant qui éprouvait des difficultés avec les interactions sociales à l’école. Après avoir observé son comportement en classe pendant plusieurs jours, j’ai remarqué qu’il avait de la difficulté à interagir avec les autres enfants lorsqu’ils jouaient dehors pendant la récréation. J’ai discuté de cette nouvelle information avec ses parents et nous avons décidé d’ajouter un objectif supplémentaire d’amélioration de son interaction avec les autres enfants pendant la récréation en plein air. Cet ajustement l’a aidé à améliorer sa performance globale à l’école.

Qu’est-ce qui fait de vous un candidat idéal pour ce rôle ?

Les employeurs posent cette question pour en savoir plus sur vos qualifications pour le poste. Ils veulent savoir ce qui fait de vous un bon candidat pour leur entreprise et comment vous pouvez contribuer à son succès. Avant votre entretien, faites une liste de toutes vos compétences et expériences pertinentes. Pensez à ceux qui sont les plus importants pour ce poste. Partagez-les avec l’intervieweur afin qu’il puisse voir pourquoi vous êtes un candidat idéal.

Exemple: « Je suis passionnée par le travail avec les enfants et les familles. J’ai de l’expérience dans ce domaine en tant qu’analyste du comportement à l’école élémentaire ABC. Dans mon rôle précédent, j’ai aidé les enseignants à développer des stratégies pour gérer les comportements difficiles en classe. J’ai également travaillé avec des parents pour les aider à comprendre les schémas comportementaux de leur enfant. Ce travail m’a donné un aperçu précieux des meilleures façons de soutenir les élèves et leurs familles.

Quels sont les outils d’analyse comportementale que vous maîtrisez le mieux ?

Cette question peut aider l’intervieweur à déterminer votre niveau d’expérience avec les outils d’analyse comportementale. Profitez de cette occasion pour mettre en évidence vos compétences spécifiques qui profiteront au rôle, telles que la façon dont vous utilisez un logiciel de collecte de données ou la façon dont vous mettez en œuvre des techniques de renforcement positif.

Exemple: «Je suis plus familier avec l’utilisation de tableaux de comportement et de systèmes de jetons dans mon travail avec les clients. Je trouve que ces deux outils sont efficaces pour aider les enfants à apprendre de nouveaux comportements et à comprendre les conséquences de leurs actions. Par exemple, lorsque je travaille avec un enfant qui apprend une interaction sociale appropriée, je peux utiliser un tableau de comportement pour suivre la fréquence à laquelle il établit un contact visuel avec les autres pendant la récréation. S’ils atteignent l’objectif d’établir un contact visuel avec d’autres enfants au moins 50 % du temps, ils gagnent un jeton qu’ils pourront ensuite échanger contre une récompense. »

Selon vous, quel est l’aspect le plus important d’une analyse comportementale réussie ?

Cette question est l’occasion de montrer votre connaissance du domaine et comment vous l’appliquez. Votre réponse doit inclure un exemple spécifique tiré de votre expérience qui montre votre expertise en analyse comportementale.

Exemple: « Je crois que l’aspect le plus important d’une analyse comportementale réussie est la communication. Lorsque j’ai commencé à travailler comme analyste du comportement, on m’a confié un travail avec un enfant autiste. Les parents étaient très préoccupés par le manque de développement de la parole de leur fils, alors ils voulaient que je me concentre sur l’aider à apprendre à parler. Cependant, quand je les ai rencontrés, ils m’ont dit qu’il pouvait dire quelques mots mais pas beaucoup. Ils ont également dit qu’il répétait parfois ce que les autres disaient.

Après avoir discuté davantage avec la famille, j’ai appris que sa capacité à répéter les choses signifiait qu’il comprenait beaucoup plus qu’il ne le laissait entendre. Il ne savait pas encore comment s’exprimer verbalement. Après en avoir parlé, les parents ont accepté de lui laisser le temps de développer ses compétences linguistiques avant de se concentrer sur la parole. Cela lui a permis de continuer à apprendre de nouvelles choses à son propre rythme.

À quelle fréquence apportez-vous des ajustements à vos plans pour chaque client ?

Les enquêteurs peuvent poser cette question pour en savoir plus sur votre processus d’élaboration de plans de traitement. Ils veulent savoir à quelle fréquence vous modifiez les buts et les objectifs de chaque client, ainsi que si vous le faites en collaboration avec d’autres professionnels. Dans votre réponse, expliquez que vous effectuez généralement des ajustements tous les quelques mois ou après un certain nombre de séances. Expliquez que vous n’apportez des modifications que lorsqu’elles sont nécessaires et bénéfiques pour les progrès du client.

Exemple: « J’ajuste habituellement les plans de traitement de mes clients tous les trois à six mois. Je trouve que c’est un laps de temps idéal pour faire des ajustements sans trop perturber leur progression. Cependant, si je remarque des changements significatifs dans leur comportement ou leur développement, je les rencontrerai ainsi que leurs parents pour discuter de nouveaux buts et objectifs.

Il y a un conflit entre deux clients avec lesquels vous travaillez. Comment gérez-vous cela?

Cette question peut aider l’intervieweur à comprendre comment vous gérez les conflits interpersonnels et gérez les situations difficiles. Utilisez votre réponse pour mettre en évidence vos compétences en résolution de problèmes, votre capacité à collaborer avec les autres et votre engagement à aider les clients à atteindre leurs objectifs.

Exemple: « Dans cette situation, je rencontrerais d’abord les deux clients individuellement pour discuter de ce qui se passe et en savoir plus sur le point de vue de chacun. Ensuite, je travaillerais avec eux pour créer un plan qui leur permettrait de continuer à travailler ensemble tout en répondant à leurs besoins individuels. Cela peut inclure la modification de la fréquence des sessions ou la recherche d’un autre moyen pour eux d’interagir.